Sigma annonce le report de la date de sortie du Sigma SD14 suite à un problème de circuit électronique. La date de sortie initiale était prévue entre fin Novembre à mi-Décembre. La date a été repoussée entre fin Février et début Mars 2007.

« Suite à un problème de circuit électronique survenu lors des phases finales de préparation, la disponibilité de l’appareil a été repoussée », voilà ce qu’a annoncé aujourd’hui la société Sigma Corporation Japan. Le reflex numérique Sigma doté d’un capteur Foveon, divisé en 3 couches différentes (rouge, vert, bleu) et d’un anti-poussière étant très attendu, Sigma Corporation « présente ses excuses les plus sincères pour les désagrément que ce report peut engendrer ». Il faudra encore patienter encore un peu pour les inconditionnels de Sigma qui attendaient ce petit bijou de pied ferme.

 

Le capteur d’image direct Foveon X3 du SD 14
Le capteur d’image direct Foveon X3 qui équipe le reflex numérique saisit et enregistre une couleur primaire RVB pour chacun des pixels répartis en trois couches, assurant ainsi une capture de l’image intégralement en couleurs. Trois couches de pixels sont intégrées les unes au dessus des autres dans le silicium pour tirer parti de la capacité de ce dernier à absorber les lumières rouge, verte et bleue à des profondeurs différentes. Le capteur reproduit ainsi plus fidèlement la richesse des couleurs et offre une meilleure résolution, pixel par pixel, que les capteurs conventionnels.
Les capteurs conventionnels des autres appareils numériques ne disposent que d’une seule couche de pixels et chaque pixel n’enregistre qu’une seule couleur au travers d’un filtre en mosaïque. Ces capteurs conventionnels ne visualisent donc qu’un tiers des couleurs, et un calcul sophistiqué d’interpolation est nécessaire pour recréer les informations manquantes. Ce dématriçage conduit à des erreurs, à des approximations qui génèrent des artefacts et une perte dans les détails de l’image. Un filtre passe-bas est nécessaire pour limiter ces artefacts. La présence de ce filtre affecte la netteté et la résolution de l’image finale.
Flash incorporé grand angle sur le SD14
Le flash intégré du Sigma SD14 offre l’angle de champ d’un objectif 17mm (équivalent à celui d’un 28mm en format 24×36) avec un nombre guide de 11 (100 ISO). Sa vitesse de synchronisation est de 1/180 sec. Il permet l’exposition automatique S-TTL pour une photographie au flash optimisée, avec un contrôle aisé des techniques d’éclairage plus élaborées.

Logiciel du SD14 : Photo Pro 3.0
Fourni avec le SD14, le logiciel SIGMA Photo Pro 3.0 est un développeur d’images RAW qui permet de convertir les données brutes rapidement et facilement. Les ajustements peuvent être réalisés en trois modes distincts. Le mode X3F conserve les réglages originaux déterminée par le boîtier lors de la prise de vue. En mode Auto, le logiciel analyse l’image et ajuste automatiquement les données natives RAW. Le mode Personnalisé permet à l’utilisateur de déterminer lui-même les ajustements qu’il juge nécessaires (exposition, contraste, atténuation des zones d’ombres ou des zones claires, saturation, netteté et fonction « fill-light », par exemple. Des modifications subtiles ou drastiques peuvent être apportées rapidement et facilement par des curseurs et des commandes très ergonomiques intégrées au logiciel. Elles peuvent être intégrées au fichier RAW X3F. SIGMA Photo Pro 3.0 permet de convertir les images aux formats TIFF 8-bit, TIFF 16-bit et JPEG, et ce dans divers espaces colorimétriques (sRGB, AppleRGB). La résolution de l’image par défaut est celle de la résolution lors de la prise de vue.  (High, Medium, ou Low). Lors de la conversion, il est possible de la diminuer de moitié ou de la doubler, jusqu’à une taille d’image maximale de 18,58 millions de pixels (5 280 × 3 520 pixels).

Le teaser du Sigma SD14Visée reflex du Sigma SD14
Le SD14 est pourvu d’un nouveau viseur à penta prisme qui offre une couverture de 98% verticalement et horizontalement, avec un grossissement de 0,9x, un dégagement oculaire de 18mm et un ajustement dioptrique de 1,5 dioptries. POar ailleurs, le SD14 possède un nouvel écran de 2,5 pouces de diagonale avec une résolution de 150 000 pixels. Il affiche 100% de l’image. La visualisation est possible image par image ou par groupe de 9 vignettes et avec trois niveaux d’agrandissement (au moyen de la commande de navigation). Des informations telles que notamment la vitesse d’obturation et l’ouverture peuvent être affichées au moyen de la touche INFO.

Autofocus 5 points et prise vue en rafale
Le nouveau capteur autofocus dispose de 5 collimateurs (centre, gauche, droite, haut et bas). Le capteur central est en croix ce qui le rend plus rapide et précis détectant plus facilement les contrastes de l’image. Le choix du collimateur peut être déterminé automatiquement ou manuellement.
Le SD14 permet la prise de vue en continu au rythme de 3 images par seconde. La prise de vue en rafale peut être couplée avec le système d’autofocus prédictif pour lle suivi des sujets en mouvement. Le nombre d’images pouvant être prises en rafale dépend de la résolution retenue mais en haute qualité, le SD14 peut prendre jusqu’à 6 photos consécutives, aussi bien en JPEG qu’en RAW.

Le Sigma SD14 est-il protégé contre la poussière ?
La plupart des reflex numériques sont vulnérables à l’intrusion d’impuretés, notamment lors des changements d’objectifs. Le mystérieux protecteur du SD14 situé dans la baïonnette est sensé empêcher ces impuretés de pénétrer dans le boîtier et de venir se coller sur le capteur. De plus, si des salissures adhèrent au filtre protecteur lui-même, ceci n’affecte en rien la qualité de l’image dans la mesure où elles demeurent à distance du capteur et se trouvent en dehors de la zone de netteté. Le fonctionnement de ce système est assez peu détaillé par Sigma. Il nous faydra revenir sur ce point lorsque nous aurons plus d’information pour savoir si oui ou non, le Sigma SD14 est bien doté d’un vrai système antipoussière.
Interface multifonction conviviale
Selon Sigma, l
a nouvelle disposition des commandes assure un repérage immédiat des fonctions et permet une utilisation simple et rapide de l’interface multifonction des réglages du boîtier. Un bouton  clairement identifié donne un accès direct sur un seul écran aux réglages essentiels tels que la sensibilité ISO, la résolution, le type de fichier ainsi que la balance des blancs. L’écran de contrôle supérieur peut être rétro éclairé pour faciliter l’utilisation de l’appareil en faible lumière ou dans l’obscurité.
Obturateur longue durée et « propre »
Le mécanisme de l’obturateur à rideaux est prévu pour un cycle de vie de 100 000 déclenchements. Il a été développé spécifiquement pour répondre aux contraintes d’un boîtier numérique. Il permet notamment de limiter l’émission de particules ou de poussières ce qui est très intelligent. En effet, lutter plus contre la génération et la venue de poussière sera peut-être plus aisé que d’essayer de trouver des systèmes antipuissières délivats à mettre au point.

Relevage du miroir sans vibration
Le mécanisme de relevage du miroir permet d’éviter les vibrations dues au mouvement de ce dernier lors du déclenchement. Il évite tout mouvement du boîtier et est particulièrement utile en macrophotographie, avec un très long téléobjectif ou en photographie scientifique. Il peut être couplé avec l’utilisation des télécommande sans fil ou filaire vendues séparément.

Mesure de l’exposition du Sigma SD14
Le Sigma SD14 propose trois modes de mesure de la lumière : une mesure évaluative sur 8 segments, un mesure centrale et une mesure moyenne à pondération centrale. La correction d’exposition par incréments de 1/3 d’IL permet de modifier l’exposition calculée par le posemètre de l’appareil. Dans les cas où il est difficile d’être certain de l’exposition réellement idéale, la fonction de bracketing automatique, ajustable par incréments de 1/3 jusqu’à ± 3 IL entraîne un séquence de 3 vues consécutives du même sujet à 3 niveaux d’exposition différents : exposition médiane, sous-exposition et surexposition.

Batterie Lithium
La batterie Lithium-ion BP-21
(fournie avec l’appareil) permet la prise d’environ 500 images par charge. Le chargement dure environ 120 minutes avec le chargeur BC-21 (fourni). La poignée d’alimentation optionnelle PG-21, qui est pourvue d’un déclencheur vertical, est alimentée par 2 batteries BP-21 et accroît l’autonomie de l’appareil. L’adaptateur secteur SAC-21 (vendu séparément) permet l’utilisation du Sigma SD14 en le reliant au secteur.

Accessoires optionnels du Sigma SD14
Le SD14 peut être utilisé avec plus de 40 objectifs Sigma, dont la fabrication est le métier d’origine de Sigma, rappelons-le ! Cette gamme d’optiques va des plus classiques aux ultra grands angulaires, ultra téléobjectifs, objectifs Macro, fish-eye. Les flashes Sigma EF-500 DG SUPER, EF-500 DG ST et EM-140 DG apportent les possibilités du système automatique dédié S-TTL. Les autres accessoires sont la poignée d’alimentation PG-21, la télécommande filaire CR-21, la télécommande sans fil RS-31 et l’alimentation secteur SAC-21.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here