Retour en détails sur le Fujifilm Finepix REAL 3D W3 : photos et vidéos 3D

Retour en détails sur le Fujifilm Finepix REAL 3D W3 : photos et vidéos 3D

Revenons en détails sur le Fujifilm FinePix REAL 3D W3, seul appareil à photographier et à filmer en 3D à l’heure actuelle, avec le communiqué et des vidéos de démonstration.

Publié le 1 septembre 2010 - 11:09 par La rédaction

FinePix REAL 3D W3 : la véritable 3D avec double capture
Comme la vision humaine capture les images via deux yeux, c’est un double ensemble objectif + capteur CCD qui permet de retranscrire la sensation de relief, seul moyen réellement performant. La parallaxe (soit l’écart de point de vue) entre les deux objectifs est de 75mm sur le FinePix 3D, soit plus que la moyenne de l’écartement des yeux humains de pupille à pupille qui est de 64mm. Cette double vision et permet au Finepix REAL 3D W3 de capturer des photos en 3D, mais également des vidéos haute définition, aussi en 3D. La parallaxe importante permettra de donner un effet 3D plus saisissant. Un levier de parallaxe permettra, en prise de vue, de doser l’effet 3D que l’on veut donner à sa photo ou sa vidéo. On regrettera que l’ensemble objectif 3x de 35-105mm et capteur 10 mégapixels de l’ancien REAL 3D W1 ait été repris sur cette nouvelle génération qui ne bénéficie pas des progrès réalisés depuis en termes de qualité d’image et n’offre pas de position grand-angle réellement intéressante.


Deux objectifs et deux capteurs sont déployés par le REAL 3D W3 pour retranscrire l’effet 3D de la vision humaine.

Vidéo 3D et retouche photo 3D
Le REAL 3D W3 est quand même plus convaincant que son prédécesseur le W1, certainement arrivé trop tôt sur le marché de la 3D à peine naissant. Il permet, en plus de prendre des photos en 3D, de réaliser des vidéos en 3D et en qualité 720p. Pour capturer de la vidéo en 3D via ses deux « yeux », les deux capteurs sont synchronisés afin de rendre la même image oeil gauche / oeil droit à la fois. On pourra également retoucher les fichiers MPO des photos 3D sur le logiciel fourni, MyFinePix Studio.


Le bel écran format WVGA de 3,5″ du Finepix EARL 3D W3 composé d’un réseau lenticulaire de lentilles convexes qui permet une vision binoculaire de l’image et recréer l’effet 3D sans porter de lunettes 3D.

Visualisation 3D
Pour visionner les photos et les vidéos HD en 3D du REAL 3D W3, vous aurez trois solutions :
– Sur le bel écran arrière du W3, qui affiche une belle diagonale de 3,5″ pour une résolution de 1,15 mégapixel. Cet affichage 3D, vous pourrez en bénéficier à l’oeil nu, sans lunette 3D un peu à la manière de la console portable Nintendo 3DS (que nous avons pu prendre en main ici). Exactement comme sur le Nintendo 3DS, le FinePix W3 est doté d’un levier permettant de contrôler la parallaxe et accentuer ou réduire l’impression de relief. L’écran intégré est au format « Wide » en WVGA. C’est un réseau de minuscules lentilles convexes qui permet d’exploiter la vision binoculaire que nous avons développé pour la plupart d’entre nous (certains ne voient pas les images en 3D au cinéma ou sur une télé 3D, c’est que leur vision binoculaire est peu développée). Chaque oeil ne voit donc que l’image qui lui est destinée, ce qui donne le relief à la photo.
– Sur un téléviseur 3D, en haute définition, via la connexion HDMI de l’appareil, tout simplement. Dans ce cas, vous aurez besoin des lunettes 3D qui vont avec votre téléviseur 3D.
– FujiFilm propose des tirages photo sur réseau lenticulaire qui donnent un effet de profondeur 3D.


A gauche, le taquet permet de contrôler la parallaxe reproduite par l’appareil lorsque l’on visionne les photos et les vidéos 3D sur l’écran arrière, sans besoin de lunettes 3D.

Modes 2D avancés
Ingénieusement, Fujifilm tire parti de la présence de deux ensembles capteur + objectifs pour proposer des modes de prise de vue 2D avancés comme :
     – Prise de vue simultanée télé/grand-angle
     – Prise de vue en deux rendus colorimétriques
     – Prise de vue simultanée en deux sensibilités

Mode 3D alternatif


Les yeux du W3 sont écartés de 64mm, comme nos yeux le sont en moyenne, afin de mieux reproduire la vision 3D en stéréoscopie. Si le REAL 3D W3 photographie en relief grâce à ses deux yeux, distants de 75mm, sur certains paysages et sujets de très grande dimension comme une montagne par exemple, l’effet 3D sera atténué par l’éloignement du sujet. Alors, pour donner un effet 3D plus saisissant, on peut utiliser l’appareil différemment en prenant une première photo depuis un endroit, se déplacer et prendre ensuite la seconde photo. Avec cette parallaxe de plusieurs mètres, voir, dizaines de mètres, vous pourrez redonner du relief à cette scène.

Principales caractéristiques du Fijifilm FinePix REAL 3D W3
– Double capteur CCD 10 mégapixels (synchronisés pour la vidéo) 1/2,3″
– Double objectif 3x (35-105mm)
– Vidéo HD (720p) et 3D
– Switch 2D/3D
– Ecran LCD 3,5″ / 1,15 mégapixels / Format Wide, WVGA
– Visualisation 3D sans lunette sur écran arrière
– Compatible avec tous les téléviseurs HD 3D (HDMI)
– Modes PSAM
– Modes 2D avancés :
     – Prise de vue simultanée télé/grand-angle
     – Prise de vue en deux rendus colorimétriques
     – Prise de vue simultanée en deux sensibilités
– Processeur 3D Real Photo HD
– Format images 3D MPO
– Retouches avec logiciel fourni : MyFinePix Studio
– Sortie mini-HDMI
– 230 grammes (sans carte ni batterie)
– 449 euros TTC

Voici une vidéo promotionnelle du FujiFilm FinePix REAL 3D W3 en Anglais :

et une vidéo d’Emilie, l’experte FujiFilm québécoise chez FujiFilm qui prend en main l’appareil pour vous :

COMMUNIQUE DE PRESSE FUJIFILM :

Bois d’Arcy, le mardi 17 août 2010 – Pionnier de la photo numérique 3D, FUJIFILM confirme son ancrage dans la 3ème dimension avec le FinePix REAL 3D W3

La sortie du FinePix Real 3D W3 confirme la détermination de FUJIFILM à poursuivre le développement de l’imagerie 3D suite au succès rencontré à l’automne dernier par le tout premier appareil photo-vidéo numérique 3D, le FinePix W1.

Le premier appareil photo numérique 3D au monde réalisant des vidéos 3D HD (Haute Définition)*

Plus petit, plus léger, enregistrant de superbes vidéos HD, le FinePix W3 est compatible avec tous les téléviseurs 3DTV** ; il est l’équipement idéal des consommateurs désireux d’enregistrer la mémoire de leurs meilleurs moments en 3D et de la savourer ensuite pleinement sur le grand écran de leur 3D TV.

* En tant qu’appareil doté d’un double CCD selon les informations FUJIFILM en août 2010

** Le volume des ventes estimées des 3D TV serait de 4 millions d’unités et pourrait atteindre 10 millions en 2011, selon les informations FUJIFILM

Affichage des images directement sur l’appareil.

Doté d’un large écran LCD de 3.5  » et 1,15 Mégapixels, les photos et les vidéos 3D sont visualisées directement à l’oeil nu sans lunettes spéciales 3D.

Lecture sur 3D HDTV

Une simple connexion au téléviseur 3D via un câble HDMI suffit pour profiter des films réalisés avec le W3 sur grand écran 3D (l’utilisation de lunettes spéciales 3D fournies avec le téléviseur est nécessaire). Une agréable manière de revivre ses plus beaux souvenirs, photos ou vidéos, en 3D haute définition !

* Nécessite un câble HDMI mini HDMI (haut débit).

1) Le fonctionnement de la Technologie Fujifilm REAL 3D

Grâce à l’association de deux objectifs et de deux capteurs synchronisés, la Technologie Fujifilm Real 3D saisit tous les sujets avec un réalisme stupéfiant. Le nouveau processeur 3D RP (Real Photo) de l’appareil traite les données de prises de vue issues des deux blocs optiques (objectifs + capteurs) et associe les deux images pour produire une seule image (photo ou vidéo) 3D en haute résolution.

Deux blocs optiques pour reproduire le regard

Le relief et la profondeur proviennent de la différence de perspective entre l’oeil gauche et l’oeil droit. Les objets sont visualisés par chacun des deux yeux sous des angles légèrement différents. La combinaison de ces deux visions est appelée « parallaxe binoculaire ». Simulant cet effet, le FinePix Real 3D W3 est équipé de deux blocs optiques Fujinon synchronisés pour saisir les scènes tout comme l’oeil humain le ferait. Alors que l’écart moyen entre les yeux humains est de 64 mm, la distance entre les objectifs du W3 est augmentée de près de 20% pour accentuer l’impression de relief en gardant l’apparence naturelle des images.

Le FinePix W3 dispose d’une structure à la fois légère et compacte qui garantit un alignement précis des axes optiques des deux zooms Fujinon 3x, et permet d’obtenir de magnifiques clichés des sujets éloignés.

Deux capteurs synchronisés pour des images 3D naturelles

Doté de deux capteurs CCD, chacun d’une résolution effective de 10 Mégapixels, cet appareil propose des photos parfaitement détaillées. Les réglages synchronisés des capteurs CCD et des obturateurs permettent un enregistrement simultané des informations. L’absence de décalage temporel entre les deux images autorise la saisie, photo ou vidéo, des sujets en mouvement en une 3D remarquablement réaliste.

2) Un écran LCD 3D à fort contraste

L’appareil est doté d’un écran LCD de 3.5″ qui affiche des images en haute résolution en pleine lumière sans nécessiter l’usage de lunettes spéciales !
– Un écran LCD haute résolution de 1,15 Mégapixels La résolution WVGA et l’écran LCD Large Vision permet une visualisation idéale dans les moindres détails des images.
– La luminosité de l’affichage augmente d’un facteur 1,5 par rapport au précédent modèle (W1) et la profondeur du rendu colorimétrique de 1,8x. La reproduction sur l’écran LCD n’en est que plus claire et fidèle.
– Nouveau réseau lenticulaire : l’écran est équipé de plusieurs rangées de minuscules lentilles convexes responsables de l’effet « parallaxe binoculaire » ou « barrière de parallaxe », à l’origine de l’effet de relief. L’écran supprime également les dédoublements et tremblement des images afin de parfaire la visualisation en 3D.

3) Un large choix de modes de prise de vue

Un généreux mode manuel

Le FinePix REAL 3D W3 dispose d’un mode « M » laissant le choix de la vitesse d’obturation et de diaphragme et d’un mode « A » (Priorité à l’ouverture) pour un contrôle parfait de la  profondeur de champ. Le mode « P » ajuste automatiquement le couple vitesse/diaphragme. Ces modes, disponibles aussi bien en 2D qu’en 3D, libèrent l’expression photographique.

13 scènes positions différentes

Sélectionnez juste le mode correspondant à la scène visée, l’appareil se charge ensuite des différents réglages (vitesse, niveau d’exposition, balance des blancs, etc.). Il ajuste également les paramètres plus fins tels que la sensibilité ou l’utilisation du flash. L’appareil enregistre le meilleur du sujet en 3D ou 2D.

– Flash Super Intelligent

Lors de prises de vue délicates, telles que des contre&S208;jours ou des portraits de nuit, cette fonction ajuste la puissance du flash pour équilibrer la luminosité du sujet principal et de son arrière-plan. Finis les premiers plans « fromage blanc » avec des sujets écrasés de lumière et les arrière-plans « charbonneux » totalement sous-exposés !

4) Les Modes 3D avancés

Capture 3D par déclenchements désynchronisés

Ce mode recompose une image 3D à partir de deux prises de vue successives. Il accentue l’effet 3D pour les sujets éloignés, ou imposants, tels que des montagnes, des immeubles. Ils bénéficient alors d’un effet 3D naturel au même titre que des objets plus petits tels que des fleurs.

La 3D via le déclenchement par intervalle

La saisie successive et automatique de deux clichés issus de deux points de vue permet de prendre des vues 3D d’une grande profondeur à partir d’un véhicule en mouvement (train, avion ou car). Il est ainsi possible d’exprimer un saisissant relief d’une masse nuageuse ou d’un paysage qui défile à partir d’un avion ou de la fenêtre d’un train.

Le contrôle de parallaxe (réglage fin de l’effet 3D)

L’écran LCD bénéficie du contrôle automatique de parallaxe (la position respective des deux images nécessaires à la sensation de relief). Le levier de contrôle de parallaxe, au dessus du boîtier*, permet d’optimiser l’effet 3D pour une visualisation naturelle du relief. Chacun peut ainsi optimiser l’effet 3D et corriger toute erreur d’alignement avant ou après la prise de vue.

* Lorsque la gestion de l’alimentation est réglée sur « AF Rapide » ou « Veille 2 », le contrôle manuel est actif.

5) Rien n’est plus simple que de prendre des images 2D

Le W3 n’est pas qu’un « simple » appareil 3D. Doté d’une superbe haute résolution de 10 Mégapixels, FUJIFILM FinePix REAL 3D W3 Page 4 / 5 17 août 2010 d’un zoom optique, de la technologie de détection des visages et d’un large écran LCD de 3.5″, il est aussi un authentique et remarquable appareil 2D.

Une commande pour passer du mode 2D au 3D

Une commande accessible à l’arrière du boîtier permet de passer instantanément, d’une simple pression du doigt, des modes d’exposition 2D aux 3D ou encore à la consultation des prises de vue. Simple, pratique et efficace !

Les modes 2D avancés

Ces modes s’appuient sur la conception originale de l’appareil 3D associant en une même unité deux appareils photos. Ils font fonctionner les deux blocs optiques (le capteur et son zoom) indépendamment l’un de l’autre, tout comme si des photos étaient prises avec deux appareils différents. Des réglages différents sont possibles pour chacun des deux systèmes et autorisent deux interprétations d’un même évènement.

La prise de vue simultanée télé / grand-angle

Par des réglages de focale différents des deux optiques, ce mode permet à la fois une prise de vue large et rapprochée d’un même sujet.

Prise de vue simultanée en 2 « couleurs »

Par un simple réglage, bénéficiez instantanément de deux rendus photographiques d’un même sujet : un des deux systèmes optiques peut être réglé en rendu Chrome « Dynamique », tandis que l’autre sera en Noir et Blanc ou Standard.

La prise de vue simultanée en 2 sensibilités

Ce mode permet de prendre deux photos au même moment, l’une en haute sensibilité et l’autre en faible sensibilité. Deux photos d’un sujet en mouvement avec des degrés variables d’effets de « filé » peuvent être prises. Sur des sujets peu éclairés, la réduction de bruit peut être prioritaire sur une image, tandis que l’autre bénéficie d’une meilleure résolution.

6) Pour exploiter au mieux les images

La retouche photo et vidéo 3D sur MyFinePix Studio

Le logiciel de consultation des images « MyFinePix Studio », fourni avec le boîtier, propose quelques options de retouche d’utilisation simple. Monter des séquences vidéo 3D, convertir des photos en format 3D (MPO) en format JPEG et, inversement, associer des images JPEG pour en faire une image MPO devient réalisable.

* Sur Windows PC seulement. La dernière version est nécessaire, la mise à jour pouvant se faire via Internet.

L’Ecran FinePix REAL 3D V1*

L’écran FinePix REAL 3D V1 fait appel à une technologie exclusive FUJIFILM pour afficher les images avec une sensation de relief semblable à celle de l’oeil humain. Les images 3D de haute qualité sont visibles à l’oeil nu sans lunettes spécifiques.

*NB : Ne peut être utilisé pour regarder les vidéos 3D HD issues du REAL 3D W3

Le Système d’impression 3D FUJIFILM

FUJIFILM a sollicité les larges compétences technologiques du groupe dans le secteur de l’impression pour développer une solution de tirage photo couleur 3D sur réseau lenticulaire et permettre la conservation des plus grands moments d’émotion sur des tirages 3D étonnants de réalisme.

Les caractéristiques principales du FinePix 3D W3

– Vidéo 3D HD (720p) et photo Full HD 3D
– Visualisation 3D instantanée via l’écran LCD 3D Haut Contraste de 3.5″ (sans qu’il soit nécessaire d’utiliser des lunettes 3D)
– Connexion directe HDMI mini HDMI (type C) à toute HDTV 3D, via un câble haut débit
– 2 Capteurs CCD 1/2.3″ de 10 Mégapixels
– 2 zooms optiques Fujinon 3x
– Processeur 3D HD RP (Image réelle)
– Boîtier compact et léger de 230g (boîtier nu, sans les accessoires, batterie ni carte mémoire).
– Effets spéciaux 2D par prises de vue simultanées

Disponibilité : mi-septembre 2010
Prix public de lancement : 449 euros TTC

Advertisements

Ailleurs sur le web