Thalès célèbre les 75 ans d'Angénieux : ouvertures extrêmes, optiques de cinéma, sur la lune, la 3D...

Thalès célèbre les 75 ans d’Angénieux : ouvertures extrêmes, optiques de cinéma, sur la lune, la 3D…

Nouvelles optique pour cinéma 3D, vision nocturne, retransmission de la mission Apollo XI le 21 Juillet 1969, objectifs ouverts à F/0,95, deux Oscars, nouveau show-room, ouverture d’un studio de test des objectifs et un nouveau logo : Angénieux, fabricant d’optique d’excellence, célèbre cette semaine ses 75 ans.

Publié le 15 décembre 2010 - 10:35 par La rédaction

Angénieux : 75 ans d’optiques professionnelles
Angénieux, fabricant d’optiques professionnelles, fêtait cette semaine ses 75 ans. L’occasion de revenir sur l’histoire de cette entreprise ligérienne qui s’est illustrée dans des optiques de luxe pour la photo et est devenu une institution dans le monde du cinéma. Angénieux conçoit et fabrique des zooms pour le cinéma et la télévision, ou pour des applications militaires comme des jumelles de vision nocturne. Filiale de Thomson, Thales, depuis 1993, la société s’appelle désormais Thales Angénieux. Le 75e anniversaire célébré ce lundi aura été l’occasion pour Angénieux de lever le voile sur un nouveau show-room qui présentera les produits développés par Thales Angénieux depuis 75 ans, des premiers zooms aux dernières innovations commercialisées à l’image de la jumelle Minie-D et du duo d’Optimo DP. Aujourd’hui, Angénieux, c’est encore 240 salariés pour un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros en 2009 dont les deux tiers sont réalisés à l’export.

Studio
Le nouveau studio de prises de vues « Pierre Angénieux » donnera l’occasion aux utilisateurs potentiels des optiques Angénieux d’expérimenter les zooms destinés aux marchés du cinéma et de la télévision.

Nouvelle ère, nouveau logo
Ce lundi 13 décembre 2010 a été dévoilé officiellement le nouveau logo de la marque Angénieux, « pour accompagner sa nouvelle dynamique » indique Thales Angénieux. En effet, nouvelle ère, nouveau design… la société a entrepris en 2010 une démarche de design global avec l’appui de la Cité du Design de Saint-Etienne. L’agence QOOQ qui a réalisé le nouveau logo précise sa démarche intellectuelle via Jean-François Martin, son directeur artistique : « La typographie géométrique choisie pour ce logo est rigoureuse et technique, en adéquation avec les technologies de pointe maîtrisées. Les lettres rondes font référence au monde de l’optique. La couleur dominante, le gris, gage de sérieux, évoque la technologie et la modernité. Le rouge, couleur combative, renvoie à différents imaginaires, celui du cinéma notamment. L’accent modernisé est conservé comme marque de respect au passé. Le traitement graphique et chromatique de la première lettre initie un mouvement, donne une impulsion, une force, une dynamique. La tangence est le propre d’une technique industrielle délicate et pointue. L’effet de symétrie dans la lettre « g » marque un tout fini, complet, parfait et réaffirme la virtuosité technique de l’entreprise. »


Un nouveau logo pour Thales Angénieux. En savoir plus ? Consultez www.angenieux.com.

L’histoire d’Angénieux
Retraçons les grandes étapes et fiertés qui font l’histoire de la petite société Angénieux avec l’historique transmis par la société Angénieux Thalès… C’est donc en 1935 que l’histoire de l’entreprise débute, lorsque Pierre Angénieux, ingénieur diplômé des Arts et Métiers et de l’Ecole Supérieure d’Optique, fonde les Etablissements Angénieux spécialisés dans l’optique photographique et cinématographique. Installée initialement à Paris, la société se replie à Saint-Héand, son village natal, en 1939 autour de l’atelier d’optique précédemment créé. Inventeur sans relâche, Pierre Angénieux invente en 1950 le système Rétrofocus et permet le développement universel des boîtiers photographiques 24×36 Reflex à objectifs interchangeables. En 1956, il crée et fabrique de façon industrielle le premier zoom à compensation mécanique. Pierre Angénieux se distingue tout au long de sa vie par des innovations majeures permettant d’accroître considérablement la puissance des objectifs et fait acquérir aux Etablissements Angénieux une renommée mondiale.

Double Oscar pour Pierre Angénieux et son zoom 10x – Les optiques sur la Lune en 1969

Les années soixante marquent l’apogée de l’épopée Angénieux s’inscrivant dans l’histoire de la conquête spatiale et du cinéma. Dans le début des années soixante, le premier zoom 35-140 d’Angénieux fait son apparition sur les tournages. En 1963, Georges Lautner réalise les fameux Tontons Flingueurs, Maurice Fellous en est le directeur de la photographie. En 1964, Pierre Angénieux reçoit son premier Oscar à Hollywood pour la conception du zoom 10x. Le 31 juillet de la même année, c’est un de ses objectifs (de focale 25mm, ouvert à 0.95) qui prend les premières photographies de la lune à bout portant. Et c’est encore un objectif Angénieux embarqué à bord de la mission Apollo XI qui assurera le plus grand moment de télévision de tous les temps : la retransmission du premier pas de l’homme sur la lune le 21 juillet 1969! En 1989, Pierre Angénieux est une nouvelle fois récompensée par la prestigieuse Académie des Arts et Sciences du Cinéma à Hollywood pour l’ensemble de sa contribution au monde du cinéma. Thales Angénieux, un héritage technologique, des savoir-faire actuels maîtrisés. De Pierre Angénieux et de ses équipes, l’entreprise a hérité un savoir-faire : la capacité à savoir fabriquer des zooms de très grande ouverture aux performances optiques inégalées.

Applications défense – Vision nocturne, discret leader
Filiale de Thales, depuis 1993, intégrée à la business line Optronique de la division Défense Terrestre du groupe, Thales Angénieux a poursuivi depuis le développement d’activités duales civil – défense. En défense, Thales Angénieux est aujourd’hui leader Européen en vision nocturne : ses jumelles permettent d’assurer une protection optimale du combattant.
– Plus de 50000 exemplaires de la jumelle Lucie sont en service aujourd’hui en Europe.
– La jumelle Minie D, jumelle multifonctions ultra compacte et légère avec affichage vidéo, a été sélectionnée pour l’équipement du soldat du futur français : une très belle référence française, qui ouvre parallèlement la voie à l’export. Près de 2000 jumelles ont d’ores et déjà été livrées.
– Dotée d’objectifs à très grande ouverture, la jumelle Helie permet le vol de nuit aux plus bas niveaux de lumière. Ayant passé la phase de qualification industrielle, elle équipera les pilotes d’hélicoptères de l’Armée de Terre française à l’issue de la qualification étatique. Les premières livraisons auront lieu fin 2011 et portent sur la fourniture de plus d’un millier de jumelles. Cette jumelle sera disponible à la vente dès le début de 2011.
– le Dispositif de Vision Nocturne DVN Chasse offre aux équipages une vision intensifiée de leur environnement extérieur nocturne, tout en préservant la lisibilité des instruments de bord. Ce dispositif équipera les pilotes des Mirage 2000, Rafale et Super Etendard Modernisé de l’Armée de l’Air et de l’Aéronautique Navale. Les premières livraisons auront lieu dès 2012 à l’issue de la qualification étatique.
Minie-Dir, dont le lancement officiel est annoncé ce lundi 13 décembre, est la première jumelle de vision nocturne modulaire à fusion de senseurs IL-IR. Cumulant l’apport d’une image intensifiée à celle d’une image InfraRouge, et exploitant tous les avantages de la Minie-D, Minie-Dir propose au fantassin des capacités opérationnelles accrues et une protection optimale.

Equipement de surveillance
Concernant le marché de la sécurité et de la surveillance, la demande d’équipements est en pleine croissance. Après avoir franchi une première étape qui consistait, pour les utilisateurs, à voir, les demandes d’identification sont de plus importantes. Certes la qualité de la caméra est importante, néanmoins, les opérateurs découvrent de plus en plus que
l’optique joue un rôle primordial dans la sensibilité et dans la qualité d’image qui est présentée. C’est à ce titre que Thales Angénieux a un rôle essentiel à jouer dans la prochaine décennie, car, en dehors des sociétés implantées au Japon, Angénieux est la seule société capable de fournir des optiques de type zoom dans le domaine visible avec la
sensibilité et la qualité d’images adéquates.

Objectifs télévision
En civil, Thales Angénieux a élargi sa gamme d’objectifs télévision en 2010. Avec le nouveau grand angle 14×4.5 dévoilé au NAB 2010 à Las Vegas, Thales Angénieux offre désormais une gamme complète d’objectifs HD ENG, EFP et téléobjectif pour répondre à toutes les applications télévision : news, studio, extérieur, documentaires.

Et surgit la 3D, une nouvelle opportunité

La 3D représente une opportunité pour Thales Angénieux. Pionnier en la matière, ThalesAngénieux a participé il y a 10 ans déjà à la conception de la première caméra stéréoscopique. La société, aujourd’hui partie prenante du consortium 3Dlive, programme de recherche français visant l’établissement des règles d’excellence en matière de captation et transmission 3D en direct, est aujourd’hui un acteur majeur du développement de la 3D.

Fournisseur d’optiques pour le cinéma

Au fil des années, Thales Angénieux est restée leader sur le marché mondial du zoom cinéma avec 90% du marché. Les professionnels des prises de vues les plus exigeantes dans le cinéma et la publicité continuent à plébisciter les produits Angénieux. La société a été récompensée à trois reprises à Hollywood : en 1964, 1989 et tout récemment en 2009 pour la conception de deux zooms légers les Optimo 28-76 et 15-40 pour la prise d’images à l’épaule. La liste des films tournés avec un zoom Angénieux est innombrable, que ce soit en France, en Europe, en Asie ou aux Etats-Unis. Pour seuls exemples : le dernier film de Woody Allen tourné cet été en France, Outrage de Takeshi Kitano, Largo Winch de Jérôme Salle, Into the Wild de Sean Penn, Océans de Jacques Perrin, Loup de Nicolas Vanier, Robin des Bois de Ridley Scott…

Angénieux et le numérique
Thales Angénieux ne craint pas l’invasion du numérique qui voit l’apparition sur le marché de plus en plus de caméras aux capacités toujours meilleures et pour lesquelles la qualité d’une optique reste incontournable. Quand on observe l’évolution des caméras, avec, en particulier, la réduction de leur taille, de leur poids, de leur prix et l’augmentation de performances, on comprend bien que l’optique aura un rôle clé à jouer dans l’avenir. Thales Angénieux a d’ailleurs sorti en 2008 une gamme d’objectifs Optimo DP spécialement dédiée à la production numérique et propose aujourd’hui une offre duo d’optiques spécial 3D…

La photo… la vidéo sur reflex, encore une opportunité pour Thalès Angénieux

Concernant le domaine de la photographie, c’est un domaine où Angénieux a conçu et fabriqué des produits qui sont encore très appréciés aujourd’hui. L’évolution des appareils photo, avec, en particulier, l’apparition de l’option vidéo change la donne du marché. En effet, les optiques traditionnellement conçues pour la photo sont dépourvues de toutes les qualités nécessaires à la prise de vues vidéo. On pourrait citer quelques exemples : l’axe central qui change lorsque l’on change la focale, la focale qui change lorsque l’on change la mise au point, l’ouverture qui évolue avec la focale. Les optiques zooms qui font la réputation d’Angénieux sont conçues pour des applications de type cinéma ou télévision et donc pour des images vivantes. En conséquence, un utilisateur qui voudrait profiter pleinement des options vidéo qui sont implantées sur les appareils photo butera assez vite sur les performances des optiques photo. En cela, Angénieux a une place de choix et les optiques haut de gamme cinéma sont d’ores et déjà adaptables sur des appareils photo de type réflex. C’est le cas des Optimo 15-40, 28-76 et l’Optimo 24-290. Le retour d’Angénieux
dans le monde de la photo / vidéo est donc une question d’actualité.

Chiffres-Clés
Société : Thales Angénieux SAS
Président : Philippe Parain
– CA 2009: 40 millions d’euros
– En croissance de 20% par an depuis 4 ans
– 66% du CA à l’export
– 270 salariés dont 50% concernent le civil
– 100 emplois créés depuis 2006
– Depuis 2006, une vingtaine d’inventions ont donné lieu à des dépôts de brevets
Thales Angénieux est certifiée ISO 14001 depuis janvier 2010, ISO 9001 version 2008 et
AQAP 2110 édition 3 depuis décembre 2010.
THALES Angénieux a obtenu, le jeudi 18 Novembre 2010, le label Handi-Loire, décerné par le club « Entreprises et Handicap » du Medef Loire qui récompense les entreprises de la Loire ayant mené des actions significatives en faveur de l’emploi des personnes handicapées.

Dates-Clés
1935 : création des Etablissements Angénieux
1950 : invention du Retrofocus
1956 : invention et Fabrication du premier Zoom à compensation mécanique
1964 : premier Oscar Scientifique et Technique pour l’nvention du zoom 10x
Le 31 juillet 1964, un objectif Angénieux à bord de la sonde spatiale Ranger VII prend les
premières photos à bout portant de la lune.
Le 21 juillet 1969, un objectif Angénieux à bord de la Mission Apollo XI filme les premiers
pas de l’homme sur la lune.
1976 : développement du zoom 42×18 le plus puissant au monde
1978 : introduction du zoom infrarouge de guidage laser
1989 : Pierre Angénieux reçoit des mains d’Isabelle Huppert un nouvel oscar pour l’ensemble de sa contribution au monde cinématographique.
1993 : Thales acquiert la société
1996 : lancement des premières jumelles compactes à intensification de lumière Lucie®
1998 : développement du du système de vision du casque Aconit pour les pilotes d’hélicoptères – Modernisation du site de Saint-Héand
2000 – 2006 : lancement de la gamme Optimo d’objectifs cinéma
2005 : Thales Angénieux reçoit un Emmy Award pour ses développements en télévision HD
2008 : lancement de la gamme Optimo DP conçue spécialement pour le cinéma numérique
2009 : un Oscar Scientifique et Technique récompense les équipes de Thales Angénieux pour la conception des Optimo 28-76 et 15-40 – la jumelle Minie-D est sélectionnée pour l’équipement du soldat du futur de l’Armée de Terre française.
2010 : 75 ans de la société : mise en production des premières échéances du contrat Minie-D dans les délais impartis – Helie et DVN Chasse atteignent les qualifications étatiques – lancement de l’objectif grand angle télévision 14×4.5 AIF HD – lancement du duo d’Optimo DP pour la 3D.

La 3D aujourd’hui avec Angénieux
Angénieux a déjà vendu une trentaine de duos d’optiques Optimo DP. Lancée en Avril dernier, l’optique 3D Optimo Duo est commercialisée en Asie, en Europe, et aux Etats-Unis. Selon Angénieux, l’Optimo DP a été conçue en vue de faciliter le travail des stéréographes avec les caméras numériques et la production stéréoscopique. En 2008, Angénieux a sorti les Optimo DP 30-80 et Optimo DP 16-42 pour le cinéma numérique. En termes de résolution, les Optimo DP vont au-delà des possibilités actuelles des caméras numériques et couvrent les plus larges formats de capteurs (5K – 32mm de diagonale) des caméras type Red One, Alexa actuelles ou à venir. Angénieux est allé plus loin en 2010 et propose une offre duo d’Optimo DP spécialement conçue pour la prise d’images stéréoscopiques. Ces duos d’optiques, deux Optimo DP 16-42 ou deux Optimo DP 30-80, font l’objet d’une sélection rigoureuse chez Thales Angénieux afin de garantir que chaque optique jumelle provienne bien d’une même série de production afin de réduire le temps de travail de réglage du cinéaste 3D, baptisé stéréographe. La carrière de cette optique Duo pour la 3D est bien partie et la solution 3D Angénieux a déjà séduit les studios Offhollywood, 21st Century Pictures, Element Technica, Indierentals, E3D Creative, Evergreen Films, TCS, Vision 3, Pace HD ont acquis des duos d’Optimo DP Angénieux.

Advertisements

Ailleurs sur le web