Photokina 2010 : Prise en main du Nikon P7000

Photokina 2010 : Prise en main du Nikon P7000

Après le D7000, c’est le P7000 que nous avons pu prendre en main sur le stand Nikon à la photokina. Voici nos premières impressions.

Publié le 30 septembre 2010 - 13:30 par La rédaction

Voici le P7000, le compact expert Nikon, un segment longtemps délaissé par le Nippon, mais sur lequel il est revenu avec brio via ce Coolpix dont la qualité de fabrication est exemplaire. Le côté très plastique du Canon G12 fera pâle figure à côté du P7000, comme nous avons pu nous en apercevoir sur la Photokina pour avoir manipulé les deux dans la même journée. Il est équipé d’un objectif équivalent 28-200mm, stabilisé par le système Nikon VR.

Un des gros points forts du P7000 sera son ergonomie tournée vers l’expert avec ces innombrables boutons et molettes dont on est très friand si on utilise les modes PSAM fréquemment. Ici, un focus sur la bague de la correction d’exposition. Notez l’orientation vers le haut du bouton AE-L qui tombe naturellement sur le pouce.

La bague du mode de prise de vue offrira, en plus du mode tout auto et des modes PSAM, deux emplacements pour customisation. Sur la gauche, la tourelle de réglages permet d’accéder aux valeurs ISO, à la balance des blancs, au bracketing, etc… bien vu ! Dans la pratique, on prend le P7000 en main en un rien de temps. Les Nikonistes vont se régaler, d’autant plus qu’ils pourront utiliser leur flash speedlite sur le sabot du P7000. Remarquez également le bouton Av/Tv qui permet de passer à la volée en mode priorité.

La sortie HDMI permettra de visionner les photos sur un téléviseur HD, mais aussi des vidéos puisque le P7000 est vidéaste, même si sa résolution reste en 720p. Le dos de l’appareil est agrémenté d’une roue codeuse extrêmement pratique pour les réglages, qui n’est pas sans rappeler l’univers Canon EOS…. et est complétée par une seconde molette en haut de l’appareil. Le repose-pouce gainé offre un bon grip.


On compte les compacts équipés d’un viseur optique sur les doigts d’une seule main aujourd’hui ! Comme sur le G12, le viseur carré du P7000 n’est là que pour dépanner : il ne couvre que 80% de l’image, mais en condition de très fort ensoleillement, il sera bienvenu.

Voici la tourelle des réglages que nous évoquions plus haut, un atout ergonomique que l’on pourrait bien retrouver ailleurs…


Le P7000 offre même une entrée micro, un véritable compact aux allures de reflex ! Mais du reflex, il en emprunte également le prix, car vendu 499 euros TTC, on frôle les tarifs des entrées de gamme reflex.

Advertisements

Ailleurs sur le web