Test ModNation Racers, le Mario Kart de la Playstation 3 ?

Test ModNation Racers, le Mario Kart de la Playstation 3 ?

ModNation Racers propose aux joueurs de prendre part à des courses de kart endiablées et en haute définition, avec des outils de personnalisations et des fonctionnalités online ultra-poussées. De quoi faire trembler Mario Kart ? Réponse.

Publié le 8 juin 2010 - 16:04 par La rédaction

HD, course, personnalisation et online au menu de ce ModNation Racers

Parue pour la première fois sur Super Nintendo, la série Mario Kart proposait des courses rythmées et un fun en multijoueur particulièrement intense, si bien que la série fait aujourd’hui encore les beaux jours de Nintendo, avec les opus Wii et Nintendo DS. Bien sûr, du côté de la concurrence, chacun aimerait également disposer d’un jeu aussi fédérateur, (Crash Nitro Kart ou plus récemment Sonic & Sega All Star Racing par exemple) et c’est aujourd’hui au tour de Sony de se lancer dans l’aventure, avec ce ModNation Racers particulièrement attendu au tournant. En effet, le jeu propose des courses de karts endiablées, avec son lot d’armes et de pièges pour aller déloger le concurrent devant ou derrière soi, mais ce sont les possibilités online et de personnalisation qui ont été mises en avant par l’éditeur tout au long de la gestation du titre. Créer librement son kart, son pilote ou même son circuit est une réalité dans ModNation Racers, et les différents modes online permettent non seulement de jouer contre le monde entier, mais aussi de partager ses plus créations et récupérer gratuitement celles des autres joueurs.
 
 
 
LittleBigMarioKart ?
De prime abord, ModNation Racers s’inspire donc grandement de Mario Kart, puisqu’il propose aux joueurs de se mêler à des courses de kart fantaisistes, durant lesquelles il sera possible de récupérer des objets (boost, missiles, éclair…) qui permettront de prendre l’ascendant sur ses adversaires. A noter qu’il sera également possible de constituer des courses sans armes, où seul le pilotage s’exprimera en piste. On retrouve les plaques de turbo ainsi que la possibilité de sauter pour, entre autres, effectuer un dérapage contrôlé de manière à grappiller quelques secondes dans les courbes les plus serrées. Petite nouveauté toutefois, les armes augmentent en puissance en fonction des bonus ramassés sur la piste, chaque arme bénéficiant ainsi de trois niveaux de puissance. Sympa. De plus, les actions effectuées dans le jeu (saut, dérapages…) feront grimper une jauge située sur le rebord droit de l’écran, qui permettra de bénéficier d’un turbo supplémentaire activable n’importe quand via la touche L1, de bousculer ses adversaires via le stick analogique droit ou de bénéficier d’un bouclier salvateur (et temporaire) en cas d’attaque ennemie en pressant la touche Rond. Un petit plus stratégique qui peut littéralement faire basculer une course, puisque si les pilotes en milieu de classement privilégieront évidemment le boost, ceux en tête conserveront leur jauge intacte pour sortir leur bouclier si nécessaire, les mettant cependant quelque peu en danger face aux pilotes qui suivent. Un petit soupçon de stratégie plus que bienvenu donc.
 
 
 
La personnalisation et le partage au coeur du jeu
En piste, ModNation Racers offre la possibilité au joueur d’opter pour un pilote et un kart, tous deux seront d’ailleurs modifiables intégralement en passant un peu de temps dans le menu Editer. A ce titre, les plus imaginatifs pourront s’en donner à coeur joie, puisqu’à l’instar de LittleBigPlanet, ModNation Racers offre des possibilités de personnalisation ultra-poussées. En effet, chacun est libre de créer son personnage, ainsi que son kart, en définissant d’abord le style voulu, puis les pièces à assembler, avant d’opter pour la couleur de l’ensemble, le son du moteur… Tout (ou presque) peut être peint, customisé, modifié ou redimensionné, bref, de quoi révéler l’artiste qui sommeille en certains d’entre nous.
 
Le jeu propose également de façonner ses propres circuits de manière très intuitive, puisqu’il suffira de définir son tracé avant d’opter pour l’aide automatique qui se chargera de façonner les abords de la piste. Bien sûr, pour parvenir à un résultat parfait et créer le circuit de ses rêves, tout ou presque devra être effectué sans l’aide du CPU, ce qui demande un certain temps (et talent) mais certains contenus proposés par la communauté sont tout simplement hallucinants. On a ainsi pu croiser des mods tels que Mario, Luigi, Megaman, Kratos, Spiderman ou même des personnalités comme James Hetfield (du groupe Metallica), Marylin Manson… Côté kart, c’est la même chose puisque l’on peut déjà retrouver des répliques de voitures de légende ou même une reproduction de la Ferrari F1 2010. Les circuits ne sont pas en reste, et certains s’amusent par exemple à reproduire les tracés de Mario Kart ou encore quelques circuits très célèbres. On peut ainsi sans problème faire piloter une Ferrari F1 2010 à Spiderman sur Yoshi’s Circuit dans ModNation Racers, et c’est bien là la grande force du titre.
 
 
La communauté online au service du jeu 
Le mode Carrière permet pour sa part de suivre un pseudo scénario, prétexte bien sûr à une succession de courses dont chacune recèle d’objectifs bonus à accomplir pour déverrouiller des objets de personnalisation ou encore des défis spéciaux. D’un point de vue plus technique, l’ensemble est plutôt agréable à l’oeil et les divers effets spéciaux sont réussis, sans vraiment flatter la rétine toutefois. On regrettera cependant des temps de chargement d’une longueur insoutenable, et un phénomène de lag omniprésent dans le Modspot, petite arène dans laquelle le joueur peut se promener librement, et avoir accès aux différents modes de jeu, ainsi que rencontrer les autres pilotes connectés.
 
En effet, ModNation Racers joue à fond la carte de la communauté online, avec non seulement la possibilité de télécharger des circuits, des karts ou des mods crées par d’autres joueurs (dont certains frisent le génie), mais aussi s’affronter sur des courses particulièrement tendues. Douze joueurs peuvent ainsi prendre part à la compétition, et chacun peut ainsi exhiber fièrement son duo mod/kart à la face du monde entier. Il est possible de communiquer avec les joueurs via un système de chat simple, avant la course ou bien dans le Modspot. Le multijoueur constitue donc l’autre point fort du titre, avec la possibilité de faire des courses entre amis, ou bien de faire évoluer son rang dans les parties classées. On peut également jouer en local jusqu’à 4 joueurs, mais cela se fera un peu au détriment de la qualité visuelle du titre malheureusement.
 
 
 
Verdict
ModNation Racers constitue au final un mix entre Mario Kart pour le côté course, et LittleBigPlanet pour son aspect communautaire et la personnalisation des mods, karts et circuits. La durée de vie en solo est relativement anecdotique, mais la durée de vie online est quant à elle absolument infinie, et dépendra finalement de l’imagination et du talent de la communauté qui proposera constamment de nouveaux tracés, de nouveaux mods et de nouveaux bolides à piloter. On espère toutefois qu’un patch ultérieur viendra raccourcir un peu les temps de chargement (nombreux qui plus est) qui s’ajoutent de manière assez inexplicable à une installation sur le disque dur pourtant conséquente (4 Go). Certes, globalement ModNation Racers n’a pas autant d’impact qu’un Mario Kart, qui jouit au passage d’un gameplay un chouia plus précis, mais ses options de personnalisation, son orientation online et le fun qu’il procure à plusieurs sauront certainement satisfaire les joueurs en quête d’un jeu de course convivial et rapide à prendre en mains.
Dossier réalisé à partir d’une version éditeur
ModNation Racers est également disponible sur PSP
Advertisements

Ailleurs sur le web