Test du Panasonic G10, le micro 4:3 passe à la moulinette dpreview

Test du Panasonic G10, le micro 4:3 passe à la moulinette dpreview

Le Micro 4:3 abordable Panasonic, le Lumix G10, passé au crible dans le test du site anglo-saxon de référence dpreview. Alors, comment se comporte-t-il par rapport au G2, son grand frère ?

Publié le 10 août 2010 - 11:17 par La rédaction

Lumix G10, G2 premier prix
Annoncé le 7 mars dernier, le Lumix DMC-G10 est le compact Micro 4:3, certes bon marché, mais aussi le plus léger et compact à offrir un viseur d’oeil, élément essentiel dont le GF1 est dépourvu. Avec 336 grammes sur la balance, par rapport à son grand frère, plus cher, le G2, le G10 perd l’écran articulé, le format AVCHD pour l’enregistrement vidéo HD ou encore le pilotage tactile, exclusivité du G2. Tarifé 150 euros moins cher que le G2, le G10 est lancé à 549 euros TTC avec l’objectif 14-42mm O.I.S. et 442 euros en boîtier nu. Dpreview a donc passé le G10 à sa moulinette dans un test rapide et l’a confronté à son grand frère, le Lumix G2.

Test du Panasonic G10 : les qualités du système M4:3
En premier lieu, le test mené par dpreview révèle la fiabilité et la qualité d’image du G2 jusqu’à la sensibilité de 800ISO, en effet, sur les hautes sensibilités, de 800 à 3200 ISO, les images du G2 sont qualifiées de « utilisables ». Doté d’une finition de qualité, le G2 est jugé ergonomiquement abouti avec de bonnes possibilités de customisation comme son autofocus, jugé très souple et rapide qui fait jeu égal, selon le test dpreview, avec les autofocus des reflex d’entrée de gamme.


Ici le G10 avec l’objectif 14-42mm O.I.S. du kit de base.


Les quelques réserves du test du G10


Au chapitre des concessions que l’on devra faire en optant pour le DMC-G10, le test pense en premier à la piètre qualité du viseur électronique, comparé à celui, beaucoup plus fin, des G2 ou GH1. De même, l’absence de switch automatique viseur/écran est regrettée au même titre que la baisse de qualité optique de l’objectif du kit. Pour ce qui est de la qualité d’image, dpreview juge les photos à 3200 eu 6400 ISO de faible qualité avec un moteur de réduction de bruit un peu trop appuyé et une plage dynamique du capteur 4:3 toujours pas au niveau des capteurs APS-C des reflex ou d’autres concurrents sur le segment des compacts à objectifs interchangeables (Sony Nex, Samsung NX10…)

Si vous lisez l’Anglais, lisez le test du Panaosnic G10 sur dpreview.com. Remarquez le nouvel outil de comparaison qui vous permettra de vous faire une opinion sur le niveau de qualité des images du G10 par rapport à d’autres appareils comme les Olympus PL1, Canon EOS 550D, etc…

Advertisements

Ailleurs sur le web