Sony Cyber-shot DSC-HX100 : le bridge 30x à capteur Exmor R, vidéo Full HD 50p et GPS

Sony Cyber-shot DSC-HX100 : le bridge 30x à capteur Exmor R, vidéo Full HD 50p et GPS

Il emprunte bon nombre des caractéristiques au Cyber-shot HX9. Le bridge HX100 embarque un zoom 30x.

Publié le 1 février 2011 - 16:12 par La rédaction

Comme chez Panasonic le compact TZ20 est décliné en bridge 30x avec le FZ100, comme chez FujiFilm, le Finepix F550EXR est décliné en bridge 30x avec le HS20EXR, chez Sony, le HX9 annoncé aujourd’hui se voit décliné en version bridge 30x, embarquant la même électronique et richesse fonctionnelle que le HX9, GPS inclus !

Sony HX100
Objectif Carl Zeiss équivalent 27-810mm.

Objectif Carl Zeiss 30x
C’est donc par son objectif que le Cyber-shot DSC-HX100 va se différencier principalement du HX9. Il offre un zoom 30x siglé Carl Zeiss équivalent à 27-810mm. Oui, on aurait aimé une position grand-angle plus large de 24mm par exemple comme sur ses petits concurrents. Avec une ouverture maximale de F/2,8-F5,6, il offre une distance de mise au point minimale de seulement 1cm du sujet en grand-angle (2m en téléobjectif). Avec une formule optique qui fait appel à 11 éléments répartis en 10 groupes, l’objectif comporte un élément en verre ED et un élément asphérique. Il est stabilisé optiquement et offre, en enregistrement vidéo, un mode 3 axes, dit « actif », qui compense les mouvements de rotation autour de l’objectif quand on filme en marchant.

Capteur Exmor R 16 mégapixels
Comme sur le HX7 (25-250mm) et le HX9 (24-384mm), Sony place ici le nouveau capteur rétroéclairé Exmor R de 1/2,3″ qui passe de 10 à 16
mégapixels pour une sensibilité qui reste à 3200 ISO. Avec un mode d’acquisition rapide (un balayage progressif), le capteur permet la prise de vue en rafale à pleine résolution à 10 i/s. En
exploitant cette capacité avec un processeur BIONZ qui gagne en
puissance, Sony ajoute les fonctions Auto HDR, prise de vue en rafale de
3 images compilées, le mode Fond flou qui détache le sujet du fond en
assemblant encore deux photos, etc…

Sony HX100
Ce sera un plus important par rapport à ses concurrents : le HX100 reprend l’écran 3″ / 921 000  points des NEX.

Vidéo Full HD 50p
Le capteur Exmor R à balayage progressif et les efforts du processeur BIONZ permettent désormais d’offrir la vidéo
Full HD en progressif (50p) avec un bitrate très élevé, bon indicateur du
niveau de qualité des vidéos, de 28 Mbps. Le son est enregistré en
stéréo (Dolby Digital) et la vidéo MPEG-4 est compressée en AVC (H.264). Le HX100 offre le mode de stabilisation « active »,
efficace sur 3 axes, qui permet de limiter le flou de bouger lorsque l’on filme en
se marchant par exemple.

Sony HX100
Modes PSAM, GPS, vidéo Full HD 1080/50p, optique 30x, panorama par balayage… le bridge ultime vu par Sony.

Bel écran 921 000 points articulé sur un axe
On retrouve avec plaisir le bel écran
3″ / 921 000 points TFT XtraFine et TruBlack des NEX, un écran connu chez Sony
qui fait faire un bond qualitatif d’affichage et apportera un confort certain pour la prise de vue et la visualisation des images. L’écran est articulé sur un axe, on peut l’orienter vers le haut ou vers le bas. Le HX100 est un bridge et offre donc un viseur électronique de 202 000 points.

GPS, panoramas 3D…
Bridge haut de gamme, on retrouve sur le HX100 toute l’artillerie fonctionnelle Sony comme la prise de
vue de photos 3D, de panoramas par balayage (y compris en 3D), la
détection jusqu’à 8 visages avec correction automatique des yeux rouges,
la détection des sourires et des yeux fermés pour des portraits
facilités… Le capteur GPS est encore de la partie et offre une
fonction boussole en plus.

Sony HX100
Le bel afficheur 3″/921000 points du HX100 s’oriente vers le haut et le bas.

Prix
Disponible en mars 2011, le Sony HX100 sera commercialisé 470 euros TTC. Il trouvera sur sa route le FujiFilm FinePix HS20EXR (420 euros) et le Panasonic FZ100 (499 euros).

Principales caractéristiques du Sony DSC-HX10
– Capteur :
    – 16 mégapixels
    – Exmor R (CMOS rétroéclairé)
    – 1/2,3″
– Sensibilité de 100 à 3200 ISO
– Objectif :
    – 30x
    – 27-810mm
    – F/2,8-5,6
    – Distance MAP mini : 1cm en grand-angle, 200cm en télé
– Stabilisation optique
– Vidéo :
    – Full HD / 1920×1080 pixels
    – 50p
    – Son stéréo (Dolby Digital AC3)
    – bitrate 28 Mbps
    – stabilisation « active » 3 axes pour déplacements
    – MPEG-4, AVC (H.264)
– Processeur Bionz
– Mode Panorama Intelligent par balayage, 3D
– Photo 3D
– Rafale 10 i/s
– Auto HDR
– Mode flou d’arrière-plan
– Détection des visages, 8 visages maxi
– Correction automatique des yeux rouges
– Détection des sourires et des yeux fermés
– Ecran :
    – TFT (XtraFine et TruBlack)
    – 3″
    – 921 000 pixels
    – articulé sur un axe
– Capteur GPS + fonction boussole
– Sortie HDMI (compatible télécommande téléviseur)
– Support des cartes SDXC
– 525 grammes (sans batterie ni carte)
– Autonomie de 440 photos / 220 minutes, norme CIPA
– 470 euros

Advertisements

Ailleurs sur le web