Une procédure judiciaire aux USA contre Apple Apple au sujet de la protection des données personnelles sur les iApps

Une procédure judiciaire aux USA contre Apple Apple au sujet de la protection des données personnelles sur les iApps

Apple fait l’objet d’une plainte l’accusant de laisser plusieurs
applications utiliser et transmettre les données personnelles des
utilisateurs vers des régies publicitaires. Voilà une histoire qui
risque de coûter cher à Apple…

Publié le 29 décembre 2010 - 16:05 par La rédaction


Ces applications iOS qui exportent vos données vers des régies publicitaires

Pour faire suite à notre article de la semaine dernière, voilà que l’enquête menée par le Wall Street Journal nous apprend qu’une part importante d’applications iOS utilisent nos données personnelles à des fins publicitaires. Ainsi, sur 101 applications iOS passées en revue par le Wall Street Journal, 56 d’entre elles envoient ce que l’on appelle l’UDID, l’identifiant unique de l’appareil. Par ailleurs, 47 applications transmettent votre position géographique. Pire encore, cinq d’entre elles envoient également votre âge, sexe et une multitude de détails sur vous. Bien évidemment, l’utilisateur n’est averti à aucun moment que ces informations personnelles vont être transmises, à des régies publicitaires le plus souvent.


Vers une procédure collective ou class action à l’encontre d’Apple ?

Suite à cela, un client mécontent du nom de Jonathan Lalo a déposé plainte, le 23 décembre dernier, devant le tribunal californien de San José. Cette plainte vise donc Apple et l’accuse d’autoriser des applications tierces à accéder à ce « fameux » UDID et à le transmettre à des régies publicitaires.
Les avocats réclament donc désormais le statut de recours collectif afin de pouvoir y incorporer l’ensemble des clients Apple. Et cela devrait représentait un certain nombre puisque sont concernés tous ceux qui auraient téléchargé une application pour iPhone, iPod touch ou iPad entre le 1er décembre 2008 et aujourd’hui.


TextPlus 4, Pandora, Paper Toss et Pumpkin Maker en ligne de mire ?

Parmi les applications les moins sûres, il a été noté que TextPlus 4 transmet l’UDID du téléphone, votre code postal, votre position, votre âge et votre sexe à huit régies publicitaires. De même pour les applications Pandora et Paper Toss. Enfin, l’application Pumpkin Maker se contente de n’envoyer « que » votre position géographique.
 

Apple iPhone 4


Voilà une situation plutôt embarrassante pour Apple qui risque de l’amener à verser des indemnités faramineuses compte tenu de l’ampleur de problème.

Advertisements

Ailleurs sur le web