Le Fujifilm Finepix F300EXR en images

Le Fujifilm Finepix F300EXR en images

Il reprend le capteur SuperCCD EXR, intègre un zoom15x démarrant au 24mm et un double système de mise au point novateur. Voici le FujiFilm FinePix F300EXR. Faisons le tour du porte-drapeau de la flotte FinePix en images.

Publié le 24 juillet 2010 - 13:39 par La rédaction


Le FinePix F300EXR reprend le concept de surface sensible EXR du F200EXR, qui fut le premier appareil Fuji doté de ce capteur au fonctionnement polymorphe. D’une résolution de 12 mégapixels, le capteur SuperCCD EXR du F300EXR peut aussi être utilisé en mode haute sensibilité ou plage dynamique 6 mégapixels.  Vous trouverez tout le détail du fonctionnement du capteur Super CCD EXR comme il nous fut présenté lors de la Photokina 2008. Le capteur EXR, connu, est performant, mais en plus, il est plus grand que la moyenne avec une diagonale de 1/2″.


Fuji a placé un écran à fort contraste et large angle de vision au dos du F300EXR. Ses mensurations : 3″ pour 460 000 pixels. Notez la bague de commande inclinée pour une meilleure ergonomie et le design revu de la nouvelle collection. Une réussite. Le Finepix F300EXR sera disponible en septembre au prix de 329 euros.

Pour en savoir plus sur le Fuji FinePix F300EXR.

Le F300EXR sort du lot des compacts grâce aussi à son objectif de choc : amplitude de 15x pour une plage de focales idéale équivalente 24-360mm. L’image est stabilisée par translation du capteur. Le F300EXR offre un mode de prise de vue panoramique par balayage comme on le connaît chez Sony avec un angle de champ tous azimuts de 360° ! Le F300EXR filme des vidéos en 720p à 24i/s et son mono.


L’ergonomie travaillée du F300EXR avec poignée bosselée et bague de commande orientée vers le photographe, modes PSAM, le F300EXR est clairement orienté « experts ». Son boîtier dépasse à peine 32mm d’épaisseur malgré la présence de l’objectif 15x.


Le F300EXR reprend le mode flash intelligent qui dose lumière du flash et lumière ambiante pour un rendu plus naturel. Un mode « Profocus » permet de détacher le sujet du fond en prenant plusieurs photos en rafales, dont une floue qui va permettre de flouter le fond en laissant le sujet net. On retrouve ce mécanisme sur les derniers Sony annoncés comme les WX5 et TX9.


Le Fujifilm F300EXR se caractérise également par un double système autofocus. S’il embarque le traditionnel AF par détection de contraste des compacts numériques, il emprunte également aux reflex l’AF par détection de phase plus performant quand la luminosité et le contraste sont bons. L’assurance, selon Fuji, de bénéficier d’une mise au point éclair. (en 0,15s assure le fabricant).

Pour en savoir plus sur le Fuji FinePix F300EXR.


 
Advertisements

Ailleurs sur le web