Prise en main du FujiFilm FinePix X100 par DpReview

Prise en main du FujiFilm FinePix X100 par DpReview

A quelques jours de sa présentation officielle, revue de détail du FujiFilm FinePix X100, un des appareils les plus attendus cette année, par le site anglo-saxon dpreview.

Publié le 31 janvier 2011 - 15:15 par La rédaction

FinePix X100 au CP+, disponible au printemps

Alors que l’on attend l’officialisation du FinePix X100 à l’occasion du CP+ qui se tient dans quelques jours, du 9 au 12 février 2011, et que l’on a fait contractuellement voeu de silence auprès de FujiFilm France au sujet des spécifications techniques détaillées du X100, appareil très attendu, le site anglo-saxon dpreview publie déjà une prise en main de l’appareil qui allie technologie avancée et ergonomie traditionnelle. Morceaux choisis.

Qualité de finition dans la division « Leica »

Dans cette prise en main, les testeurs du site s’attardent longuement sur la qualité de fabrication du FinePix X100 qui semble n’avoir rien à envier à un Leica M9, référence en la matière. Robuste et massif, le X100 donnerait une grande impression de solidité à laquelle participent les divers boutons et molettes en acier. « la qualité d’assemblage est vraiment superbe. » disent-ils. Il faut dire que l’appareil fait la part belle à l’alliage de magnésium, matière aussi résistante que légère même si Fuji a recouru à quelques pièces en plastique comme le capot de la trappe à carte mémoire. Pour dpreview, le X100 serait l’appareil numérique doté de la plus belle finition, jouant dans la court du Leica M9 à tel point que dans sa prise en main, dpreview insiste sur le fait que les photos et visuels de l’appareil ne reflètent pas l’impression de qualité que l’on ressent quand on tient le X100 en main.

fujifilm finepix x100
Dpreview a pu manipuler un exemplaire du FinePix X100 dont nous avions découvert une maquette à la pHotokina 2010.

Ergonomie d’antan, viseur hybride

« le déclencheur est fileté pour y monter une télécommande à câble et bouton poussoir d’antan et la disposition des commandes typées télémétrique est complétée par le grand et lumineux viseur situé à l’angle supérieur gauche de l’appareil ». En effet, le viseur est une autre partie distinctive du X100 avec sa technologie hybride dont nous expliquions le fonctionnement lors de la couverture de la Photokina 2010. Dpreview a, semble-t-il été impressionné certes par la qualité du viseur électronique de l’X100 mais surtout par son implémentation dans un appareil qui reste compact ce qui fait mentir tous ceux qui pensent qu’un appareil muni d’un viseur numérique doit avoir un look de reflex avec faux pentaprisme à la clé ! Avec sa définition de 1 440 000 points, il a été apprécié pour sa capacité à restituer une couverture de 100% de l’image réellement capturée, l’exposition, la profondeur de champ…et la possibilité de zoomer dans l’image pour une mise au point plus fine. Le module semble être le même que celui utilisé par Olympus sur le Pen, le VF-2. En diminuant la fréquence de rafraichissement, on peut aussi augmenter le gain afin d’éclaircir l’image sur des scènes de faible luminosité. Au final, le viseur optique est qualifié de large et lumineux et l’incrustation des informations électroniques est un plus dans l’utilisation de l’appareil.

Focale fixe mais construction optique complexe

Détaillant les caractéristiques techniques de l’X100, dpreview fait par de sa surprise de voir une formule optique bien complexe pour selon que nous avons à faire à une focale fixe, avec 8 éléments répartis en 6 groupes dont un élément à deux faces asphériques. Il faut dire que FujiFilm a conçu cette optique afin d’optimiser l’arrivée des rayons lumineux sur les photodiodes du capteur APS-C choisi. Mais l’ensemble reste très compact selon dpreview (grâce à l’abandon de l’idée d’une optique interchangeable) et rappelons que l’objectif, un 23mm, offre une ouverture maximale de F.2. Selon dpreview, l’X100 serait similaire en épaisseur à un Sony NEX-5 ou un Panasonic GF2, ce qui n’est pas l‘impression que nous avait laissé sa maquette à la Photokina

fujifilm finepix x100

Le FinePix X100 a déjà ses fans. Il s’offre un peu à son public sur un site dédié.

Lire la prise en main complète sur dpreview, en Anglais.

Récapitulatif des caractéristiques techniques du FinePix X100 à ce jour

– Capteur APS-C CMOS 12 mégapixels
– Objectif 23mm
– Ouverture maximale : F/2
– 8 éléments en 6 groupes
– 4 éléments à haut indice de réfraction / un élément asphérique (2 faces)
– Sensibilité de 200 à 6400 ISO (100 ISO (L) et 12800 ISO (H))
– Eran LCD 2,8″ / 460 000 points (format 4:3)
– Viseur hybride optique (0,5x et couverture de 90%) / électronique (0,5x et couverture 100%)
– Définition de la visée électronique : 1 440 000 points
– Ergonomie traditionnelle pour les réglages de la vitesse d’obturation, de l’ouverture et la compensation de l’exposition
– AF par détection de contraste – 49 points
– Flash intégré
– Sabot pour flash externe
– Filtre densité de gris intégré (3EV)
– Vidéo 720p / son stéréo
– Châssis en alliage de magnésium
– Processeur EXR
– Connectique USB2.0 et mini-HDMI
– Compatible cartes SDXC
– Batterie Lithium
– Dimensions : 125.5mm x 74.4mm x 53.9mm
Advertisements

Ailleurs sur le web