FujiFilm FinePix F300EXR : Double autofocus, objectif 15x et capteur EXR

FujiFilm FinePix F300EXR : Double autofocus, objectif 15x et capteur EXR

Avec son double système autofocus, son capteur EXR et son objectif 15x, le Finepix F300EXR est le porte-drapeau de la flottille Fujifilm officialisée aujourd’hui.

Publié le 21 juillet 2010 - 7:58 par La rédaction

Fuji F300EXR : technologie EXR 1/2″
Le FujiFilm FinePix F300EXR, c’est avant tout un capteur à technologie EXR. Cette fois, le capteur EXR développé par Fuji, professionnel des surfaces sensibles depuis le temps de l’argentique, est revu mais reste en 12 mégapixels. La technologie EXR consiste en un capteur qui adapte son fonctionnement au mode de prise de vue. Polymorphe, le capteur change sa répartition des photosites pour exploiter, soit la résolution, soit la dynamique et obtenir une image plus équilibrée sur les sujets très contrastés, soit la sensibilité avec un bruit limité. Vous trouverez tout le détail du fonctionnement du capteur Super CCD EXR comme il nous fut présenté lors de la Photokina 2008. Le premier APN sorti avec le capteur EXR fut le F200EXR et le F300EXR annoncé aujourd’hui est son remplaçant.


Le capteur EXR, connu, est performant, mais en plus, il est plus grand que la moyenne avec une diagonale de 1/2″.

La naissance de la technologie EXR
« Face
à un marché aveuglé par la course aux Mégapixels et conscient qu’un
capteur de petite taille nuit à la qualité finale de l’image, Fujifilm a
radicalement reconsidéré son approche technologique. Pourquoi ne pas
concevoir un capteur qui modifierait son comportement en fonction de la
scène à photographier ? Pourquoi ne pas réserver la très haute
résolution aux situations de pleine luminosité et proposer un autre
fonctionnement du capteur lorsque la lumière n’est plus idéale ? Ainsi
le Super CCD EXR propose-t-il un fonctionnement
modulable sur trois modes.
 » la démarche intelligente de FujiFilm est empreinte de logique. Les résultats sont intéressants même si on reste loin de la révolution annoncée. Voici les trois modes de
fonctionnement du capteur :

– Le mode Haute Résolution 12 millions de pixels.

– Le mode Haute Sensibilité combine deux à deux des pixels adjacents de
même couleur pour produire ainsi 6 millions de photodiodes. Leur
sensibilité est alors suffisante pour enregistrer les zones sombres d’un
sujet peu éclairé et les reproduire correctement.

– Le mode Plage Dynamique étendue combine les informations venant de la
spécialisation de deux séries de 6 millions de pixels. L’une enregistre
les parties sombres de l’image tandis que
l’autre est dédiée aux hautes lumières. L’image finale, combinant ces
deux sources d’informations, bénéficie d’ombres mieux exposées et de
hautes lumières conservant leurs détails. On retrouve le fonctionnement
des capteurs SUPER CCD de FujiFilm. Avec ce mode, le F300EXR, selon le
fabricant, atteindrait la plage dynamique de 800 %, contre 4 EV, soit
400% généralement constatés sur une surface sensible classique.


Fuji nous annonce un écran à fort contraste et très large angle de vision. Ses mensurations : 3″ pour 460 000 pixels.

F300EXR et double système autofocus

Le Fuji F300EXR c’est aussi un système autofocus
innovant. En effet, l’appareil embarque non pas un, mais deux autofocus :
– un système classique par détection du contraste comme on le voit
habituellement sur les compacts.
– un système par détection de phase que l’on trouve plutôt sur les
reflex, véloce, qui ferait le point en 0,15s selon Fuji. Il est adapté
aux sujets bien contrastés, éclairés et situés au centre du cadre.
Selon la luminosité de la scène et le contraste du sujet, l’appareil
choisira un des deux modes pour réaliser la mise au point.

Panorama 360°
Le F300EXR peut enregistrer des images à 360°. Ces panoramas fermés, que l’on capture en balayant la scène comme sur le Sony HX5, couvrent désormais les 360° de votre azimut. QTVR, visite virtuelle, les exploitations de ces images panoramiques sont nombreuses.


L’ergonomie travaillée du F300EXR avec poignée bosselée et bague de commande orientée vers le photographe. Notez la présence des modes PSAM. Le boîtier dépasse à peine 32mm d’épaisseur malgré la présence de l’objectif 15x.

F300EXR : zoom optique 15x stabilisé
Le F300EXR, c’est aussi un objectif. Les opticiens Fuji s’en sont donné à coeur joie en développant le Fujinon équivalent 24-360mm (F3.3-5.6) qui est embarqué sur le F300EXR. D’une amplitude de 15x, il reste compact puisque l’appareil dépasse à peine les 3 cm d’épaisseur. Pour ce faire, les ingénieurs ont eu recours au traitement optique EBC contre le flare et à des lentilles asphériques en verre à faible dispersion. Les 12x du Panasonic TZ10 sont battus et le F300EXR fait jeu égal avec le Samsung WB360 et son objectif 15x 24-360mm. Fuji a greffé un système de stabilisation d’image dit « mécanique » par translation du capteur.

Vidéo HD
Fuji reste au contact de ses concurrents en proposant également l’enregistrement vidéo HD. Ici, le F300EXR enregistre des séquences vidéos en format AVI en 1280 x 720 pixels, soit du 720p, mais à 24 i/s seulement. Le son est en mono et une connectique mini-HDMI permet de visionner les vidéos (mais aussi les photos qui peuvent être prises en 1920 x 1080 pixels pour s’aligner sur la résolution des téléviseurs HD). La stabilisation mécanique de l’image reste active en vidéo.

Mode Profocus
Détacher le sujet du fond, atténuer la profondeur de champ… luxe réservé aux possesseurs de reflex, puis aux utilisateurs de compacts à objectifs interchangeables, aujourd’hui, les compacts s’y mettent. Pour y arriver, ils conjuguent une ouverture assez généreuse de l’objectif et des artifices logiciels. Ici, l’appareil va prendre plusieurs photos, nettes et floues pour donner ensuite, via un traitement lourd des photos, une image fusionnée avec un sujet bien net, sur un fond flou. On retrouve ce mécanisme sur les derniers Sony annoncés comme les WX5 et TX9.

Prix et disponibilité du Fujifilm Finepix F300EXR

C’est mi-septembre 2010, en pleine Photokina, que le F300EXR sortira dans le commerce. Tarifé à 329 euros, il sera lancé à un prix dans la moyenne des APN experts technologiquement les plus aboutis du marché.

Principales caractéristiques du Fuji F300EXR
– Capteur EXR de 12 mégapixels 1/2″
– Objectif 15x équivalent 24-360mm (F3.3-5.6)
– Traitement optique EBC (anti flare) et lentilles asphériques en verre faible dispersion
– Stabilisation d’image mécanique, par translation du capteur
– Modes EXR :
     – Mode HR (haute résolution)
     – Mode DR (Dynamic Range)
     – Mode SN (Haute sensibilité et bruit limité)
– Sensibilité : 100 à 12 800 ISO
– Autofocus hybride :
     – par détection de phase (type reflex)
     – par détection de contraste
– Vidéo HD 1280 x 720 pixels 24 i/s en AVI et son mono
– Flash intelligent avec prise en compte de la stabilité pour les obturations lentes
– Mode profocus pour détacher le sujet du fond
– Modes PSAM
– Détection et reconnaissance des visages
– Modes simulation de films (Velvia/Provia/Astia/Sépia et N&B)
– Ergonomie : poignée sculptée et couronne inclinée
– Ecran LCD 3″ / 460 000 pixels
– Fonction panorama 360 par balayage (verticalement aussi)
– Détection des chiens et chats
– Prise de photo de bébé automatique
– Sortie Micro-HDMI
– Cartes SD et SDHC
– 103,5 x 59,2 x 32,6mm
– Poids : 215 grammes avec batterie et carte mémoire
– Disponibilité : mi-septembre 2010

– Tarif : 329 euros TTC
 
Advertisements

Ailleurs sur le web