Samsung BD-C8000, un lecteur Blu-Ray 3D portable...de salon ?

Samsung BD-C8000, un lecteur Blu-Ray 3D portable…de salon ?

Samsung lève le voile sur un tout nouveau lecteur Blu-Ray 3D portable, équipé d’un écran de LCD 10″. Petite précision néanmoins, ce dernier ne gère que les vidéos au format 2D, et il faudra donc connecter le lecteur à un écran 3D pour profiter de la vidéo en relief.

Publié le 16 août 2010 - 9:20 par La rédaction

Le lecteur BD-C8000 de Samsung s’apparente de prime abord à un lecteur DVD portable traditionnel, avec un écran LCD 10″ rabattable, mais il est estampillé de la mention Blu-Ray, agrémentée du sacro-saint logo 3D. Le BD-C8000 constitue ainsi le tout premier lecteur Blu-Ray 3D portable, permettant de profiter non seulement de disques Blu-Ray 2D, mais également des Blu-Ray 3D qui commencent peu à peu à débarquer dans les rayons.
Samsung BD-C8000 
Un lecteur Blu-Ray 3D portable…de salon ?
Toutefois, il faut savoir que si le lecteur gère sans aucun souci les formats 2D et 3D, l’écran LCD 10″ n’est pas compatible 3D, et il faudra ainsi impérativement relier son lecteur BD-C8000 à sa TV Full HD 3D (comme la Samsung LED C9000 pour ne citer qu’elle) via la sortie HDMI 1.4 pour visionner ses films au format Blu-Ray 3D. Le BD-C8000 intègre un port USB et une connectivité Wi-Fi, permettant d’accéder à différentes fonctionnalités online (Internet@TV, Samsung Apps…) et ouvrant également la voie à une connexion DLNA. Côté autonomie, Samsung annonce une durée de vie de 3 heures sur batterie.
Samsung BD-C8000 
 
 Samsung BD-C8000
– Lecture CD, DVD, Blu-Ray et Blu-Ray 3D
– Ecran LCD 10,3″ (2D uniquement)
– Sortie HDMI 1.4 pour relier le lecteur sur une TV Full HD 3D et profiter des disques Blu-Ray 3D
– Port USB
– Connexion Wi-Fi (Samsung Apps, Internet@TV, Facebook, Twitter, Youtube, DLNA…)
– Autonomie : 3 heures
 
Prix et disponibilité
Le lecteur BD-C8000 n’est pas encore annoncé pour l’Europe, mais il est toutefois déjà disponible aux Etats-Unis contre la somme de 499,99 dollars.
Advertisements

Ailleurs sur le web