Le Canon EOS 60D à l'approche

Le Canon EOS 60D à l’approche

Le 26 août prochain, le Canon EOS 50D va fêter son deuxième anniversaire, synonyme de fin de carrière dans l’univers de la photo numérique. L’EOS 60D pointe le bout de son nez sur certains sites dont celui d’un éditeur de logiciels.Vidéo Full HD et écran articulé seraient au programme.

Publié le 6 août 2010 - 12:31 par La rédaction

L’heure de l’EOS 60D
Ce n’est pas un scoop, c’est la logique des choses : après l’EOS 50D, arrivera l’EOS 60D. Avec ses 15 mégapixels et l’absence de vidéo HD, vieux de deux ans (un éternité sur ce marché), il fait figure d’ancêtre dans la gamme Canon dont le segment expert a vu son image redorée par la sortie de l’EOS 7D, premier reflex expert digne de ce nom chez Canon depuis très longtemps. Annoncé le 26 août 2008, l’EOS 50D cèdera sans aucun doute sa place à l’EOS 60D en fin de mois, période d’annonce traditionnelle des nouveautés chez Canon. (il pourrait bien être accompagné d’un EOS 2000D en entrée de gamme, de l’EOS 1Ds MKIV qui semble prêt et d’une nouvelle gamme de compacts à objectifs interchangeables Canon).


L’arrivée du Canon EOS 60D a été officieusement officialisée lors de la publication-bourde de modules à venir de correction des fichiers RAW de l’EOS 60D par l’éditeur de logiciels photo français… qui a depuis retiré ce modèle de sa liste.

De quoi serait fait le Canon EOS 60D?
L’EOS 60D restera inférieur à l’EOS 7D, summum du reflex abouti en capteur APS-C (dont on adorerait voir une déclinaison arriver en full frame pour palier la légèreté de conception du 5D MKII…). Il embarquera forcément l’enregistrement Full HD comme on le connaît sur l’EOS 7D mais aussi sur l’EOS 550D, bien meilleur marché. S’il pourrait bien reprendre l’imageur APS-C CMOS de 18 mégapixels qui équipe ses deux congénères, il pourrait offrir un écran articulé toujours fort bienvenu. Cet écran articulé poussant alors à viser à l’écran, ceci corrobore les hypothèses de voir l’EOS 60D inaugurer un nouveau couple LiveView/AF pour une mise au point plus souple et rapide en visée directe sur écran, talon d’Achille de ce type d’utilisation sur les reflex actuels. Le processeur Digic V ferait son entrée sur ce segment tout comme la gestion du multiflash sans cordon qui se faisait attendre chez Canon jusqu’à l’EOS 7D.


Terminus pour le Canon EOS 50D qui a besoin d’un sérieux rafraichissement !

 

Advertisements

Ailleurs sur le web