iAd d’Apple : Les autorités américaines ouvrent une enquête

Alors que la FTC, le bureau de la concurrence de l’agence fédérale américaine, a fini par donner son accord pour le rachat de la régie publicitaire AdMob par Google, ce sont désormais les moindres faits et gestes de la marque à la Pomme qui vont être passés au crible.
 

En effet, si l’on en croit le Financial Times citant deux sources proches du dossier, les nouvelles règles du contrat de licence avec les développeurs auraient été l’élément déclencheur ayant poussé les autorités américaines à s’intéresser de près à l’iAd, la nouvelle régie publicitaire d’Apple.
 

Dans le détail, ce serait la nouvelle clause 3.3.9 qui aurait fait tilt. Cette dernière semble avoir été purement et simplement mise au point pour minimiser l’influence d’acteurs tels que Microsoft ou Google sur ce marché : « Les informations personnelles ne doivent être fournies qu’à un fournisseur indépendant de service publicitaire dont l’activité principale est la distribution de publicité mobile« .

De la même manière que l’on soupçonne Adobe d’être à l’origine de l’enquête sur la clause 3.3.1 de l’iOS 4.0, on peut ici penser que Google est derrière cet intérêt des autorités de régulation. Cependant, rien ne dit que la FTC ou le département américain de la Justice  entameront véritablement des démarches…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here