Nouvel Olympus C-170 : il simplifie la vie

Nouvel Olympus C-170 : il simplifie la vie

Le 17 janvier , 2005

Compact, 4.0 mégapixels, compatibilité PictBridge et commandes simplifiées avec aide contextuelle dans les menus sont au programme de ce charmant Olympus C-170 destiné aux débutants en photo numérique ou tout simplement à ceux qui ne veulent pas se casser la tête.




Lorsque les nouveaux venus à la photo numérique essaieront le C-170, ils se demanderont certainement pourquoi ils n’y sont pas venus plus tôt. Sa conception a été axée autours d’un fonctionnement ultra simple avec des touches dédiées : une pour prendre les photos, une pour les visionner et une pour les effacer. Une aide dans les menus aide les utilisateurs en cas de besoin. Avec ses 4.0 mégapixels et sa compatibilité PictBridge, les utilisateurs peuvent directement imprimer leurs tirages en connectant l’appareil à une imprimante compatible. Son design compact permet de le glisser dans n’importe quelle poche pour l’emmener de partout avec vous. Voici des caractéristiques qui nous avaient déjà enchantés lors de notre test du mju-Mini de Olympus. 

 

« Le C-170 a été développé en gardant à l’esprit les besoins des nouveaux utilisateurs du numérique. Chaque point a été conçu avec pour objectif la simplicité d’utilisation. » Déclare Naoki Tai, chef de produit chez Olympus USA. « En fait, grâce à l’aide intégrée aux menus, les débutants pourront utiliser immédiatement l’appareil. »

 

Conçu pour en faire plus

 

Le C-170 combine un capteur CCD 4.0 mégapixels et un objectif 4x. Le processeur Olympus truePict TURBO améliore les images prises et les temps de réponse de l’appareil pour le déclenchement, l’enregistrement, le traitement et le visionnage des photos. En théorie, il devrait autoriser des agrandissements de 30×45 cm, pas mal pour un APN pour débutants !

 

Logée dans le compartiment des accus, la carte mémoire au format xD peut emmagasiner juqu’à 512 Mo de photos si vous optez pour la plus grande capacité. (oui, Olympus fait dans la xD, c’est cher, les capacités sont réduites… mais c’est comme ça.) Les batteries sont au format AA ce qui rend très facile de les remplacer par des piles.

 

Appareil photo numérique Olympus C-170Conçu pour être abordable

 

Les débutants seront comblés par les fonctions « one touch » qui permettent de prendre les photos, les visionner ou les effacer d’une seule et simple touche dédiée. Quand aux fonctions macro, modes flash ou retardateur, elles sont positionnées sur le bouton 4 positions parfaitement placé pour les accès fréquents.

 

L’architecture des menus est faite pour des sélections rapides, même les grands débutants devraient aller très vite. Ils contiennent des textes d’assistance qui décrivent chaque fonction et mode de prise de vue pour aider l’utilisateur à adopter le bon réglage.

 

Des modes scène (10) sont sélectionnables via la molette sur le dos de l’appareil Ils servent à adapter les paramètres de prise de vue aux condition du moment comme portrait, nuit, paysage… Avec le mode vidéo quicktime, vos vidéos des petits événements quotidiens peuvent être partagés par email par exemple.

 

Le logiciel Olympus est aussi simple d’utilisation pour télécharger vos photos sur votre PC et effectuer des recherches de vos photos avec des mots-clés, par date, etc… L’utilisateur pourra même retoucher ses photos en un clic. Les retouches comme la suppression des yeux rouges se font sans effort, tout comme la mise à jour du firmware par exemple, opération à laquelle ne se risquerait habituellement pas un débutant.

 

L’appareil se connecte au PC par le port USB grâce à la fonction « USB Auto Connect », sans avoir besoin de logiciel particulier. Vous pouvez même vous passer d’ordinateur grâce à sa compatibilité PictBridge qui  permet d’imprimer des photos directement de l’appareil connecté à une imprimante comme la P-10 de Olympus par exemple.

 

Le style

 

Le C-170 est léger tout étant robuste et un cache protégé l’objectif. Son design est très élégant, comme quoi, un appareil stylé peut se trouver à prix abordable, ce qu’Olympus, encore un fois, avait prouvé avec les magnifique Mju-mini.




Article précédent
«
Article suivant
»