Le match : Panasonic Lumix G2 vs Sony Nex-5

Le match : Panasonic Lumix G2 vs Sony Nex-5

L’arbitre : le magazine Réponses Photo. Les adversaires : le Panasonic Lumix G2, Micro 4:3 seconde génération d’un côté, Sony Nex-5, nouveau venu sur le segment des compacts à objectifs interchangeables de l’autre. Il va y avoir du sport !

Publié le 24 juin 2010 - 8:10 par La rédaction

Avec une telle affiche, le match est prometteur. Organisée par le magazine Réponses Photo dans son numéro de juillet 2010 (numéro220), la rencontre oppose la plus vieille nation du compact à capteur de reflex, le Nippon Panasonic qui, avec Olympus, mit au point la monture Micro 4:3 il y a deux ans pour sortir le G1, premier appareil compact à objectif interchangeable à la Photokina 2008. Il y a peu, Panasonic mit à jour le G1 en G2 qui gagne au passage enfin la vidéo 720p et un écran tactile pour un pilotage très innovant de l’appareil. Son challenger, du moins sur ce segment, n’est autre que l’autre géant japonais de l’électronique grand public, Sony, qui vient de lancer sa propre gamme de compacts à objectifs interchangeables avec ses arguments qui lui sont propres : les Nex-3 et Nex-5, avec vidéo Full HD, capteur de taille APS-C à technologie Exmor, panorama par balayage comme testé sur le compact HX5, etc…


C’est un match de 5 pages entre le Panasonic G2 et le Sony Nex-5 que nous offre Réponses Photo dans son numéro de juillet 2010.

Sur un test de cinq pages, le magazine photo, élu meilleur magazine passion de l’année, passe au crible les deux compétiteurs. Dès la mise en jeu, les observateurs observent les différences du dispositif offensif : « deux conceptions opposées » estime le magazine. Et comme souvent sur le segment, quand les compacts hybrides sont montés avec un zoom de type 18-55mm, on finit par retrouver un encombrement proche d’un reflex traditionnel qui n’abandonne pas la visée, lui, comme le note le magazine. C’est donc, comme nous répétons sans cesse, avec un objectif pancake que les appareils offriront la compacité que leurs utilisateurs recherchent. Mais le magazine souligne la plus grande compacité de l’objectif 18-55mm du G2 étant donné que le capteur est lui-même plus petit.


Le Panasonic G2, évolution du G1, avec écran tactile et vidéo haute définition.

Lors du match, le jeu du Lumix G2, qualifié « d’austère » par l’observateur parlant de ses fonctions e d’une ergonomie plus typée experts avec moult touches de raccourcis que sur le Sony Nex-5 dont « l’utilisation est un jeu d’enfant » dit le magazine dans son test-match ou match-test qui précise qu’il pourrait « agacer ceux qui ont la molette facile puisqu’il faut 4 ou 5 touches pour arriver au réglage ISO ».


La solution Sony, ici avec son pancake 16mm, le Nex-5, qui offre un design complètement à l’opposé du Lumix G2.

Vient ensuite la confrontation sur le banc d’essai DxO qui livre les qualités intrinsèques des images que chaque concurrent produit. Réponse Photo passe à la moulinette les deux appareils sur la sensibilité, leur colorimétrie, leurs temps de mise en route, cadence de prise de vue en rafale ou capacité à restituer les plus fins détails.


Ce sont au total 5 face-à-face qu’organise le magazine photo dans son numéro 220 puisque vous y trouverez également des matchs entre solutions d’éclairage, entre sac photo ou encore entre papiers photo Fine Art.

Dénouement du match Panasonic G2 vs Sony Nex-5
Après quelques duels sur les kits proposés par le Sony Nex-5 et le Panasonic G2, le terrain a donné sont verdict. Avec des jeux très différents, les deux formations ont du mal à se départager. Le match va se finir aux tirs au but en fonction de ce que chaque utilisateur recherche. Le match est à lire dans son intégralité dans le numéro 220 de juillet 2010 du magazine Réponses Photo actuellement en kiosques.

Advertisements

Ailleurs sur le web