SanDisk remplace le disque dur par une mémoire flash
Jusqu’à présent, les mémoires flash de grande capacité étaient principalement réservées à des applications militaires, aéronautiques et spatiales ou de télécommunications, exigeant hautes performances et fiabilité dans les environnements les plus hostiles. Aujourd’hui, toutefois, la baisse du coût de la mémoire flash NAND fait du SSD une solution à la fois viable et économique pour le remplacement de technologies existantes dans un grand nombre d’applications, notamment sur les PC mobiles des entreprises et des particuliers.

Les performances du SanDisk SSD
Le SanDisk SSD annoncé aujourd’hui offre une vitesse de lecture soutenue de 62 Mo par seconde et une vitesse de lecture aléatoire de 7000 entrées-sorties par seconde pour un transfert de 512 octets, soit des performances plus de 100 fois supérieures à celles de la plupart des disque durs. Fort de ces performances, un PC portable équipé du SanDisk SSD peut démarrer sous Microsoft Windows® Vista(tm) Enterprise en à peine 35 secondes, avec un temps moyen d’accès aux fichiers ramené à 0,12 milliseconde, contre respectivement 55 secondes et 19 millisecondes pour un portable à disque dur. Cette solution est la première d’une gamme que SanDisk entend commercialiser pour diffuser la mémoire flash sur le marché des PC mobiles grand public.

PARTAGER
Article précédentPrésentation du CES 2007 de Las Vegas
Article suivantFujifilm Finepix A610

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here