Test Need for Speed Hot Pursuit, un retour aux sources gagnant !

Test Need for Speed Hot Pursuit, un retour aux sources gagnant !

Après divers opus Underground/Pro Street/Undercover un peu brumeux, et une escapade réussie dans le domaine de la simulation avec Shift, Need for Speed revient à ses origines avec ce Hot Pursuit, pris en main par les développeurs de Burnout. Verdict.

Publié le 27 novembre 2010 - 10:15 par La rédaction

Après divers opus axés sur le tuning, la course urbaine puis
sur la simulation automobile pure et dure, voilà que la saga Need for Speed
revient à ses racines, avec cet opus Hot Pursuit. En effet, pas de tuning ici,
ni même de courses authentiques sur les tracés de Spa ou d’Indianapolis, Hot
Pursuit replace les courses poursuites entre policiers et chauffards au coeur
du jeu. Une très bonne nouvelle donc, d’autant plus que l’ensemble est
chapeauté par les développeurs du studio Criterion, déjà auteurs de l’excellente
série Burnout. Verdict.
 
 
 
Retour aux sources
Les amoureux de la première heure de la série Need for Speed
seront donc ravis d’apprendre que la saga a enfin décidé de revenir à ses
origines, celles qui plaçaient le joueur au coeur d’une course folle avec les
forces de l’ordre, à bord de bolides que nous ne pourrons (a priori) jamais
nous offrir. Mieux encore, Hot Pursuit nous permet d’incarner au choix un
chauffard sans foi ni loi, mais également un représentant des forces de l’ordre
de Seacrest County, une bourgade américaine qui accueille de nombreuses courses
clandestines. Le mode Carrière reste toutefois commun aux deux « classes », et c’est au joueur
d’opter pour la course à laquelle il désire participer, via une interface nette
et précise, qui différencie les courses de type Chauffard à celles de type
Police. Au gré de ses exploits, le joueur acquiert de l’expérience et sa
renommée grandit peu à peu (en Chauffard comme en mode Police), ce qui permet de
déverrouiller de nouvelles courses, d’accéder à du matériel supplémentaire et
de nouveaux bolides.
 
 
 
En effet, les grands noms de l’automobile ont répondu
présent à l’appel de Need for Speed et l’on évoluera ainsi à bord de
prestigieux véhicules issus de chez Porsche, Lamborghini, Subaru, Audi, Pagani,
BWM… Chaque véhicule offre évidemment une conduite différente, et l’on
ressent ainsi parfaitement les spécificités et la puissance de chacun, tout en
conservant un gameplay très accessible. En effet, le jeu penche du
côté de l’arcade avec notamment des drifts à outrance, mais conduire vite et
juste demandera néanmoins un minimum de dextérité et de finesse. L’animation
est d’une fluidité redoutable, et il faut conserver une concentration maximum
pour éviter le trafic urbain, négocier les virages et échapper aux pièges
tendus par la police comme par les chauffards. En effet, herses, IEM,
hélicoptères et barrages de police sont autant d’obstacles qu’il faudra à la
fois savoir utiliser et éviter dans cet opus.
 
 
 
Flic ou voyou ?
Bien que l’on aurait pu craindre une certaine redondance
dans la progression, Need for Speed Hot Pursuit alterne les courses avec brio,
nous faisant très fréquemment passer d’une voiture à une autre pour éviter
toute forme de monotonie. Les objectifs sont également divers, avec tantôt une
course poursuite avec pour objectif d’immobiliser quelques chauffards, tantôt une
course poursuite avec un seul véhicule cible particulièrement véloce, tantôt une
course de chauffards avec cette fois la police à nos trousses… Bref, des
missions savamment variées, d’autant plus que le jeu propose de piloter de jour
comme de nuit, sur route, sur terre, sous un soleil de plomb, sous une pluie
battante ou dans des montagnes enneigées. De quoi être fréquemment dépaysé donc. Burnout oblige, les crashs sont rendus
avec un réalisme assez stupéfiant, et la mise en scène est particulièrement
soignée.
 
 
 
En solo, NFS Hot Pursuit est donc une réussite indéniable,
mais le jeu dispose également d’un système de réseau social en ligne nommé
Autolog, qui suit la progression du joueur, et la compare constamment à celle
de ses amis en établissant constamment un classement des meilleurs temps, avec
la possibilité bien sûr d’aller narguer ses amis en affichant fièrement son
record sur son mur. Le tout est élaboré en temps réel, et s’intègre de manière
juste impeccable au jeu, sans le ralentir une seule seconde. Un mode en ligne
est évidemment de la fête, et permet à plusieurs joueurs de s’affronter avec
des modes de jeu issus du mode solo (course, course poursuite…).
Techniquement, sans être bluffant, le jeu est superbe, avec un effet de vitesse
très bien rendu et des effets spéciaux absolument au top de leur forme. Même si
certaines textures accusent le coup et que l’aliasing s’invite parfois au
débat, la modélisation des véhicules est au top, avec une gestion des dégâts
impeccable et l’ensemble est plutôt flatteur pour la rétine.
 
Les Plus :
– Fun, accessible et prenant
– Les voitures (BMW, Porsche, Lamborghini, Pagani…)
– Impression de vitesse
– Système Autolog
– La double Carrière (Flic ou Chauffard)
 
 
Les Moins :
– Le côté Arcade, qui déplaira à certains
– Le côté très frustrant de certains accidents
– Le melting pot Burnout/Need for Speed un peu déstabilisant
parfois
 
– Une pointe d’aliasing, quelques textures moyennes et quelques bugs de collision…mais rien de bien grave toutefois.
 
 
 
Verdict
NFS Shift mis à part, Need for Speed Hot Pursuit constitue
indéniablement le meilleur épisode de la saga depuis de nombreuses années. On
sentait la série en perte de vitesse avec des opus ProStreet/Undercover sans grande inspiration, mais la rencontre
avec les développeurs de Burnout insuffle littéralement une nouvelle jeunesse à
la saga, tout en renouant avec ce qui a fait son succès : les courses
poursuites. Electronic Arts tient donc désormais une double licence Need for
Speed, avec d’un côté cet excellent Hot Pursuit pour ce qui du côté arcade, et
d’un autre le, non moins impressionnant Shift en terme de simulation. Pas mal
pour une série que beaucoup jugeaient sur le déclin il y a encore quelques mois…
 
Dossier réalisé à partir d’une version commerciale Playstation 3
Need for Speed Hot Pursuit est également disponible sur Xbox 360
Advertisements

Ailleurs sur le web