Ces applications Android et iOS qui envoient vos données personnelles

Ces applications Android et iOS qui envoient vos données personnelles

D’après une enquête menée par le Wall Street Journal, plus de la moitié
des applications mobiles pour Android et iOS transmettent vos
informations personnelles à des régies publicitaires, sans votre
consentement bien évidemment…

Publié le 22 décembre 2010 - 10:40 par La rédaction

Quand les applications iOS et Android exportent vos données vers des régies publicitaires
Suite à une enquête menée par le Wall Street Journal, on apprend qu’une part importante d’applications utilisent nos données personnelles à des fins publicitaires.
En effet, sur 101 applications pour Android et iOS passées en revue par le Wall Street Journal, 56 d’entre elles envoient ce que l’on appelle l’UDID, l’identifiant unique de l’appareil. Par ailleurs, 47 applications transmettent votre position géographique. Pire encore, cinq d’entre elles envoient également votre âge, sexe et une multitude de détails sur vous. Bien évidemment, l’utilisateur n’est averti à aucun moment que ces informations personnelles vont être transmises, à des régies publicitaires le plus souvent.


Android plus sûr qu’iOS ?

Au travers de cette enquête, il semblerait que les règles plus strictes de l’App Store d’Apple débouchent en réalité sur une plus grande indiscrétion de la part des applications qui y sont distribuées. Bien entendu, cette tendance ne s’observe que sur l’échantillon de 101 applications étudié et devra être étudiée plus en profondeur pour être généralisée.


Mauvais point pour TextPlus 4, Pandora, Paper Toss et Pumpkin Maker ?

Parmi les applications les moins sûres, le Wall Street Journal rapporte (via iGeneration) que l’application TextPlus 4 transmet l’UDID du téléphone, votre code postal, votre position, votre âge et votre sexe à huit régies publicitaires. De même pour les applications Pandora et Paper Toss. Enfin, l’application Pumpkin Maker se contente de n’envoyer « que » votre position géographique.
 

Apple iPhone 4


Si l’envoi d’informations personnelles est totalement contraire aux règles de l’App Store et de l’Android Market, quelles solutions pourront être apportées par les garants de ces boutiques d’applications en ligne, Apple et Google ? Et le phénomène n’est pas nouveau puisque nous vous rapportions un problème similaire au mois d’octobre dernier.

Advertisements

Ailleurs sur le web