Canon EOS 60D : écran articulé, nouvelle ergonomie et vidéo Full HD

Canon EOS 60D : écran articulé, nouvelle ergonomie et vidéo Full HD

Repositionné, le successeur de l’EOS 50D navigue entre l’EOS 550D et l’EOS 7D. Voici le Canon EOS 60D, 18 mégapixels, vidéo Full HD, ergonomie revue et écran 3″ articulé.

Publié le 26 août 2010 - 7:05 par La rédaction

Canon EOS 60D : amateur, expert
Si l’EOS 50D était destiné aux amateurs dits « experts », l’EOS 60D descend d’un cran et vient s’intercaler dans la gamme entre l’EOS 550D et l’EOS 7D qui a repris le flambeau de « coqueluche des experts ». L’EOS 60D est plus typé grand public, mais correspond, à nos yeux, à un EOS 550D doté de fonctionnalités et d’une ergonomie plus typées experts. Dans la continuité, l’EOS 60D reprend le capteur APS-C qui officie brillamment dans l’EOS 7D et l’EOS 550D. Nous aurons désormais 3 reflex chez Canon équipés du même imageur. Canon affime avoir revu sa conception pour de meilleures images et des détails préservés dans les hautes lumières… à voir. Sans changement, c’est le processeur DIGIC IV qui anime le boîtier et assure le traitement besogneux du signal du capteur 18 mégapixels et permet à sa cadence de prise de vue en rafale de rester assez élevée, avec 5,3 i/s sur 58 vues consécutives en JPEG (mais seulement 16 en RAW), ce qui reste cependant inférieur aux 6,3 i/s du 50D. Sa sensibilité ISO peut être réglée de 100 à 6400 ISO et le mode H donne accès aux 12800 ISO. Pour plus de visuels, nous vous proposons de faire le tour du Canon EOS 60D en images.


Le nouvel EOS 60D : il carbure à la SD/SDHC/SDXC. Exit la Carte CompactFlash sur les boîtiers amateurs Canon.

AF 9 points et mesure de l’exposition iFCL
Hélas, l’autofocus n’évolue que trop peu : il faudra se satisfaire des 9 collimateurs de l’EOS 550D seulement, quand d’autres reflex d’entrée de gamme comme le Nikon D3100 en offrent 11 ! Consolation : tous les 9 sont des collimateurs en croix, plus sensibles et précis, ils sont plus adaptés aux optiques lumineuses. Le module de gestion de l’exposition est celui de l’EOS 7D : le système iFCL 63 zones combine mesure de lumière avec distance du sujet et mesures de couleur pour optimiser l’exposition. Fans du multiflash sans cordon : le Canon EOS 60D sert de transmetteur pour piloter des flashs EX ou des groupes de flashs.

Ecran 3″ articulé
C’est aujourd’hui confirmé : l’EOS 60D offre l’agrément d’un écran articulé. C’est un atout ergonomique énorme, en photo, mais surtout en vidéo. Sa résolution est très généreuse avec pas moins de 1 044 000 points. Il est au ratio 3:2, soit le format natif des photos du 60D.


Gros atout du Canon EOS 60D : ce bel écran 3″/1,044 mégapixels) articulé. Il sera très précieux en mode vidéo. L visée reflex ne couvre que 96% de l’image réellement capturée.

Ergonomie revue sur l’EOS 60D
Ce sont des détails ergonomiques qui vont booster les ventes de l’EOS 60D par rapport à son petit frère EOS 550D dont la carrière s’annonçait bien avant que son aîné ne vienne au monde… En effet, on trouve la roue arrière indispensable à ceux qui pilotent leur reflex en mode PSAM. En son centre, le joystick laisse place à un bouton multidirectionnel et un bouton de validation. Les choix du mode autofocus, de la motorisation, du mode de mesure de l’exposition et de la sensibilité sont directement accessibles via des boutons de raccourcis situés sur le dessus du boîtier, près de l’index quand il est sur le déclencheur.

Nouveaux effets numériques
Comme nous l’avions vu sur les Olympus E-630 ou Pentax K-n, l’EOS 60D peut appliquer des effets créatifs sur les images directement dans l’appareil ce qui a le mérite d’économiser l’étape de post-production. Les effets disponibles sont : noir et blanc (rendu granuleux de film argentique), Soft Focus (idéal pour le portrait), Toy Camera et effet miniature (donne l’impression que la scène photographiée est une maquette). Le mode Basic+ fait son apparition, il s’agit d’un mode automatique dans lequel on peut donner un rendu à ses photos.


Ergonomie revue, format plus compact et léger (755 grammes), le Canon EOS 60D offre un nouveau segment à la gamme reflex Canon. Pour plus de visuels, nous vous proposons de faire le tour du Canon EOS 60D en images.

Mode vidéo Full HD
L’EOS 60D offre naturellement l’enregistrement vidéo Full HD, en 1920x 1080 pixels à 30, 25 ou 24 i/s et en 720p à 60 et 50 i/s. On peut également recadrer la vidéo en VGA si on veut zoomer dans la scène filmée. Cela correspond à un zoom de 7x. L’attrait du mode vidéo de l’EOS 60D réside dans dans la maîtrise de l’exposition qu’il offre combinée à un détail ergonomique de taille : la présence de la roue arrière pour sélectionner les paramètres d’exposition. Une prise micro externe permettra une prise de son de meilleure qualité que le simple son mono du boîtier. L’EOS 60D offre une connectique HDMI compatible CEC ce qui permettra de piloter l’appareil avec la télécommande de la télévision HD quand il est connecté à celle-ci en HDMI. On regrettera que l’AF soit toujours ponctuel en mode vidéo et qu’on ne puisse pas bénéficier d’une solution de mise au point continue comme nous l’avons vu sortir ces derniers jours avec les Nikon D3100 ou les Sony SLT ALpha 55 et Alpha 33.


Finition « plastique » sur l’EOS 60D. Le reflex avancé descend dans la gamme Canon, le haut de gamme étant bien occupé par l’EOS 7D.

Canon EOS 60D : l’avis de Zone Numérique
Alors que l’EOS 7D a redonné ses lettres de noblesse au segment « expert », l’EOS 60D se décale d’un cran par rapport à l’EOS 50D qu’il ne remplace pas vraiment, sans forcément y perdre, bien au contraire. S’il déçoit par un autofocus limité (celui de l’EOS 550D), on accueille la mesure de l’exposition iFCL 63 zones de l’EOS 7D avec joie. Son ergonomie a été retravaillée avec succès et l’arrivée du bel écran 3″ articulé de 1 044 000 pixels participera à la fluidité de la prise en main de l’EOS 60D. Quant aux amateurs de studio, ils adopteront également l’EOS 60D pour sa faculté de piloter des flash distants sans cordon. Le capteur est bien connu, il s’agit de celui des EOS 550D et 7D, une valeur sure, qui aurait même été améliorée. Nous aurions aimé que le mode vidéo Full HD se pare d’un AF continu… mais cela n’empêchera pas l’EOS 60D, bourré de qualités, de briguer une brillante carrière commerciale même si, son prix de vente annoncé est tout de même un peu trop assaisonné à notre goût.
MAJ 27/08/2010 : nous avons enfin les prix de l’EOS 60D ainsi que les différents kits de départ.

Principales caractéristiques du Canon EOS 60D
– Capteur CMOS 18 mégapixels APS-C
– Enregistrement vidéo Full HD 30,25,24 i/s avec prise micro
– Processeur Digic IV
– AF 9 points (100% de collimateurs en croix)
– Sensibilité de 100 à 6400 ISO (12800 ISO en mode HIGH)
– 5,3 i/s sur 58 vues en JPEG et 16 en RAW
– Mesure de l’exposition iFCL 63 zones TTL
– Transmetteur pour multiflash sans cordon Speedlite (2 groupes maxi)
– Obturateur 1/8000 s
– Effets numériques
– Connectique HDMI-CEC
– Visée reflex : couverture 96% / magnification 0,95x / dégagement oculaire 22mm
– Ecran articulé 3″ / 1 044 000 points
– Compatible cartes SD/SDHC/SDXC
– Poids : 755 grammes

Aujourd’hui, Canon a également annoncé les nouveautés suivantes :
Le Fisheye EF 8-15mm F/4 L IS USM, le fisheye pro par Canon.
Le téléobjectif EF 70-300mm F/4-5,6 L IS USM.
Les nouvelles générations de téléobjectifs EF 300mm F/2,8 L IS USM et EF 400mm F/2,8 L IS USM.
Les deux Extenders 1,4x et 2x qui passent en version III.

Pour plus de visuels, nous vous proposons de faire le tour du Canon EOS 60D en images.

Advertisements

Ailleurs sur le web