FujiFilm FinePix Z800EXR : APN-bijou EXR à grand écran tactile et double AF

FujiFilm FinePix Z800EXR : APN-bijou EXR à grand écran tactile et double AF

Le Finepix Z800EXR, c’est l’appareil-bijou à grand écran tactile et à capteur Super CCD EXR par Fujifilm. Il reprend en bonus, le novateur système autofocus hybride du F300EXR.

Publié le 21 juillet 2010 - 7:56 par La rédaction

Fuji Z800 EXR : EXR ?
Le FujiFilm FinePix Z800EXR embarque le capteur
EXR mis au point par Fuji. La technologie EXR consiste en un capteur qui adapte
son fonctionnement au mode de prise de vue. Polymorphe, le capteur
change sa répartition des photosites pour exploiter, soit la résolution,
soit la dynamique et obtenir une image plus équilibrée sur les sujets
très contrastés, soit la sensibilité avec un bruit limité. Vous
trouverez tout le détail du fonctionnement du capteur Super CCD EXR
comme il nous fut présenté lors de la photokina 2008
.

 Voici les trois modes de
fonctionnement du capteur :

– Le mode Haute Résolution 12 millions de pixels.

– Le mode Haute Sensibilité combine deux à deux des pixels adjacents de
même couleur pour produire ainsi 6 millions de photodiodes. Leur
sensibilité est alors suffisante pour enregistrer les zones sombres d’un
sujet peu éclairé et les reproduire correctement.


– Le mode Plage Dynamique étendue combine les informations venant de la
spécialisation de deux séries de 6 millions de pixels. L’une enregistre
les parties sombres de l’image tandis que
l’autre est dédiée aux hautes lumières. L’image finale, combinant ces
deux sources d’informations, bénéficie d’ombres mieux exposées et de
hautes lumières conservant leurs détails. On retrouve le fonctionnement
des capteurs SUPER CCD de FujiFilm. Avec ce mode, le Z800EXR, selon le
fabricant, atteindrait la plage dynamique de 800 %, contre 4 EV, soit
400% généralement constatés sur une surface sensible classique.


Le zoom optique 5x du Z800EXR ne démarre qu’au 35mm. Ce type de focale grand-angle appartient au passé. 28mm eût été le minimum. Ce sont les photos de groupes et de paysages qui en pâtiront.

Panorama 360°
Le Z800EXR, comme le F300EXR annoncé en même temps, peut enregistrer des images panoramiques à 360°. Ces panoramas fermés, que
l’on capture en balayant la scène comme sur le Sony
HX5
, couvrent désormais les 360° de votre azimut. QTVR, visite
virtuelle, les exploitations de ces images panoramiques sont nombreuses. On adore !

Double système autofocus
Le Fuji Z800EXR adopte le système autofocus
innovant vu sur le F300EXR. En effet, l’appareil embarque non pas un, mais deux
autofocus :
– un système classique par détection du contraste comme on le voit
habituellement sur les compacts.
– un système par détection de phase que l’on trouve plutôt sur les
reflex, véloce, qui ferait le point en 0,15s selon Fuji. Il est adapté
aux sujets bien contrastés, éclairés et situés au centre du cadre.
Selon la luminosité de la scène et le contraste du sujet, l’appareil
choisira un des deux modes pour réaliser la mise au point.


3,5″ et 460 000 pixels, assez de place pour partager l’écran en deux zones de visualisation/navigation des photos.

Grand écran tactile 3,5″

Le Z800EXR offre un large écran de 3,5″ au format 16:9 adapté aux vidéos. S’il est tactile (c’est par lui que l’on pilote le Z800EXR exclusivement), on aurait aimé une résolution supérieure, car avec 460 000 pixels, si elle reste décente, elle fait pâle figure face aux 921 000 pixels de l’écran tactile du Sony TX9. Il servira à pointer du doigt la zone sur laquelle faire la mise au point, à déclencher ou à faire défiler les photos en mode visualisation. Le capteur de position permettra à l’appareil de mettre l’interface à l’endroit quand on souhaite cadrer en portrait. En mode visualisation, l’écran est assez large pour se diviser en deux parties, une qui affiche l’image et une autre qui sert à naviguer parmi les photos. D’ailleurs, le Z800EXR donne la possibilité d’attribuer une note sous forme d’étoiles aux images pour effectuer un début de tri. De même, la fonction de recherche d’image permet de trier les photos par date, par type de sujet (paysage, portrait…), par visage via la reconnaissance des visages ou par classement des favoris en nombre d’étoiles.

Vidéo HD
Fuji reste au contact de ses concurrents en proposant
également l’enregistrement vidéo HD avec un minimum d’effort. Le Z800EXR tourne des
séquences en format AVI en 1280 x 720 pixels, soit du 720p, mais à
24 i/s seulement. Le son est en mono et une connectique mini-HDMI aurait été bienvenue… mais elle fut certainement sacrifiée au bénéfice de la compacité de l’appareil qui ne dépasse pas 20,3mm d’épaisseur. Pour visualiser les photos sur un écran HD, il faudra acquérir le kit de connexion HDP-L1 HDTV et un câble HDMI. YouTube friendly, le Z800EXR permet d’uploader directement les vidéos ou photos marquées en nomade sur l’écran (mais aussi sur Facebook) dès que l’appareil est connecté au logiciel Fujifilm MyFinePix Studio.


Ici en coloris champagne, le Z800EXR va au-delà de la détection des sourires, il fait des photos de bébés automatiquement (en déclenchant au moment pile où l’enfant regarde l’objectif) mais attention, il est aussi doté d’un mode de détection de chiens et chats…

Design et séduction
Point de doute, le Z800EXR est un appareil-bijou qui mise gros sur son enveloppe charnelle pour séduire le grand public. Les designers Fuji se sont réveillés inspirés cette saison et ont produit les belles lignes du Z800EXR et le look sévèrement séduisant du F300EXR. Disponible en coloris noir, champagne ou rouge, le Z800EXR mesure 20,3mm d’épaisseur.



Prix et disponibilité du Finepix Z800 EXR
Comme la majeure partie des appareils photo annoncés cet été, le Finepix Z800 EXR sera disponible dans le commerce pour mi-septembre ce qui coïncide avec le salon biennal Photokina. Il sera vendu 199 euros TTC.

L’avis de Zone Numérique
Le Z800 EXR est très beau et plat, on prend. Il est doté du capteur EXR, on prend. Il possède un grand écran, on prend. Il possède un mode de panorama par balayage à 360°, on prend. Vendu 199 euros, il est bien positionné en prix. Nous aurions cependant aimé un mode vidéo plus poussé même s’il offre du 720p et un étagement du zoom optique plus adéquat aux besoins des photographes actuels : à la place du 35-175mm, nous aurions largement préféré voir un 28-140mm ou encore un 25-125mm.

Principales caractéristiques du Fujifilm Finepix Z800EXR
– Capteur EXR de 12 mégapixels 1/2″
– Objectif 5x équivalent 35-175mm
– Stabilisation d’image mécanique, par translation du capteur
– Modes EXR :
     – Mode HR (haute résolution)
     – Mode DR (Dynamic Range)
     – Mode SN (Haute sensibilité et bruit limité)
– Sensibilité : 100 à 3200 ISO
– Autofocus hybride :
     – par détection de phase (type reflex)
     – par détection de contraste
– Vidéo HD 1280 x 720 pixels 24 i/s en AVI et son mono
– Détection et reconnaissance des visages
– Ecran LCD tactile 3,5″ / 460 000 pixels
– Fonction panorama 360 par balayage (verticalement aussi)
– Flash intelligent avec prise en compte de la stabilité pour les
obturations lentes
– Détection des chiens et chats
– Prise de photo de bébé automatique
– Cartes SD et SDHC
– 98,1 x 59,0 x 20,3 mm
– Poids : 141 grammes sans batterie
– Disponibilité : mi-septembre 2010

– Tarif : 199 euros TTC
 
Advertisements

Ailleurs sur le web