Nokia, Samsung, RIM et HTC répondent à Steve Jobs et l'iPhone 4 !

Nokia, Samsung, RIM et HTC répondent à Steve Jobs et l’iPhone 4 !

Pour légitimer les problèmes de réception de son nouvel iPhone 4, Steve
Jobs n’a pas manqué d’affirmer que tous les smartphones sont victimes
d’une perte de signal lorsqu’ils sont tenu d’une certaine façon, et plus
particulièrement la concurrence directe, à savoir Nokia, Samsung, RIM
et HTC. Réponse des intéressés.

Publié le 20 juillet 2010 - 9:55 par La rédaction

Conférence de presse au sujet des problèmes de réception de l’iPhone 4

La firme de Cupertino a organisé vendredi dernier une conférence de crise afin de faire le point sur les problèmes de réception du nouvel iPhone 4. Si le résumé de l’affaire est disponible dans cet article, il en ressort que Steve Jobs explique qu’ils « ne sont pas parfaits. Les téléphones ne sont pas parfaits« . Le CEO d’Apple a également précisé que son entreprise voulait « rendre tous ses clients heureux » et qu’il a pris conscience du problème « il y a 22 jours« , c’est-à-dire au moment du lancement mondial de l’iPhone 4. « Nous n’avons cessé de travailler depuis« . Voilà qui n’est pas très convaincant…
 

apple iphone 4


Par ailleurs, comme pour légitimer les problèmes liés à la perte de signal de l’iPhone, Steve Jobs ne s’est pas gêné pour expliquer que les smartphones concurrents sont également victime de ce type de soucis lorsqu’ils sont tenus d’une certaine façon. « La quasi-totalité des smartphones que nous avons testés se comportent comme l’iPhone 4 quand on les tient d’une certaine manière, dès lors que la zone est relativement mal couverte, ce n’est pas inhabituel » explique-t-il.
Dans la ligne de mire d’Apple : Nokia, Samsung, HTC et RIM, le fabricant des BlackBerry.


Chaque client iPhone 4 aura le droit à sa housse Bumper offerte

La conférence aura au moins servi à cela : la firme de Cupertino offrira des étuis Bumpers avec chaque iPhone 4, elle en enverra à ses clients possesseurs d’un smartphone Pommé de 4e génération et remboursera ceux qui aurait déjà passé commande de leur Bumper.



Affaire iPhone 4 : Nokia reste dans le « politiquement correct »

Chez le fabricant finlandais, la diplomatie semble être de mise. En effet, le géant de la téléphonie mobile s’est contenté d’annoncer : « Nous donnons la priorité aux performances de l’antenne plutôt qu’à l’esthétique si par hasard ils rentrent en conflit. » Il est à noter que Nokia affirme avoir étudié de manière approfondie la manière dont les gens tiennent leurs téléphones pour en adapter la conception (en intégrant des antennes à la fois en haut et en bas du téléphone par exemple).


Samsung défend son Omnia II

Clairement visé par Steve Jobs lors de cette conférence de presse, Hwan Kim, vice-président de la division téléphonie mobile Samsung explique que « leur conception maintient un écart entre la main et l’antenne, l’antenne étant située au pied de l’Omnia II et non dans le coin inférieur gauche » et qu’ils n’ont « pas de retour significatif concernant un problème de diminution de signal pour l’Omnia II« .
 


HTC mise sur les chiffres

Eric Lin, le porte-parole du fabricant taïwanais HTC, s’en tient aux chiffres et déclare : « Nous n’avons eu que très peu de plaintes concernant des problèmes d’antenne ou de réception avec le Eris« . « Environ 0,016 % de nos clients se sont plaints » contre 0,55 % des acquéreurs d’iPhone 4.
 


RIM défend corps et âme son BlackBerry

Pour répondre aux attaques de Steve Jobs, Mike Lazaridis et Jim Balsillie, les deux PDG de RIM, y sont allés de leur déclaration. « La tentative d’Apple d’entrainer RIM dans leur propre débâcle est inacceptable. Apple a décidé d’une conception et devrait en prendre la responsabilité. » En ajoutant : « Une chose est sûre, les clients de RIM n’ont pas besoin d’étui pour que leur BlackBerry capte correctement« .

 

La marque à la Pomme réussira-t-elle à sortir de cette situation de crise sans ternir son image ?
 
Advertisements

Ailleurs sur le web