Photokina 2010 : FujiFilm Finepix X100, premium, tradition et innovation

Photokina 2010 : FujiFilm Finepix X100, premium, tradition et innovation

Ouverture de la Photokina 2010 : Fujifilm dégaine aujourd’hui sa pépite spéciale Photokina 2010 dédiée à tous ceux qui aiment les belles photos, les belles optiques et les beaux appareils, avec ce Finepix X100 qui offre un capteur APS-C dans un boîtier compact au look traditionnel et un ingénieux viseur hybride qui nous apparaît révolutionnaire.

Publié le 20 septembre 2010 - 7:20 par La rédaction

Fujifilm X100 : tradition et innovation
Le Fujifilm Finepix X100 pourrait bien marquer son temps. Si, comme le Sigma DP2 ou le Leica X1, il s’agit avant tout d’un compact doté d’un grand capteur APS-C et d’une focale fixe lumineuse équivalente 35mm ouvrant à F/2.0, c’est par son viseur hybride qui allie visée optique de type reflex et visée électronique qu’il se fait remarquer dès la veille de l’ouverture du salon dédié à la photo. Présenté en avant-première ici à Cologne, le X100 sera commercialisé en 2011. Revenons en détail sur son viseur innovant, son capteur, son processeur EXR, son mode vidéo HD et son bel objectif équivalent 35mm ouvert à F/2.0.

Le FujiFilm Finepix X100 avec son bel objectif équivalent 35mm ouvert à F/2.0. Son ergonomie traditionnelle ne l’empêche pas d’offrir l’enregistrement vidéo HD en 720p avec son stéréo.

MAJ du 27/09/2010 : nous avons pu manipuler le FujiFilm X100 à la Photokina et vous livrons de nouvelle sphotos de l’appareils avec nos premières impressions ici.
Viseur hybride : optique et électronique
Bien vu ! Fujifilm a doté le X100 d’un viseur hybride qui, avec un switch dédié, passe de la visée optique via un prisme, à un viseur électronique de 1 440 000 points, et ce, dans le même viseur. On bénéficie ainsi du meilleur des deux mondes puisque visée optique et visée électronique ont toutes deux leurs atouts. Par exemple, les puristes ne conçoivent pas de photographier avec autre chose qu’un bon viseur optique, la visée électronique a le mérite d’offrir plus d’informations et notamment de donner une idée assez précise de l’influence des réglages sur la photo capturée. Mais le Finepix X100 peut aussi mêler les deux types de visée et permet d’afficher, en superposition de l’image visible dans le viseur optique, les paramètres et réglages de l’appareil donnant des airs de réalité augmentée. A partir d’aujourd’hui, pourquoi choisir ? Le viseur optique est de type galiléen inversé avec une magnification de 0,5x, est réalisé en verre à haut indice de réfraction et adapte la luminosité d’affichage des paramètres en fonction de la luminosité de l’image. Fujifilm ne précise pas le taux de couverture du viseur optique.

Ici, un viseur classique. Le mécanisme du viseur hybride du Fuji X100 offre de nouvelles perspective.


Au choix sur le X100 : visée électronique ou visée optique augmentée d’informations comme l’histogramme.

Capteur APS-C et processeur EXR
Autre atout du Fujifilm X100 : son capteur est de taille APS-C. Il est donc maintes fois plus grand  et 10 fois plus sensible qu’un capteur de compact conventionnel. D’une résolution de 12,3 mégapixels, il aurait été repensé pour que l’angle d’incidence de ses lentilles colle avec la focale fixe de son optique pour une récolte optimale de la lumière. Fujifilm profite de cet appareil pour lancer également son nouveau processeur baptisé « EXR » pour rester dans le vocable maison (cf capteurs Super CCD EXR du F300EXR par exemple). Il est en charge de l’optimisation du piqué de l’image, de sa dynamique et de la correction de bruit. On ne connaît pas, à l’heure actuelle, la sensibilité maximale du X100 mais elle sera forcément très élevée et, en conjonction avec la grande ouverture de l’optique Fujinon, permettra de se passer de flash la plupart du temps. L’autre atout de la paire grand capteur et objectif lumineux réside dans sa capacité à restituer des arrière-plans flous et doux avec un passage du net au flou progressif sans effet couperet.

Gainage en cuir s’il vous plaît sur le Fuji X100 !

Objectif 35mm F/2.0 – Filtre ND intégré
Pas de zoom sur le X100 : c’est un objectif à focale fixe qui officie. Le Fujinon de 23mm donnera un équivalent 35mm, focale traditionnelle en photographie logique vu l’aspect traditionnel du X100 (design, ergonomie, construction). Il offre une ouverture maximale de F/2.0. Fabriqué en verre moulé, il comporte 8 éléments répartis en 6 groupes. Son diaphragme est constitué de 9 lamelles circulaires pour un flou d’arrière-plan le plus doux possible. Comme nous l’avons découvert sur le compact expert Nikon P7000, l’optique du Fuji X100 comporte un filtre densité de gris intégré qui, une fois activé, permet de faire perdre 3EV et créer ainsi des filés d’eau sur une cascade ou encore de conserver une profondeur de champ minimale même en condition de très forte luminosité quand habituellement il aurait fallu diaphragmer, etc…

Ergonomie traditionnelle : sensations fantasphotographiques
Qualité de fabrication premium, touches de cuir, capot supérieur en alliage de magnésium : le X100 s’approche du compact de luxe. Ou peut-être en est-il un ? Son tarif sera communiqué plus tard et sa commercialisation est prévue pour début 2011. Son ergonomie va ravir les amateurs passionnés : accès direct à de nombreux réglages, bague de réglage du diaphragme sur l’objectif, bague de réglage des vitesses d’obturation, bague de compensation de l’exposition, un véritable petit Leica L9 ! Voilà de quoi retrouver des sensations presque oubliées.

Ici à la Photokina 2010, on espère pouvoir prendre en main ce compact dans une version de préproduction pour vous livrer nos impressions sur cette nouvelle visée hybride et vous donner plus d’informations techniques à son sujet.

MAJ 22/09/2010 : nous avons pu mette la main sur un X100 de démonstration semi-finalisé et notre oeil dans son viseur. Plus sur cette expérience dès demain. Nous en savons plus sur sa commercialisation qui devrait intervenir en mars prochain et son prix de vente sera inférieur à 1000 euros, mais non loin de 1000 euros… Vu l’accueil extrêmement enthousiaste reçu par le concept X100 ici à Cologne, FujiFilm pourrait le décliner en une gamme complète.

MAJ du 27/09/2010 : nous avons pu manipuler le FujiFilm X100 à la Photokina et vous livrons de nouvelle sphotos de l’appareils avec nos premières impressions ici.

Advertisements

Ailleurs sur le web