CES 2011 : Lexar annonce la première carte SDXC de 128 Go

CES 2011 : Lexar annonce la première carte SDXC de 128 Go

Lexar profite du CES de Las Vegas pour annoncer la sortie prochaine de deux nouvelles cartes mémoire SDXC de classe 10, dotées de 64 Go et 128 Go.

Publié le 4 janvier 2011 - 9:00 par La rédaction

Lexar pousse la carte SDXC à 128 Go
La carte mémoire Lexar Professional SDXC 133x annoncée aujourd’hui même est avant tout destinée aux professionnels de l’image, à ceux qui se doivent de disposer d’une écriture ultra-rapide pour prendre des clichés haute résolution en rafale (comme un EOS 1D MKIV qui shoote à 10 i/s en 16 mégapixels par exemple… sur 100 vues…) ou encore enregistrer de la vidéo Full HD. Les modèles 64 Go et 128 Go disposent pour cela d’une vitesse de 133x, ce qui garantit d’après le constructeur un transfert de données de 20 Mo/seconde, au minimum.
 

Toutes deux sont également livrées avec le logiciel Image Rescue 4 de
Lexar, qui permet de récupérer la majorité de ses fichiers photo et
vidéo, en cas de suppression non désirée ou de données corrompues. Le
constructeur annonce une compatibilité maximale avec la plupart des
appareils du marché, mais le format SDXC est encore à la traine. Ce sont en fait les fabricants d’appareils photo qui tardent à généraliser la compatibilité avec ce format de carte SD. En effet, en ce mois de janvier 2011, bon nombre d’appareils en passe d’être annoncés pour le CES 2011 ne gèrent pas la carte SDXC, un comble.
 
 
Prix et disponibilité
Comme dit précédemment, les nouvelles cartes mémoire Lexar Professional SDXC 133x restent, comme leur nom l’indique, avant tout dédiées aux professionnels. Leur haute capacité de transfert ne sera d’aucune utilité (ou presque) à un utilisateur occasionnel (déjà faut-il disposer d’un appareil compatible SDXC), et leur prix finira de dissuader les vidéastes amateurs. En effet, la carte Lexar Professional 64 Go est annoncée au prix de 300 euros, tandis qu’il faudra débourser 550 euros pour acquérir celle de 128 Go.
Advertisements

Ailleurs sur le web