Test dpreview du Canon EOS 60D

Test dpreview du Canon EOS 60D

Le site anglo-saxon de référence, dpreview, vient de passer le Canon EOS 60D à la moulinette dans le test du reflex 18 mégapixels à vidéo Full HD et écran articulé.

Publié le 11 novembre 2010 - 13:04 par La rédaction

Qualité d’image, ergonomie…. de nombreuses qualités
Avec une procédure de test toujours aussi complète, le site dpreview livre son verdict sur le Canon EOS 60D (plus d’infos sur le boîtier ici). Le test salue en premier lieu la qualité d’image sur une palette de sensibilité ISO qui était encore « inimaginable il y a une génération d’appareils photo » (soit environ deux ans). En effet, le test révèle une grande capacité à résoudre les détails fins aux sensibilités les plus basses, mais aussi une bonne sensibilité en basse lumière avec un bruit contenu dont le lissage préserve intelligemment les détails. Il hérite du capteur de l’EOS 7D, revu pour l’EOS 550D et l’EOS 7D. L’EOS 60D inaugure également une nouvelle organisation des commandes sur les reflex Canon amateurs et experts et c’est réussi comme nous avions pu nous en rendre compte lors de notre prise en main du 60D à la Photokina 2010. Le test met en avant la liberté offerte par l’écran articulé, jugé excellent par ailleurs, notamment pour les « videographers », cette nouvelle race de photographes-cinéates. Nous ne citerons pas ici toutes les qualités de l’EOS 60D que le test dpreview( accessible ici) révèle, mais pour ces vidéastes justement, le contrôle manuel de l’exposition est un plus important.

Lire le test dpreview du Canon EOS 60D.

Quelques lacunes révélées par le test du Canon EOS 60D

Hélas, Canon n’a que trop peu soigné son mode LiveView dans lequel l’autofocus est jugé lent par le site ce qui amoindrit l’apport de l’écran articulé pour le photographe. La balance des blancs qui tire trop sur l’orange ou une fâcheuse tendance à surexposer sur des scènes très contrastées sont quelques-unes des lacunes qui coûteront la médaille d’or dpreview au 60D qui devra se contenter d’une médaille d’argent, avec un rating final de 79%. La construction très plastique qui nous avait déplus lors de notre prise en main fait en effet pâle figure par rapport au sérieux de la finition du Nikon D7000 proposé quelques dizaines d’euros moins cher. Cette note reste dans les records de la catégorie reflex APS-C cependant et à titre de comparaison, l’EOS 550D atteignait un score de 77%.


L’EOS 60D, par rapport au 50D, perd le joystick mais gagne un écran articulé…. Certains anciens utilisateurs d’EOS 40D ou 50D hésiteront entre l’EOS 60D et l’EOS 7D….
Advertisements

Ailleurs sur le web