Samsung NX100 en images

Samsung NX100 en images

Voici le petit nouveau de la famille Samsung NX des compacts à objectif interchangeable et à capteur de reflex. Faisons le tour du NX100 en images.

Publié le 14 septembre 2010 - 10:15 par La rédaction

Voici le Samsung NX100, second représentant de la gamme NX, des compacts à objectifs interchangeables à capteur APS-C du fabricant coréen. C’est un CMOS de 14,6 mégapixels qui est au coeur du NX100, comme sur le NX10. Le boîtier n’est hélas pas stabilisé. Sa sensibilité s’étale de 100 à 3200 ISO que l’on peut pousser à 6400 ISO.


La façade arrière du NX100 offre, presque naturellement chez Samsung, un bel écran, à technologie AMOLED. Il mesure 3″ VGA. Un viseur d’oeil, électronique, est également proposé en option.


Remarquez la compacité du boîtier : comme Panasonic avec le G1, Samsung avec le NX10 sortait un compact « pas assez compact » pour compenser les sacrifices par rapport à un véritable reflex (AF, visée reflex…). Avec le NX100, Samsung parle enfin véritablement à ceux qui voulaient un vrai compact comme avec le GF1 Panasonic séduit ceux qui aiment la légèreté et la compacité.

282 grammes et 35mm d’épaisseur (sans norme CIPA, c’est-à-dire que les petites parties qui dépassent ne sont pas comptabilisées), le NX100 est enfin un NX compact mais au sacrifice de la stabilisation intégrée (solution non retenue par Samsung hélas, ni sur le NX10, ni sur le NX100) et du flash intégré, une bourde monstrueuse à nos yeux.


Ici montré avec le pancake 20mm ouvert à F/2,8 (soit un équivalent 30mm sur le NX100), le nouveau NX n’a pas été doté de flash par dame nature (ici le bureau d’études Samsung) ce qui va limiter son attrait pour le grand public. Surprenant…


Pour illuminer son sujet, il faudra opter par un des flashs externes proposés par Samsung en option comme le nouveau SEF14A bien modeste (nombre guide de 15).

Le mode vidéo HD du Samsung NX100 nous laisse un peu sur notre faim : nous aurions aimé du Full HD auquel nous sommes désormais habitués sur les compacts et reflex annoncés ces derniers mois (Sony SLT Alpha 55, Nikon D3100, Canon EOS 60D…) mais le NX100 plafonne en 720p. Il est tout de même équipé d’une connectique HDMI compatible « CEC » qui permet de prendre le contrôle de l’appareil avec la télécommande de la télé HD sur lequel il est branché.

Les deux nouvelles optiques lancées à l’occasion de la sortie du NX100. Le pancake ne pèse que 89 grammes pour une épaisseur de moins de 25mm et le zoom 20-40mm pèse 119 grammes pour une longueur de fut de 4cm.


Deux nouvelles optiques NX sortent aujourd’hui : le pancake 20mm F/2,8 et le 20-50mm F/3,5-5,6 ED. Ces deux objectifs sont les premiers dotés de cet énigmatique bouton « iFn ».


Voici la grande nouveauté ergonomique des objectifs Samsung NX : la touche iFn. Cette touche permet de passer d’un paramètre à l’autre que l’on règle ensuite par la bague (traditionnellement dédiée à la mise au point). On a ainsi un peu l’impression de travailler à l’ancienne. Le type de paramètres proposés par la touche iFn dépend du mode de prise de vue dans lequel on se trouve.


Au dos du NX100 : un bouton 4 directions pour choix des paramètres à régler et une roue codeuse très pratique pour effectuer les réglages et affiner le diaphragme ou la vitesse d’obturation dans les modes PSAM.

Le NX100 reprend le « form factor » du Panasonic GF1 ou de l’Olympus Pen E-PL1.

Il faudra s’acquitter des 199 euros du viseur optionnel EVF10 d’une résolution très modeste de seulement 201 000 points. Il se connecte au NX100 sur la griffe porte-flash. Le NX100 n’ayant pas de flash intégré… ce sera viseur ou flash…

Le Samsung NX100 sortira dans trois coloris en noir, marron et blanc. Proposé à 599 euros en kit avec le nouvel objectif 20-50mm doté de la touche iFn, il va affronter les Panasonic GF1 et Sony Nex-5 sur le marché naissant des compacts à objectifs interchangeables.




Ailleurs sur le web



Article précédent
«
Article suivant
»