Test BloodStone / Goldeneye : James Bond à l'honneur en HD, comme sur Wii

Test BloodStone / Goldeneye : James Bond à l’honneur en HD, comme sur Wii

Le plus célèbre des espions britanniques fait coup double à l’approche des fêtes de fin d’année, avec un opus BloodStone inédit sur Playstation 3 et Xbox 360, et le retour d’un opus mythique, Goldeneye, qui fait ses grands début sur Wii. Verdict.

Publié le 11 novembre 2010 - 10:10 par La rédaction

La fin d’année s’annonce particulièrement dense pour les
férus de James Bond, puisque le plus célèbre des agents secrets britanniques
revient sur nos consoles, avec un opus HD totalement inédit intitulé
Bloodstone, et la renaissance d’un mythe sur Wii, avec Goldeneye.
 
 
BloodStone, le Bond
grand spectacle
Inutile de chercher le film auquel se réfère ce 007 BloodStone, puisque
Activision propose là d’incarner James Bond dans une aventure 100% inédite,
mais regroupant néanmoins les éléments essentiels à la saga. On retrouve ainsi
notre espion anglais au coeur d’un scénario travaillé, qui le mènera de Monaco,
à Athènes en passant par Bangkok, tout en conduisant quelques jolis bolides,
sans oublier de ravissantes partenaires évidemment…le tout, sous fond de
guerre bactériologique. BloodStone propose ainsi une aventure très grand
spectacle, renforcée par de nombreux effets spéciaux et séquences
particulièrement agréables à regarder, comme à jouer.
 
 
 
En vue troisième personne, il s’agira évidemment de manier
notre cher James Bond (incarné ici par Daniel Craig), et se défaire des
nombreux ennemis qui viendront entraver notre route. Au joueur de décider s’il
préférera la jouer discret en éliminant les gardes de manière silencieuse, ou
bien foncer dans le tas, à grand coups de mitrailleuses. Evidemment, certaines
séquences de jeu ne laisseront pas ce choix au joueur, et les scripts sont
assez présents dans l’ensemble, avec quelques courses-poursuites bien senties
notamment (aux faux airs de Split Second par moment), et participent à une mise
en scène aussi dynamique qu’efficace.
 
On
regrettera surtout une technique pas toujours au mieux de sa forme, une
certaine facilité et surtout une durée de vie bien maigre, avec seulement 5
heures de jeu au compteur. Toutefois, le jeu reste plutôt sympathique dans
l’ensemble, et s’apparente à un véritable film interactif, avec des séquences très grand spectacle, et parsemé de cinématiques
mettant en scène Daniel Craig, Joss Stone ou même Judi Dench. Un vrai trip
hollywoodien donc.
 
 
 
GoldenEye,  la renaissance d’un mythe
Véritable instigateur du FPS multijoueur lors de sa sortie sur Nintendo 64,
Goldeneye revient aujourd’hui en exclusivité sur Wii, avec un nouvel opus
fidèle à son modèle, mais également agrémenté de quelques nouveautés. Le jeu nous place
évidemment dans la peau de James Bond (incarné ici par Daniel Craig, qui prend la place de
Pierce Brosnan) à travers un FPS qui se charge de reprendre les grandes lignes
du scénario du film éponyme, avec quelques modifications toutefois. Jouable au
duo Wiimote/Nunchuk, le jeu peut également être parcouru via un manette
Classic, et les deux configurations s’avèrent d’une précision redoutable.
 
 
 
Comme dans BloodStone, il est possible ici de surprendre ses
adversaires et les éliminer furtivement, mais l’on échappe pas à de très
nombreuses fusillades, coeur même du jeu. Néanmoins, on retrouve également
quelques subtilités avec la possibilité d’utiliser son téléphone portable pour
accomplir quelques missions annexes, histoire de calmer les ardeurs entre deux
gunfights. Techniquement, le jeu s’avère très correct, même si la Wii montre
une fois de plus ses limites, avec un aliasing tenace et, plus gênant, un frame
rate très instable.
 
Une petite dizaines d’heures seront nécessaires pour venir
à bout de l’aventure, mais un mode multijoueur très complet, en ligne comme en
local. Le jeu respecte à la lettre les codes Bondiens, et malgré quelques
errances techniques, c’est un petit bonheur que de manier ce Goldeneye à la
Wiimote, qui constitue accessoirement l’un des meilleurs FPS de la console.
 
 
 
Verdict
Les fans de James Bond sont donc comblés en cette fin d’année 2010. Doté
d’une trame inédite, BloodStone parvient à retranscrire fidèlement l’essence
des derniers opus cinématographiques de la saga, à grands renforts d’explosion
et de poursuites (très réussies) en tout genre. Techniquement, le jeu reste
loin des standards du genre, mais permet néanmoins de passer quelques heures
agréables en compagnie du célèbre agent secret. De son côté, Goldeneye reprend
les éléments essentiels du film éponyme, et parvient à proposer une excellente
expérience sur Wii, à travers un FPS joliment réalisé (malgré un frame rate
instable) et très respectueux des codes de la licence. Tous deux disposent d’un
mode multijoueur, mais on préférera tout de même de loin celui proposé par
Goldeneye, plus fun, plus accessible et autrement plus complet. Et si jamais il
ne fallait en retenir qu’un, optez pour Goldeneye.
 
Dossier réalisé à partir d’une version Playstation 3 de BloodStone, et une version Wii de Goldeneye.
007 BloodStone est également disponible sur Xbox 360 et Nintendo DS
007 Goldeneye est également disponible sur Nintendo DS.
Advertisements

Ailleurs sur le web