Quand le designer Philippe Starck se penche sur le berceau du Photomaton

Quand le designer Philippe Starck se penche sur le berceau du Photomaton

Véritable institution dans le domaine de la photo d’identité, la cabine Photomaton va subir un relooking de choix en 2011, sous l’égide du designer français Philippe Starck. Présentation en images de la collection Photomaton 2011.

Publié le 9 décembre 2010 - 17:20 par La rédaction

La cabine Photomaton passe en version 2011
En collaboration avec le coup de crayon de Philippe Starck, la cabine Photomaton s’offrira une nouvelle jeunesse en 2011, un renouvellement à la fois esthétique et fonctionnel. En effet, la cabine Photomaton, présente en France depuis 75 ans déjà, profitera en 2011 de nouvelles lignes plus épurées et élégantes, de nouvelles couleurs sobres et chics, sans oublier un tout nouveau siège translucide et illuminé de l’intérieur (avec plusieurs coloris disponibles)… bien loin des vilains tabourets tournoyants de l’époque donc. Outre le relooking esthétique signé Starck, la cabine Photomaton 2011 se pare également de quelques nouveautés technologiques destinées à enrichir l’expérience du consommateur.
 
 
 
 
3G inside !
On retrouvera donc un nouvel écran tactile avec une interface sobre et accessible à tous, et une fois le type de photo sélectionné, c’est la caméra vidéo de la machine qui va s’adapter à l’utilisateur (et non l’inverse), grâce à des capteurs intelligents, et qui va se charger d’évaluer la distance et la position de ce dernier pour offrir le meilleur rendu possible. L’utilisateur pourra également se plonger parmi une sélection d’ambiances, et la connexion 3G permettra de son côté de partager instantanément ses clichés sur Facebook, Picasa et autres Flickr…voire même d’envoyer les photos par mail à ses proches. La cabine Photomaton 2011 proposera de réaliser des photos d’identité, des portraits et miniportraits ou encore des planches photos type pop art, des cartes postales, ou des fonds ludiques…
 
Historique de Photomaton :
1924 : Création de la première
cabine photographique
1936 : Création de Photomaton
1954 : Création de Photo-Me
1976 : Les photos d’identité passent
du noir et blanc à la couleur
1994 : Kis et Photo-Me développent
la cabine Photovision
1998 : Acquisition de Photomaton
2001 : Lancement du Digibooth
2003 : Lancement de la première borne
automatique de développement
de photos numériques
2009 : Lancement de la 1ère borne
de développement instantané
d’albums photo, le Photobook
Maker
2010 : Lancement de la 1ère borne
de développement instantané
de mini albums photo,
la Speedlab 300 Pocket Book
Advertisements

Ailleurs sur le web