Un cadre d'Apple arrêté pour corruption, il revendait des informations stratégiques à des fournisseurs asiatiques

Un cadre d’Apple arrêté pour corruption, il revendait des informations stratégiques à des fournisseurs asiatiques

Paul Shin Devine, le responsable de l’approvisionnement chez Apple,
vient d’être arrêté dans le cadre d’une affaire de corruption. Ce dernier aurait
livré des informations à des fournisseurs chinois en échange de
pots-de-vin.

Publié le 16 août 2010 - 9:44 par La rédaction


Une affaire de corruption au sein de la gamme iPod / iPhone

Rien ne va plus à Cupertino. Après la démission (forcée ?) de Mark Papermaster, le papa de l’antenne tant décriée sur l’iPhone 4, voilà que le responsable de l’approvisionnement Paul Shine Devine vient de tomber pour corruption. Salarié chez Apple depuis 2005, Paul Shin Devine vient d’être inculpé en Californie pour avoir accepté des pots-de-vin en échange desquels il aurait livré des informations confidentielles sur les futurs produits Apple à ses fournisseurs asiatiques.
 




Après enquête du FBI et de l’IRS (Internal Revenue Service), l’équivalent du fisc aux USA, 23 chefs d’accusation ont été retenus contre Devine et le juge Singapourien Andrew Ang, notamment ceux de blanchiment d’argent, corruption et fraude.

Par ailleurs, on apprend que Devine entretenait également des liens avec une demi-douzaine de fabricants d’accessoires pour iPhone et iPod dans divers pays asiatiques et qu’il utilisait le nom de sa femme dans un système « complexe de comptes bancaires américains et internationaux avec une société-écran pour recevoir l’argent« .


Apple poursuit également son salarié

La firme de Cupertino a aussi attaqué son cadre âgé de 37 ans au titre de la réception de plus d’un million de dollars de pots-de-vin étalés sur plusieurs années, d’après le San Jose Mercury New. Steve Dowling, un porte-parole de la firme de Cupertino explique qu’Apple « n’a aucune tolérance pour les comportements malhonnêtes à l’intérieur ou à l’extérieur de la société » et s’attache à respecter les « normes éthiques les plus élevées » dans la manière de conduire les affaires. »

Advertisements

Ailleurs sur le web