50 milliards de dollars de trésorerie : Epidémie de fièvre acheteuse chez Apple ?

Steve Jobs annonçait, hier, des résultats records pour la firme de Cupertino. 20,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 4,31 milliards de bénéfice net, cela représente une certaine somme. Mais surtout, Apple est aujourd’hui forte de 51 milliards de dollars de trésorerie, ce qui la place en excellente posture pour engloutir les plus gros acteurs du marché. Et Facebook pourrait être dans sa ligne de mire…


Un rapprochement Steve Jobs – Mark Zuckerberg en vue du rachat de Facebook ?

Si l’on en croit Peter Kafka, d’All Things Digital, la marque à la Pomme se serait mise en tête de racheter le géant du réseau social, Facebook. Dans le détail, une telle acquisition pourrait avoir un sens compte tenu de la complémentarité des deux entreprises. Ping n’étant qu’un embryon de réseau social chez Apple et qu’il n’a pas vocation à concurrencer Facebook. Par ailleurs, Facebook se pose de plus en plus comme un concurrent de Google, ce qui n’est certainement pas pour déplaire à Steve Jobs…

Avec une valorisation comprise entre 25 et 35 milliards de dollars, Apple est aujourd’hui « largement » en mesure de faire l’acquisition d’une entreprise comme Facebook. Officiellement, les deux PDG se sont rencontrer pour parler de l’intégration de Facebook Connect au sein de Ping. Mais officieusement, un rapprochement n’aurait-il pas été évoqué ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here