Rarement un reflex aura fait l’unanimité à ce point là : le Nikon D7000 est bien parti pour s’imposer auprès d’un très large public. Tous les observateurs sont enthousiastes. Nous vous proposons de faire le tour du D7000 en images.

Nikon D7000
Comment faire pour séduire le photographe passionné ? En lui offrant ce à quoi il est sensible : un obturateur musclé (1/8000 s et garanti 150 000 déclenchements), une construction et une finition de qualité quasi pro avec recours à l’alliage de magnésium sur le Nikon D7000 et à un épais gainage caoutchouté. Ajoutez-y une cadence en rafale assez véloce de 6 i/s et un nouvel autofocus à 39 collimateurs (autant que le Canon EOS 1D MKIV !) et vous faites piaffer d’impatience tous les amoureux de la photo et des beaux appareils.

 

Nikon d7000
Mais un photographe qualifié « d’expert » est également très attentif à la qualité de la visée reflex et le Nikon D7000 remplit parfaitement sa mission en offrant un véritable pentaprisme et une couverture de l’image cadrée de 100%, respectueuse des cadrages aux petits oignons… L’écran arrière est également très qualitatif puisqu’il offre une diagonale de 3″ pour 921 000 pixels et un angle de vision de 170°. Il s’agit du même que sur les pros D3s/D3x. Seule ombre au tableau : Nikon n’a pas cru bon de rendre sa liberté de mouvement à l’écran qui n’est pas orientable et c’est bien dommage, surtout sur un reflex numérique à forte connotation vidéo. En effet, le Nikon D7000 est doté de l’enregistrement vidéo Full HD / 24 i/s AVC/H.264 avec, excusez du peu, un autofocus perpétuellement actif comme on le connaît sur nos caméscopes.

 

Nikon d7000
Mais le Nikon D7000 c’est aussi ce nouveau capteur APS-C de 16 mégapixels qui, assisté par le nouveau processeur EXPEED 2, peut aller chercher les 6400 ISO en natif et être boosté jusqu’à 12800 et 25600 ISO avec les modes « high ». Quand on dit qu’il a tout d’un grand : le Nikon D7000 pourra piloter un système multiflash sans cordon.
Nikon d7000
Le Nikon Test Nikon D7000 offre un double emplacement de cartes mémoire SD (il est compatible avec les cartes SDXC) et gère le remplissage des cartes : duplication des données sur les deux pour une sécurité accrue, remplissage de l’une quand l’autre est pleine, mettre la vidéo sur une carte et les photos sur l’autre, etc… Notez le taquet de passage du mode reflex au mode LiveView comme apparu sur le D3100 et qui, une fois le mode LiveView enclenché (avec AF Full Time) permet de lancer l’enregistrement vidéo en appuyant sur la touche rouge sans devoir passer au préalable par la bague de sélection du mode vidéo comme sur le Canon EOS 60D avec lequel on aura tôt fait de le comparer. (C’est aujourd’hui chose faite dans le grand match arbitré par dxomark qui oppose le capteur du Canon EOS 60D à celui du Nikon D7000 : les résultats sont surprenants. )
Nikon D7000

Le Nikon D7000 sera disponible le 29 octobre 2010. Son tarif officiel sera de 1149 euros TTC soit 50 euros de moins que le Canon EOS 60D , le match s’annonce passionnant. Il sera proposé en kit avec l’optique 18-105mm VR au prix de 1349 euros.

Nikon D7000
C’est nouveau capteur 2016 photosites qui est en charge de la reconnaissance de scène basé sur la colorimétrie pour assurer la mesure de l’exposition, la balance des blancs et le suivi AF 3D du sujet. Ce capteur était auparavant de 420 photosites sur les reflex Nikon amateurs et de 1005 photosites sur les pros et semi-pros. Le progrès est important. La gestion de l’exposition est un des grands savoir-faire Nikon.
Nikon d7000
Après l’annonce du Canon EOS 60D, on pensait tenir le best-seller amateur averti de l’année à venir. Mais Nikon a redistribué les cartes avec le positionnement du Nikon D7000 dont la philosophie et les qualités de construction comme photographiques pourraient bien lui valoir le statut de coqueluche du « prosumer » et drainer un grand nombre de photographes non encore équipés d’un parc optique trop important, vers l’univers Nikon. Mais avec le Nikon D7000, Nikon lance un pavé dans sa propre marre, car il est tellement séduisant que les acquéreurs potentiels d’un D90 ou d’un D300s pourraient bien se laisser séduire par le Nikon D7000 à moins d’impérativement avoir besoin du suivi AF 3D sur 51 points, de la cadence de prise de vue de 7 à 8 i/s et de la compatibilité avec la poignée grip MB-D10.

 

Pour en savoir plus sur le Nikon D7000, c’est à lire sur www.zone-numerique.com :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here