Test Quantum Theory, le Gears of War de la Playstation 3 ?

Test Quantum Theory, le Gears of War de la Playstation 3 ?

Annoncé à l’occasion du Tokyo Game Show 2008, Quantum Theory parvient enfin jusque dans nos consoles haute définition. Un titre orienté action qui lorgne plus que jamais du côté de Gears of War. Verdict.

Publié le 29 septembre 2010 - 11:00 par La rédaction

Copie conforme ?
Présenté comme l’alternative de Gears of War sur Playstation 3 (le jeu d’Epic Games étant disponible uniquement sur PC et Xbox 360), Quantum Theory était parvenu à susciter une certaine curiosité chez les joueurs. Si les premières images laissaient transparaitre un jeu d’action à la troisième personne relativement classique, les premières vidéos montraient pour leur part une très forte ressemblance avec Gears of War, tant dans le gameplay que dans l’esthétique choisie. Mais le jeu est désormais entre nos mains, de quoi savoir s’il faut hurler au plagiat ou bien simplement y voir une source d’inspiration.
 
 
Inutile de faire durer le suspense, oui, Quantum Theory est une copie conforme de ce que propose Gears of War. On retrouve ainsi un héros teigneux (Sid) et des personnages corpulents à la mine balafrée, qui vont user d’armes démesurées pour venir à bout d’ennemis à tendance monstrueuse, le tout dans un univers post apocalyptique. De plus, le système de visée, la course, la manière de se mettre à couvert, de tirer à l’aveugle…tout dans Quantum Theory est emprunté à Gears of War, avec toutefois une sacrée dose de maîtrise en moins. En effet, l’univers est semblable, mais on est loin de la beauté graphique du titre d’Epic Games sans compter que les assauts sont également moins nerveux, moins précis aussi. Côté scénario, le monde est en ruines, et il faudra se défaire d’une tour vivante et maléfique, tout en anéantissant des ennemis au look plus que discutable. Mouais…
 
 
 
Certes, l’apport d’un personnage féminin (Filena) avec lequel on peut réaliser des attaques combinées apporte un peu d’originalité à l’ensemble, mais le jeu ne tient pas la comparaison avec le titre dont il s’inspire presque honteusement. Pour parvenir au bout de l’aventure, il faudra compter un peu moins d’une dizaine d’heures, avec la possibilité de parcourir le mode histoire en coopération. Un mode en ligne est également de la fête, mais là encore, rien de bien original ni de vraiment abouti.
 
Verdict
Inutile de s’attarder davantage sur ce Quantum Theory visiblement très peu inspiré. L’ensemble avait sans doute du potentiel, mais les développeurs semblent s’être cantonnés à essayer de reproduire du Gears of War avec les moyens du bord, en y ajoutant une dose de mauvais goût pour le design général global. Un jeu dont le plagiat évident étonne, autant qu’il déçoit.
Advertisements

Ailleurs sur le web