CES 2011 : FujiFilm FinePix HS20EXR, 30x, vidéo Full HD, écran articulé

CES 2011 : FujiFilm FinePix HS20EXR, 30x, vidéo Full HD, écran articulé

Le bridge expert FujiFilm est renouvelé à l’occasion du CES 2011 qui ouvre ses portes demain. Capteur CMOS rétroéclairé, objectif 30x, écran articulé….

Publié le 5 janvier 2011 - 6:03 par La rédaction

Objectif Fujinon 30x
La pièce maîtresse du bridge Fujifilm FinePix HS20, successeur du HS10, est également et sans conteste son objectif Fujinon de très grande amplitude : 30x. qui correspond à un 24-720mm. Cet objectif hors-norme équivalent 24-720mm offre l’agrément d’une bague de zooming manuelle. Il faut dire que le bridge HS20 brille par son ergonomie typée reflex.


Le HS20EXR est compatible avec les cartes SDXC. Il offre un mode de simulation de films pour traiter une
photo en lui donnant un rendu argentique sur une sélection de films
traditionnels FujiFilm.

Triple stabilisation d’image
Le FinePix HS20 voit son image stabilisée par 3 systèmes :
– un stabilisateur mécanique d’image par translation du capteur,
– un stabilisateur numérique qui se contente d’augmenter la sensibilité ISO de l’appareil (voir
– un système rendu possible par la vélocité de prise de vue en rafale du capteur CMOS BSI : l’appareil prend plusieurs photos en rafale et les assemble pour aboutir à une photo plus nette un peu  la manière de la photo de nuit sans trépied des compacts Sony équipés de la même technologie de capteur.
Naturellement, on comptera essentiellement sur le système mécanique pour offrir environ 2 à 3 EV de stabilisation. Les hautes valeurs ISO quant à elles, sont surtout appréciables quand ce ne sont pas les mouvements du photographe qu’il faut rattraper, mais les mouvements du sujet qu’il faut figer.

Capteur CMOS BSI et vidéo Full HD
Le FinePix HS20 reprend un capteur CMOS rétroéclairé qui passe de 10 mégapixels sur le HS10 à 16 mégapixels sur le HS20 (dit « BSI » pour « BackSide Illumination » et CMOS pour « Complementary Metal Oxide Semiconductor ») qui permet une meilleure sensibilité, une capture rapide des images (ici 11 i/s en 8 mégapixels) et la possibilité d’acquérir de la vidéo HD, en Full HD en 1080p. En ce CES 2011, on voit fleurir ce CMOS rétroéclairé de 16 mégapixels chez de nombreux fabricants, sur les compacts et bridges.

Vidéo Full HD
Le HS20 tourne donc des vidéos en 1920 x 1080 pixels à la cadence de 30 i/s avec son stéréo. Un mode vidéo haute vitesse augmente la fréquence d’enregistrement (on quitte alors la haute définition) pour capturer des mouvements autrement imperceptibles et offrir de beaux ralentis très fluides. Le mode « slow motion » peut filmer à 320 i/s (320 x 112 pixels), 160 i/s (320 x 240 pixels) ou 80 i/s (640 x 480 pixels). Les séquences vidéos sont encodées en H.264 (MOV), format largement répandu (logiciels de montage, sites de partage de vidéos).

Vidéo Full HD et Slow Motion
Grâce au capteur EXMOR rétroéclairé, le HS20 peut filmer des séquences vidéos en Full HD à la cadence de 30 i/s. Le son sera enregistré en stéréo. Les séquences vidéos sont encodées en H.264 (MOV), format largement répandu (logiciels de montage, sites de partage de vidéos). Un mode « slow motion » peut filmer à 320 i/s (320 x 112 pixels), 160 i/s (320 x 240 pixels) ou 80 i/s (640 x 480 pixels). Sur ce plan là, la résolution du nouveau capteur fait reculer la cadence haute vitesse puisque le HS10 pouvait filmer à 1000 i/s.

Le HS20EXR reprend la fonction de photo panoramique par balayage sur 360°

Processeur EXR, dynamique et AF
Fujifilm assure que le FinePix HS20EXR offre un système autofocus rapide avec une mise au point qui se réaliserait en seulement 0,16 seconde. Le processeur et sa puissance permet de ne pas traine pour caler la mise au point, mais également de traiter la vidéo en Full HD à 30 i/s, ou encore pour détecter et reconnaître le type de scène cadrée parmi pas moins de 27 modes scènes différents pareil lesquels ciel (pour le bleu du ciel ou feuillage pour les détails et la restitution du vert des feuilles). La puissance du processeur EXR servira également à améliorer les photos issues du capteur en leur corrigeant par exemple les aberrations chromatiques ou les franges colorées qui pourraient apparaître.

Fonctionnement EXR
Le propre de la technologie EXR développée par FujiFilm à l’origine pour ses propres Super CCD EXR est de spécialiser le traitement en fonction des conditions de la prise de vue ou de l’objectif que l’on vise. Ainsi, le HS20EXR offre trois modes de fonctionnement :
– Priorité résolution : l’appareil reste en 16 mégapixels pour une taille d’agrandissement et des possibilités de recordage optimisées.
– Priorité sensibilité et basse lumière : en condition de fable luminosité, le processeur EXR fusionne les signaux des pixels voisins pour doubler la taille cumulée du photosite et améliorer la sensibilité.
– Priorité dynamique : pour enregistrer la plage dynamique la plus importante possible, le processeur EXR adopte une attitude différente du capteur EXR puisqu’il profite de la folle cadence de prise de vue du capteur CMOS rétroéclairé pour prendre deux photos avec des expositions différentes qui seront fusionnées un peu comme on le ferait pour une prise de vue HDR. Ce mode donnerait une photo d’une dynamique équivalant à 160% celle d’une photo cacique.

Le HS20EXR en position grand-angle et télé. Les utilisateurs du HS20 apprécieront sa bague de zooming manuelle.

Préparation des livres photo
Le HS20EXR permet de commencer à réaliser un livre photo à commander par la suite sur le site de tirage Fujifilmnet.com. Sur le HS20EXR, vous pourrez déjà faire votre sélection des photos à faire apparaître sur votre livre photo, choisir la photo de couverture et prévisualiser le résultat final sur l’écran de l’appareil.

Automatismes et fonctions ergonomies expertes
En plus d’un large panel de fonctions d’assistance et d’automatismes comme le mode SR Auto (détection automatique des scènes), le FinePix HS20 offre des modes et des contrôles photographiques manuels ou semi-automatiques plus typés experts pour offrir un fonctionnement proche du reflex à ceux qui le souhaitent. Molette de sélection, commande de mise au point manuelle, bague de zooming manuelle elle aussi, viseur électronique, écran LCD articulé et grande poignée ergonomique sont autant de détails qui comptent pour les photographes exigeants. Cette ergonomie typée reflex était déjà un des principaux atouts du prédécesseur du HS20, le HS10.

Best Frame et cadence
Le HS20 pardonnera la lenteur de vos reflex&S230;. avec le mode Best Frame dans lequel l’appareil commence à enregistrer les photos à la cadence de 8 i/s quand vous appuyez le déclencheur à mi-course afin de vous aider à saisir l’instant décisif. Le processeur CMOS rétroéclairé est connu pour sa grande vitesse d’acquisition des images dont le FinePix HS20EXR bénéficie puisqu&S217;il autorise des prises de vue en rafale à 8 i/s sur 8 vues consécutives en pleine résolution, 16 mégapixels. Si on souhaite augmenter le nombre de prises de vues consécutives, on peut abaisser à la résolution à 8 mégapixels (11 photos) et 4 mégapixels (32 photos).

Principales caractéristiques du Fuji Finepix HS20EXR
– Zoom optique 30x (24-720mm)
– Bague manuelle de zooming
– Stabilisation d’image par translation du capteur
– Capteur CMOS rétroéclairé 16 mégapixels (CMOS BSI)
– Ecran LCD 3″ inclinable
– Bascule automatique viseur / écran via capteur d’oeil
– Rafale 11 i/s à 8 mégapixels
– AF avec suivi du sujet
– Mise au point en 0,16s
– Vidéo Full HD (1080 lignes) avec son stéréo
– Mode vidéo slow motion (haute fréquence à 320 i/s)
– Mode « Panoramique en Mouvement » par balayage sur 360°
– Mode reconnaissance automatique de scène et 27 modes scène
– Format RAW (et RAW+JPEG)
– Alimentation par 4 piles AA
– Autonomie annoncée de 350 photos avec 4 piles AA alcalines
– Compatible SDXC


Avec les flashs externes EF-20 et EF-42 (qui permet de boomer pour
adapter l’angle de l’éclaire à la scène capturée), le FinePix HS20 est
TTL. Le FinePix HS20EXR reprend de nombreux atouts du compact F550EXR en
faisant l’impasse sur le GPS hélas et en offrant un objectif 30x plus
ambitieux (format bridge oblige) par rapport aux 18x déjà très
confortables du F550EXR.

Prix et disponibilité du Fujifilm FinePix HS20 EXR
C’est au tarif de 429 euros TTC que sortira le FinePix HS20 EXR début mars 2010. Si l’on considère que pour ce prix-là on a un appareil photo, doublé d’un caméscope Full HD, que l’on accède aux rafales à 8 i/s mais surtout à un objectif 30x équivalent 24-720mm impossible à imaginer sur un reflex, on peut considérer ce bridge Fuji comme une excellente affaire et surtout comme la solution ultime pour les photographes voyageurs, mais il lui manquera un capteur GPS bien pratique que l’on trouvera sur le bridge Sony annoncé au CES 2011… ou sur le compact F550 EXR très similaire (même capteur, vidéo Full HD, mais objectif 18x, écran fixe et agronomie de compact).

Rappel des différences entre le HS20 et son successeur, le HS10
– 16 mégapixels contre 14 mégapixels
– Mode EXR « plage dynamique » 1600% contre 400% sur le HS10
– Vidéo Full HD en format H.264 (MOV) sur le HS20 EXR
– Rafale à 8 i/s en 16 mégapixels sur le HS20EXR contre 10 i/s en 10 mégapixels sur le HS10EXR
– Flash TTL
– Compatibilité SDXC
– Mode simulation de films
– Nouveau processeur EXR

Les nouveautés FujiFilm au CES 2011 :
FinePix HS20EXR : bridge 30x à capteur CMOS rétroéclairé et vidéo Full HD.
FinePix F500EXR et F550 EXR : compacts 18x à technologie EXR et GPS, des appareils très ambitieux.
5 bridges FinePix S4000, S3400, S3300, S3200 et S2950.
FinePix T300 et T300, des compacts 10x.
FinePix XP30, compact étanche avec capteur GPS.
Les FinePix d’entrée de gamme : JV200, JV250, JX300, JX350 et JX400.
Et les FinPix AV200, AV250, AX300 et AX350.
FinePix Z90 : 17 mm d’épaisseur seulement.

Advertisements

Ailleurs sur le web