Fuji Finepix is-1Fujifilm IS-1voit l’Infrarouge et zoom 10,7x
Son zoom optique 10,7x équivaut en argentique à un 28-300 mm et couvre donc une très large plage de focales, du grand angle aux téléobjectifs. L’avantage d’un bridge comme celui-ci est qu’il rend inutile tout changement d’optique ce qui contribue à éviter toute poussière sur le capteur, principal inconvénient des reflex numériques. Le Fuji IS-1 permet de voir la scène cadrée sur son écran, ce qui est en général impossible sur les solutions reflex. Cela permet de réaliser une mise au point optimale, précieux atout lorsqu’en infrarouge on utilise des filtres assombrissant. D’ailleurs l’écran LCD arrière est articulé ce qui rend très confortables certains cadrages qui sans lui, auraient été très acrobatiques. C’est aussi un plus lors d’une prise de vue en laboratoire.

Capteur Super CCD 9 mégapixels
Côté capteur, c’est un Super CCD 9 mégapixels qui équipé l’IS-1. Dans le spectre visible habituel, l’appareil offre une sensibilité de 80 à 1600 ISO grâce au processeur puissant baptisé « Real Photo ». Dans la partie infrarouge du spectre, l’appareil enregistre les longueurs d’ondes comprises entre 400nm et 900nm. Par un jeu de filtres, l’utilisateur peut également isoler une plage de fréquence plus restreinte au besoin.

Logiciels Fujifilm FinePix IS-1
Pour exploiter pleinement la puissance de l’IS-1, Fuji livre avec l’appareil le logiciel HS-V2 (Hyper Utility Software) en version 3 qui permet entre autres, de développer les fichiers RAW de l’appareil ou encore de comparer deux photos côte à côte, pratique pour des enquêtes judiciaires. On peut aussi afficher les métas donnés des photos. Ce logiciel sera donc très utile en complément de l’appareil.

Photos classiques ou IR
Comme nous le disions plus haut, en plus de capturer le spectre infrarouge, l’IS-1 est aussi capable, avec l’aide d’un filtre sur l’objectif, d’enregistrer l’image vue par l’oeil humain comme tout appareil numérique. Cela rend l’appareil extrêmement polyvalent. Ce deuxième appareil destiné aux scientifiques et aux métiers légistes pour la collecte de preuve fait suite au succès de la déclinaison infrarouge du reflex Finepix S3 Pro en S3 Pro UVIR. De part son prix raisonnable et sa polyvalence accrue, cet IS-1 est voué à un certain succès d’emblé.
PARTAGER
Article précédentFujifilm Finepix A800
Article suivantMini DX, la TV numérique dans la poche

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here