Le Musée Adobe des Médias Numériques ouvre ses portes le 6 octobre

Le Musée Adobe des Médias Numériques ouvre ses portes le 6 octobre

L’espace numérique unique en son genre crée par Adobe sera mis en ligne le 6 octobre prochain, et s’ouvrira sur l’exposition Valley, de l’artiste Tony Oursler.

Publié le 24 septembre 2010 - 9:23 par La rédaction

Le musée numérique d’Adobe bientôt disponible
Le Musée des Médias Numériques d’Adobe, dont nous vous proposions de découvrir le making-of cet été, ouvrira ses portes de manière officielle le 6 octobre prochain, avec une première exposition consacrée à Tony Oursler, intitulée Valley. Le musée en ligne d’Adobe se veut un espace interactif ayant pour vocation de présenter et préserver des oeuvres multimédias numériques, de stimuler la créativité et l’expérimentation, et offrir un forum de discussion sur l’influence culturelle et sociétale des supports numériques. Le Musée Adobe des Médias Numériques présentera des programmes et des oeuvres dans divers domaines, comme l’art visuel, le cinéma, la performance, le design, l’architecture ou même les médias sociaux. Ce dernier assumera finalement la même mission qu’un musée classique en terme de création et de conservation, tout en profitant de son côté virtuel pour proposer un accès libre via Internet, 24h/24 et 7j/7. Ce musée est le fruit d’un partenariat entre Adobe, Piero Frescobaldi (cofondateur de la société de production numérique unit9), Filippo Innocenti (fondateu de Spin+) et l’agence de publicité Goodby, Silverstein & Partners. Les visiteurs du musée numérique d’Adobe pourront apprécier une structure visuelle élaborée sur trois niveaux : l’extérieur du musée, l’intérieur, et un module d’affichage spécifique pour parcourir les différentes expositions et oeuvres exposées.
 
 
 
Un renouvellement trimestriel
L’exposition Valley de Tony Oursler explore avec un humour décalé et désarmant les relations que nous entretenons avec Internet, faisant référence notamment à la théorie du roboticien Masahiro Mori, qui applique le concept d' »inquiétante étrangeté » de Jenstch et Freud au développement des humanoïdes. Pour Tony Oursler, la plateforme créée par Adobe rompt avec le paradigme du musée traditionnel, et permet notamment d’entretenir un nouveau type de relation interactive avec le spectateur. L’exposition Valley laissera ensuite la place à l’artiste japonais Mariko Mori et au graphiste américain John Maeda. Les différentes expositions seront renouvelées chaque trimestre, mais seront néanmoins archivées pour demeurer accessibles pendant une durée illimitée.
 
Ouvert en continu au grand public, l’accès au Musée Adobe des Médias Numériques ouvrira ses portes dans un peu plus de 15 jours maintenant, et sera accessible directement à cette adresse.
Advertisements

Ailleurs sur le web