Processeur iOne : vers des appareils photos intelligents et communicants, sous Android

Processeur iOne : vers des appareils photos intelligents et communicants, sous Android

Le nouveau processeur mis à point par la société californienne Ambarella, l’iOne, embarquera Android sur ses trois coeurs et nous promet des appareils performants avec un traitement d’image (photo et vidéo) puissant, intelligents avec la possibilité de faire tourner des applications Android… et communicants.

Publié le 27 décembre 2010 - 15:19 par La rédaction

Processeur avec Android embarqué
Ambarella Inc. est une société californienne spécialisée dans la mise au point de semi-conducteurs basse tension pour le traitement et la compression vidéo HD. Ambarella communique aujourd’hui sur la conception et la disponibilité de iOne System-on-Chip, une puce qui embarque un système d’exploitation mobile, ici Android.  Ce nouveau comosant permettra d’apporter un meilleur niveau de qualité aux vidéos HD tournées sous la plateforme Android, comme à leurs photos, mais également de faire bénéficier des appareils photo des capacités de connexion du système Android. Ce processeur, triple core, pourrait faire tourner des applications puissantes sur les appareils également.

Encodage idéo, streaming vidéo 1080/60p
La puce iOne SoC (System on Chip) supporte l’encodage vidéo multistream, le streaming vidéo, l’export de vidéos en wifi vers les sites de partage de vidéo comme YouTube. Elle pourra également décoder de multiples formats de vidéo et les lire jusqu’à un niveau de qualité optimal de 1080/60p et serait déjà parée pour traiter les vidéos 3D (HDMI 1.4 !).

Vers des appareils photo intelligents et communicants
Le but avoué par le créateur de l’iOne SoC est de rendre les appareils photo plus performants, plus communicants et plus connectés au monde extérieur, de leur donner les moyens de faire tourner des applications externes. On imagine alors le compact des prochaines années, aux forts accents de smartphone, avec connectivité (wifi, 3G…) avec des applications embarquées de partage des photos vers Flickr, des vidéos vers YouTube… mais aussi des applications de traitement des images avec des plug-ins tiers comme perfectly Clear, AutoSticth (que nous avons testé dans sa version pour iphone). Des compacts plus intelligents avec des iApps, permettraient également de gérer voire synchroniser votre photothèque avec des applications mobiles. Jusqu’alors, toutes les tentatives de compact-almbum photo auront été vaines, mais avec les progrès en stockage (vers des cartes SDXC 2 To) et en matière d’interface (tactile, multitouch), couplés à un processeur de la trempe de l’iOne SoC d’Ambarella, on pourrait se prendre à rêver à un Lightroom mobile, un Aperture mobile….

2 processeurs pour 3 coeurs : chacun sa tâche
Basé sur une architecture ARM, le CPU est optimisé pour les appareils basse tension, bref, les appareils mobiles. L’iOne embarque deux processeurs :
– un Dual-core 1-GHz ARM CortexTM A9 qui fera tourner le système Android
– un 533-MHz ARM-11 qui sera chargé d’opérer l’appareil.
Ce sont donc trois coeurs qui animeront ce DSP nouvelle génération. Cette nouvelle architecture pourra supporter l’enregistrement de photos jusqu’à 32 mégapixels et de vidéos à 30 i/s jusqu’à une définition de 5 mégapixels. Une des forces mises en avant par le géniteur de ce processeur photo-vidéo mobile est, pour la photo, l’algorithme de réduction de bruit.

On pensait qu’avec l’arrivée de la détection des sourires, l’antiyeux fermé, le lissage du grain de peau en mode portrait, la reconnaissance des visages, le GPS, la fusion HDR intégrée, le flash numérique…. les appareils photo avaient gagné en intelligence…. mais l’arrivée de ce processeur ouvre de nouvelles portes aux fabricants de compacts numériques.

Advertisements

Ailleurs sur le web