Canon célèbre la production du 40 millionième reflex EOS

Canon célèbre la production du 40 millionième reflex EOS

Aujourd’hui, 40 000 000 de reflex EOS ont vu le jour sur les chaines de production de Canon. Revenons sur cette aventure qui débuta en 1987, au temps de l’argentique…

Publié le 17 mai 2010 - 12:23 par La rédaction

1987-2010 : 40 000 000 de reflex Canon
Canon vient d’annoncer célébrer le 40 000 000e reflex EOS, argentique et numérique, fabriqué sur ses chaînes de production. C’est en 1987 que commence l’histoire des Canon EOS, à l’usine de Fujushima, avant de prendre le chemin de Taïwan, puis Nagasaki cette année. En 1997, le 10ème anniversaire de la gamme de reflex Canon EOS coïncidait avec le 10 000 000 reflex produit et dès 2003, la production cumulée atteignait les 20 millions d’unités. Le rythme s’accélère ensuite (merci le numérique et la frénésie de renouvellement grâce à l’obsolescence programmée de notre matériel photo…!) puisqu’en 2007, 4 ans plus tard, lors du 30 ème anniversaire d’EOS, en 2007 donc, le 30 millionième reflex sortait des chaines de production. Et ces deux dernières années, grâce à la démocratisation du reflex qui devint enfin à la portée du plus grand nombre d’amateurs (Canon EOS 1000D, EOS 450D…), c’est une nouvelle brique de 10 millions de reflex vendus que Canon ajoute à son palmarès EOS pour célébrer aujourd’hui le 40 Millionnième reflex EOS.


40 millions de reflex plus tard…. l’EOS 550D avec capteur 18 mégapxels et vidéo Full HD….


EOS : déesse du point du jour
Tout photographe, amateur ou pro, connaît le nom EOS, mais à quoi correspond’-il au juste ? Et bien, le doux nom EOS revêt deux facettes : sa justification technique est l’acronyme de « Electro Optical System ». Mais EOS est aussi le nom de la déesse grecque de l’aube. En effet, la monture canon EOS marquait bien le point d’un nouveau jour, le jour de la première monture électronique permettant un dialogue entre tout l’appareil et l’objectif constituant ainsi un système entier.

De l’EOS 1D de 1989….
Pour les professionnels, en 1989, Canon sortait l’EOS 1, référence du reflex pro. A l’autre bout de la gamme EOS, l’amateur était au centre des préoccupations de Canon lors de la sortie de l’EOS 1000D en 1990. Les références EOS défilent alors marquées par divers succès comme l’EOS 5, l’EOS 450n etc… Ensuite, Canon marquait l’univers du reflex numérique qui, jusqu’à l’avènement du D30, était réservé à l’élite.

… à l’EOS 550D de 2010
En 2010, Canon propose une gamme de reflex très attrayantes puisque le pro peut bénéficier de la puissance de feu de l’EOS 1D MKIV en attendant le renouvellement de l’EOS 1Ds MKIII et MKIV pour une résolution plus élevée, l’amateur expert est enfin gâté par Canon avec l’EOS 7D et ses innovations technologiques en parallèle de sa finition, et l’amateur éclairé peut se tourner vers l’EOS 550D, qui reprend le capteur APS-C de 18 mégapixels et le mode vidéo Full HD de son grand frère, l’EOS 7D, pour 1000 euros de moins.

Bilan de l’opération : 40 millions de reflex produits.

Advertisements

Ailleurs sur le web