Test Autostitch pour iPhone : la photo panoramique par assemblage sur smartphone

Test Autostitch pour iPhone : la photo panoramique par assemblage sur smartphone

Réaliser une photo panoramique par assemblage depuis son iPhone est possible avec Autostitch pour iPhone. Nous l’avons essayé.

Publié le 6 décembre 2010 - 15:54 par La rédaction

Il y a encore ne serait-ce que 5 ans, réaliser une photo panoramique par assemblage était une science. Même si aujourd’hui, la prise de vue reste essentielle avec tête panoramique, rotation autour de la pupille d’entrée, exposition travaillée…. les logiciels ont fait un bond en avant qui autorise plus de liberté et mettent la photographie panoramique à portée du plus grand nombre. Rendez-vous compte, alors qu’il y a 5 ans, il fallait plusieurs dizaines de minutes de calcul à un ordinateur dernier cri pour effectuer le rendu d’une photo panoramique assemblée, aujourd’hui, cette opération peut être réalisée dans votre smartphone, avec Autostitch pour iPhone qui est sorti dans sa version 3. Qu’en attendre ? Voici le test.


La simplicité de l’interface iPhone

Le succès de l’iPhone et des iApp les plus téléchargées réside dans leur simplicité et leur interface claire et intuitive. Pas besoin de lire la moindre ligne de mode d’emploi avec Autostich pour iPhone qui offre un démarrage rapide, vous demandant de choisir les photos que vous souhaitez assembler. Une tape sur chacune et celle-ci sont ajoutées au projet. On peut choisir les photos parmi la pellicule des photos prises avec l’iPhone, comme parmi les photos synchronisées depuis votre photothèque vers votre iPhone en naviguant dans les albums photo, les événements, etc…. Vous pouvez donc créer un album photo dans iPhoto par exemple dans lequel vous ferez glisser toutes vos photos que vous destinez à un assemblage panoramique par la suite.

Il suffit de cliquer sur vider pour, soit enlever une ou plusieurs photos du projet d’assemblage, soit annuler ce même projet. On regrettera d’ailleurs de ne pas pouvoir enregistrer le projet en cours pour y revenir par la suite, mais les opérations sont tellement rapides que recommencer un assemblage à zéro ne prend pas plus d’une dizaine de secondes.

Voici les deux photos que nous avons assemblées dans ce premier panoramique. Elles ont été prises sans précaution particulière avec l’iPhone. La chose la plus importante lors de la prise de vue est de ne pas faire pivoter l’iPhone autour de soi d’une photo à l’autre, mais de considérer l’objectif du smartphone comme le point pivot autour duquel on doit effectuer la rotation. Commençons avec un panoramique horizontal simple de deux photos seulement.

 

Une fois la sélection de photos faite, on appuie sur le bouton « stitch » qui lance l’assemblage. Celui-ci se réalise brique après brique pour révéler ensuite, c’est assez rapide (3-5s maximum pour ce panoramique simple) la photo assemblée brute.
 

Le résultat laisse entrevoir le tuilage de la photo et le peu de précautions prises lors de la prise de vue. Attention, sur une photo panoramique plus large, il est vital de respecter la ligne d’horizon.

Il reste maintenant à recadrer la photo pour éliminer les zones de tuilage et redonner un aspect rectangulaire à la photo. Là, l’opération s’opère encore avec la plus grande simplicité en cliquant sur le bouton signalant le recadrage. Une solution de recadrage optimale est proposée par Autostitch que l’on a tendance à accepter, car elle est toujours idéale : le logiciel recadre la photo en éliminant toutes les zones noires hors champ et en maximisant l’espace utile. Libre à nous de faire glisser les boutons bleus pour ajuster et recadrer la photo pour respecter la règle des tiers, plus compliquée en panoramique.

Nous aurions apprécié qu’Autostitch nous donne quelques repères de ratio : 16:9, 1:3, 1:4, etc…. et qu’il nous offre également lors de cette étape, la possibilité de redresser la lige d’horizon ou les lignes verticales.

Voici le panorama obtenu en pas plus d’une demie-minute. Magique.

Toujours aussi minimaliste (mais efficace) dans son approche, Autostitch nous propose alors trois actions à faire avec la photo panoramique obtenue :
– l’enregistrer dans la photothèque de l’iPhone
– l’envoyer par email
– la publier sur Facebook

Niveau de performance
La photo assemblée du catamaran Défi Cancale est parfaitement réalisée, l’exposition est homogène, il n’y a pas d’erreur ni de zone de ghosting dans les zones de recoupement. C’est très convaincant. Nous avons ensuite poussé cette iApp un peu plus en testant sa faculté d’assembler des photos prises en cadrage  portrait et dans un panoramique vertical. Le logiciel détecte sans problème, sans assistance, que les photos ont été prises dans le sens vertical et effectue sa routine d’assemblage.

Le résultat pouvait sembler convaincant, mais on aperçoit que le logiciel n’a pu recalculer les zones trop tordues par une parallaxe différente entre deux prises de vue « à la volée » et une zone de ghosting est apparue sur toute la moitié supérieure du tronc du palmier. Nous l’avons comparée à celle que nous avons obtenue, à partir des mêmes photos, sur Mac avec le logiciel Autopano Pro, vendu une centaine d’euros HT.


La photo assemblée dans l’iPhone sur Autostitch.


La photo assemblée dans AUtopano sur ordinateur personnel.

Autostich iPhone 1,50 euros vs Autoano Pro sur Mac 119 euros
Pour mieux situer les endroits clés et là où la puissance de calcul d’un véritable ordinateur avec un logiciel à 119 euros TTC fait la différence avec une iApp vendue 1,50 euro et qui tourne sur smartphone, voici les deux photos dos à dos. Ce visuel montre qu’Autopano Pro recalcule les zones de recoupement trop distordues et enlève le ghosting. Il faut dire que c’est un gros atout de ce logiciel. C’est donc dans des cas particuliers qu’Autostitch montrera ses limites, les cas où les photos sont prises à la va-vite, avec un premier plan proche et éloigné du fond, avec une forte distorsion et parallaxe entre les prises de vue.


Paramétrage

Les différentes options d’Autostoitch restent accessibles au grand public. On peut jouer sur la résolution, le type d’assemblage (plus ou moins travaillé) et l’homogénéisation de l’exposition pour lisser les différences d’exposition entre les photos, élément clé de la réussite d’une photo panoramique qui fait souvent le grand écart entre des zones plus ou moins lumineuses et pour lesquelles l’iPhone va varier l’exposition.


Les 3 seules possibilités de réglage d’Autostitch pour iPhone.


Enigmatique, l’expression de la résolution des photos assemblées….


Même en choisissant cette option, plus puissante, notre palmier reste flou…

Vidéo de formation à Autostitch pour iPhone
Une petite vidéo de formation intégrée à Autostitch dispense quelques conseils pour la prise de vue et la manipulation de l’application. En Anglais, elle reste claire et bien illustrer. On apprécie qu’elle soit intégrée à l’iPhone et non à télécharger en streaming ce qui permet de la visionner même sans réseau ou connexion sur le terrain. Une rubrique d’aide est également au menu. En Français, elle permet de parcourir, en 5 mn, les éléments clés pour réussir ses photos panoramiques avec Autostitch.

Sur cet autre test, nous avons demandé à Autostitch pour iPhone de mettre bout à bout 7 photos dont certaines furent prises verticalement et d’autres horizontalement. Les photos de la mer et du ciel comportant peu d’informations, il n’était pas évident que le logiciel retrouve les zones de recouvrement, mais il s’est parfaitement débrouillé. La tâche lui a été facilitée par l’absence de véritable premier plan.

Autostitch fonctionne en 3 phases :
– extraction des caractéristiques de la photo (focale pour compensation de la distorsion)
– alignement des images
– traitement des images utilisées

Mais sur cet assemblage de 4 photos avec un premier plan rapproché, Autostich iPhone a commis quelques erreurs. Sur nos essais, nous avons eu un taux de réussite d’environ 50%. Pour une moitié des projets d’assemblages avec des prises de vue volontairement faites sans outillage spécial, nous avons, soit essuyé un refus du logiciel qui indique ne pas être arrivé à assembler les images, soit

Conclusion
Faute de RAM disponible, l’application doit se « limiter » à des photos assemblées de 18 mégapixels en collant plus de 10 photos les unes aux autres. Cette limite n’est pas gênante dans la pratique, car, de toute manière, pour une photo panoramique d’art, on opterait pour un logiciel sur ordinateur, Autostitch sur iPhone étant là pour dépanner, créer des panoramas sympathiques à partager entre amis sur Facebook, des panoramas simples, sans piège avec des premiers plans, des parallaxes importantes, etc…. dans lesquels il fait en quelques secondes le travail d’assemblage, recadrage et partage. Par contre, en toute logique, dès que le projet se complexifie, il atteint ses limites qui sont déjà intéressantes pour une iApp à 1,50 euros. Faut-il le préciser ? Il ne remplacera pas une solution plus conventionnelle d’assemblage de photos panoramiques comme Autostitch, version PC, Autopano Pro… tournant sur un véritable ordinateur.

Avec un taux de succès de 50% sur nos essais et de 100% sur un panorama simple sans premier plan, Autostitch pour iPhone nous a tout de même agréablement surpris par sa capacité d’assemblage déjà élaboré, du niveau d’un logiciel classique d’il y a 5 ou 6 ans et séduit par son ergonomie et son approche aussi simple qu’efficace. Si on peut lui reprocher quelques absences d’options de rendu ou de certains réglages comme le type de projection (sphérique, rectilinéaire…), il faut garder à l’esprit que nous avons à faire à une iApp de 1,50 euro qui tourne sur un téléphone mobile.

Enfin, aussi puissante que soit cette application, elle ne dispense pas le photographe de suivre les conseils de base pour réussir une photo panoramique qui sont de conserver des zones de recouvrement de l’ordre de 30 sur chaque bord ou de faire pivoter l’appareil autour de son objectif entre deux vues et non l’inverse. Une prise de vue soignée facilitera la tâche à Autostitch.

Test d’Autostitch Iphone : nous avons apprécié
– partage facile (email, Facebook)
– vidéo tutoriel (en Anglais)
– gère les panoramas verticaux
– fonctionne avec les photos prises par l’iphone mais aussi celles de sa photothèque

Test d’Autostitch Iphone : ce que nous aurions aimé
– la possibilité de zoomer dans l’image pour voir le rendu, les zones de recouvrement, le ghosting…
– que le logiciel propose des ratios préréglés

Advertisements

Ailleurs sur le web