CES 2011 : Fujifilm FinePix F550EXR et F500EXR, ambitieux

CES 2011 : Fujifilm FinePix F550EXR et F500EXR, ambitieux

Le porte-drapeau de la flottille FinePix, le F300 EXR est renouvelé et prend les traits des F500 et F550EXR, deux compacts 15x avec vidéo Full HD, cadence rapide, AF véloce et capteur GPS pour l’un.

Publié le 5 janvier 2011 - 6:02 par La rédaction

Capteur CMOS BSI
Exit le ramdam au sujet d’un éventuel capteur à technologie Super CCD EXR : FujiFilm adopte la solution du CMOS rétroéclairé à haute cadence d’acquisition comme apparue sur les Sony comme les HX1, HX5… puis diffusée auprès des confrères. C’est donc ce nouveau capteur CMOS rétroéclairé de 16 mégapixels qu’utilise le FinePix F550 EXR (de même que le F500 EXR). Ce capteur sensible et véloce permet une meilleure qualité en basse lumière, une capture haute vitesse en rafale (8 i/s) et l’enregistrement vidéo Full HD. Mais la technologie EXR demeure présente sur le F550/F500 EXR puisque le processeur sera en charge de répartir ses efforts :
– Priorité résolution : l’appareil reste en 16 mégapixels pour une taille d’agrandissement et des possibilités de recadrage optimisées.
– Priorité sensibilité et basse lumière : en condition de fable luminosité, le processeur EXR fusionne les signaux des pixels voisins pour doubler la taille cumulée du photosite et améliorer la sensibilité.
– Priorité dynamique : pour enregistrer la plage dynamique la plus importante possible, le processeur EXR adopte une attitude différente du capteur EXR puisqu’il profite de la folle cadence de prise de vue du capteur CMOS rétroéclairé pour prendre deux photos avec des expositions différentes qui seront fusionnées un peu comme on le ferait pour une prise de vue HDR. Ce mode donnerait une photo d’une dynamique équivalante à 160% celle d’une photo classique.

GPS on board
Des deux appareils présentés aujourd’hui, seul le F550EXR offre un GPS (c’est la seule différence avec le F500EXR en plus de la cadence de prise de vue en rafale). Le GPS embarqué du FinePix F550EXR possède une base de données de 500 000 localisations, des noms d’endroits, de sites touristiques, etc… En plus de géotaguer les photos pour que Lieux de iPhoto ou Aperture comme Google Earth positionnent sur une carte tout seuls en toute transparence les photos que vous aurez prises, l’appareil ajoute le tag du nom de l’endroit ou du site touristique à vos photos. L’appareil préremplit ainsi vos métadonnées facilitant la recherche dans votre photothèque par la suite. Le F550EXR offre également une fonction sympa pour retrouver votre chemin vers un endroit où a été prise une photo. Vous retrouvez la photo d’un monument par exemple et vous demandez au FinePix de vous guider jusqu’à lu comme avec n’importe quel GPS.

Vidéo Ful HD
Grâce au capteur EXMOR rétroéclairé, le F550 EXR et le F500 EXR peuvent filmer des séquences vidéos en Full HD à la cadence de 30 i/s. Le son sera enregistré en stéréo. Les séquences vidéos sont encodées en H.264 (MOV), format largement répandu (logiciels de montage, sites de partage de vidéos…). Un mode « slow motion » peut filmer à 320 i/s (320 x 112 pixels), 160 i/s (320 x 240 pixels) ou 80 i/s (640 x 480 pixels).

Objectif 15x et stabilisation d’image
On retrouve dans les F500 EXR et F550 EXR l’objectif Fujinon 15x du F300 EXR qui fait le grand écart entre le grand-angle à 24mm et le téléobjectif à 360mm, impensable il y a encore quelques années, et tout cela dans seulement 22,9mm d’épaisseur. L’image est stabilisée par trois procédés :
– une stabilisation mécanique de l’image : le capteur bouge pour compenser les mouvements de l’appareil.
– une stabilisation numérique
– une stabilisation par prises de vue en rafale fusionnées pour essayer d’aboutir à une photo plus nette (cf prise de vue de nuit sans trépied avec le Sony HX5 qui utilise la même technologie de capteur).

Processeur EXR Dual Core
Le processeur EXR est dual Core et FujiFilm communique à juste titre sur sa puissance. En effet, il en faut de la puissance de calcul pour, comme ici, assurer un AF rapide avec une mise au point qui se réaliserait en seulement 0,16 seconde selon FujiFilm, pour traiter les 16 millions de pixels des photos et les séquences vidéo en Full HD à 30 i/s, mais aussi pour détecter et reconnaître le type de scène cadrée parmi pas moins de 27 modes scènes différents pareil lesquels ciel (pour le bleu du ciel ou feuillage pour les détails et la restitution du vert des feuilles). La puissance du processeur EXR servira également à améliorer les photos issues du capteur en leur corrigeant par exemple les aberrations chromatiques ou les franges colorées qui pourraient apparaître. Le DSP (doux nom d’un processeur pour un APN) sera également en charge d’effectuer les recherches intelligentes en mode visualisation parmi les milliers de photos que vous auriez pu accumuler sur votre carte mémoire, recherche qui peut se faire selon différents critères. Enfin, FujiFilm communique également sur la netteté d’affichage des menus et icônes qui ont été vectoriels pour un affichage clair et net sans pixellisation.


Le F500EXR quant à lui sortira dans différents coloris.

Cadence de prise de vue et fonction « Best Shot Mode »
Le processeur CMOS rétroéclairé est connu pour sa grande vitesse d’acquisition des images dont le FinePix F550 EXR bénéficie puisqu’il autorise des prises de vue en rafale à 8 i/s sur 8 vues consécutives en pleine résolution, 16 mégapixels. Si on souhaite augmenter le nombre de prises de vues consécutives, on peut abaisser à la résolution à 8 mégapixels (11 photos) et 4 mégapixels (32 photos). Le F500 EXR ne bénéficie pas de ces cadences élevées. La fonction Best Shot du F550 EXR permet d’enregistrer en toute transparence des photos dès lors que l’on appuie sur le déclencheur ) mi-course sur 8 vues. Cela permet de ne pas rater l’instant décisif et d’être certain de capturer le bon moment d’une action si vous réflexes vous lâchent !

Les différences entre le FinePix F500EXR et le F550EXR
Fujifilm conçoit que certains souhaitent un APN haut de gamme avec zoom de très grande amplitude, vidéo Full HD et le meilleur de la technologie actuelle sans pour autant payer pour un GPS qui, de surchoix, va forcément grever l’autonomie de leur compact. Ainsi, le F500EXR est fait pour eux puisqu’il est strictement identique au F550 EXR à trois détails près :
– le F500 EXR est dépourvu de GPS
– le F500 EXR ne bénéficie pas des cadences élevées de prise de vue en rafle : la cadence en 16 mégapixels passe de 8 i/s sur 8 vues à 3 i/s sur 3 vues seulement.
– le F500 EXR se distinguera du F550 EXR (disponible en Europe uniquement en noir avec liserés rouges et hypothétiquement en finition « golf ») en étant disponible dans 5 coloris différents.
– le F500 EXR n’offre pas le format RAW que seul le F550 EXR propose


Le FinePix F550EXR sera disponible dans cette seule livrée noire soulignée de liserés rouges sur le marché français.

Prix et disponibilité des FujiFilm FinePix F500EXR et F550EXR
C’est le FinePix F550EXR qui arrivera en premier dans le commerce, fin février, en finition noire avec touches de rouge, au prix de 329 euros TTC. Le modèle sans GPS, le F500EXR, arrivera début mars 2011 au prix de vente conseillé de 299 euros TTC.

Principales caractéristiques des FujiFilm FinePix F500 EXR et F550 EXR
– Capteur CMOS rétroéclairé de 16 mégapixels
– Objectif 15x équivalant 24-360mm
– Stabilisateur mécanique d’image
– Capteur GPS (sauf F500 EXR)
– Ecran 3″ / 460 000 pixel
– Interface utilisateur vectorisée
– Processeur EXR Dual Core
– Fonctions EXR (résolution / sensibilité basses lumières / dynamique 160%)
– Cadence en rafale : 8 i/s sur 8 vues en 16 mégapixels (11 vues en 8 mégapixels et 32 vues en 4 mégapixels)
– Vidéo Full HD 30 i/s avec son stéréo encodée en H.264 (MOV)
– Slow Motion jusqu’à 320 i/s en 320 x 112 pixels
– Reconnaissance du mode scène parmi 27 cas de figure
– Mode simulation de films
– Mode panorama 360°
– Format RAW (sauf sur F500 EXR)
– Mode Best shoot avec enregistrement des images avant d’appuyer pleinement sur le déclencheur

Les nouveautés FujiFilm au CES 2011 :
FinePix HS20EXR : bridge 30x à capteur CMOS rétroéclairé et vidéo Full HD.
FinePix F500EXR et F550 EXR : compacts 18x à technologie EXR et GPS, des appareils très ambitieux.
5 bridges FinePix S4000, S3400, S3300, S3200 et S2950.
FinePix T300 et T300, des compacts 10x.
FinePix XP30, compact étanche avec capteur GPS.
Les FinePix d’entrée de gamme : JV200, JV250, JX300, JX350 et JX400.
Et les FinPix AV200, AV250, AX300 et AX350.
FinePix Z90 : 17 mm d’épaisseur seulement.

Advertisements

Ailleurs sur le web