Apple condamné à payer 625 millions de dollars pour violation de brevets ?

Apple condamné à payer 625 millions de dollars pour violation de brevets ?

625,5 millions de dollars, c’est le montant qu’Apple pourrait être contraint à verser pour atteinte à la propriété intellectuelle sur les utilitaires Time Machine, Coverflow et Spotlight.

Publié le 5 octobre 2010 - 15:00 par La rédaction

Apple : Plus de 625 millions de dollars de condamnation pour atteinte à la propriété privée
La marque à la Pomme vient de contester la décision du jury du tribunal de Tyler, au Texas, qui pourrait la contraindre à verser 625,5 millions de dollars de dommages pour la violation de trois brevets. À l’origine, la plainte avait été déposée en 2008 par Mirror Worlds, une société créé par David Gelernter, professeur d’informatique à l’université de Yale. 

L’utilitaire Time Machine au coeur d’une affaire de violation de la propriété intellectuelle ?

 

Bien que le verdict n’ait pas encore été rendu de manière péremptoire, le jury a estimé que la firme de Cupertino avait violé trois brevets de la société Mirror Worlds en ce qui concerne les utilitaires Time Machine, Coverflow et Spotlight.

Apple n’a pas dit son dernier mot
Dans la tourmente, Apple a fait déposer une motion d’urgence en demandant le report de la décision du tribunal, mettant en avant des « questions en suspens » concernant deux des trois brevets. Par ailleurs, la firme de Steve Jobs a également contesté que les montants des pénalités puissent s’additionner (à savoir 208,5 millions de dommages par brevet).

La plus grosse affaire de violation de la propriété intellectuelle des États-Unis ?
Si le tribunal de Tyler confirme la sanction, il s’agira là du plus gros montant de dommages jamais prononcé par un tribunal américain dans une affaire d’atteinte à la propriété intellectuelle. Voilà une histoire qui pourrait venir entacher l’image de marque d’Apple…

Advertisements

Ailleurs sur le web