Kodak Pynk, un système d'impression photo facilitant la mise sous cadre

Kodak Pynk, un système d’impression photo facilitant la mise sous cadre

Kodak annonce aujourd’hui le lancement prochain de son nouveau système d’impression intelligent Kodak Pynk, qui permet notamment de faciliter la mise sous cadre des photos, même pour les néophytes.

Publié le 21 septembre 2010 - 10:50 par La rédaction

Pynk, ou l’impression photo à la portée de tous ?
Le système d’impression Kodak Pynk permet à ses utilisateurs de créer des cadres en seulement trois étapes. Il suffit ainsi aux clients d’apporter leurs photographies numériques ou leurs tirages dans le magasin, de sélectionner un produit Pynk et d’en taper le code à six chiffres sur un Kodak Picture Kios compatible Pynk. L’impression de la ou des photos s’intègre ainsi automatiquement au cadre précédemment choisi, et les photos sont automatiquement rognées, redimensionnées et imprimées sur une seule feuille, ajustée au support sélectionné. Divers cadres personnalisables sont évidemment proposés et le code d’identification unique associé à chaque produit Pynk permet au client de taper ce dernier sur une borne compatible Pynk, et le système se chargera d’imprimer les photos selon le modèle identifié.
 
 
 
« Fidèles à notre stratégie d’équiper les magasins de solutions innovantes et simples
d’exécution, afin de répondre à des besoins réels et de générer une forte marge bénéficiaire,
nous avons impliqué les consommateurs à tous les stades de test, depuis l’idée jusqu’à
l’utilisation du système PYNK. Résultat : ils l’adorent
« , indique Nicoletta Zongrone, general
manager of Retail Systems Solutions and vice president, Eastman Kodak Company. « Nous
sommes fiers de cette solution innovante, qui permet aux consommateurs de mettre en scène
leurs souvenirs en toute simplicité et promet de nouvelles opportunités commerciales aux
détaillants.
« 
 
 
 
En juillet dernier, Kodak a réalisé un test de satisfaction du système Pynk au sein d’une chaîne de boutiques américaines. Les cadres associés au système Pynk ont ainsi généré davantage de ventes que les cadres photos classiques, et les boutiques se sont dites convaincues par le produit, de par sa simplicité d’utilisation et la qualité des collages encadrés. Le système Pynk permet ainsi à quiconque de réaliser des montages photo prêts à encadrer, en pressant simplement quelques boutons. Le service sera lancé très bientôt aux Etats-Unis, avec pas moins de 100 000 bornes éparpillées dans le pays. Les cadres avoisineront les 15 dollars, tandis qu’une impression sera facturée un peu moins de 5 dollars.
Advertisements

Ailleurs sur le web