Test LittleBigPlanet 2 PS3, jeu de plates-formes et plate-forme de jeux

Test LittleBigPlanet 2 PS3, jeu de plates-formes et plate-forme de jeux

Après un premier opus sur Playstation 3 et un passage par la case PSP, la franchise LittleBigPlanet revient sur la console de salon de Sony avec un nouvel opus bien plus abouti que son prédécesseur.

Publié le 4 février 2011 - 8:00 par La rédaction

Paru en toute fin d’année 2008 sur Playstation 3,
LittleBigPlanet réunissait plate-forme et communauté online et offrait au
joueur la possibilité d’évoluer dans un monde imaginaire en incarnant sackboy,
un petit personnage entièrement personnalisable. Un mélange de créativité, de
fun, d’ amis et de voyage dans un seul et même jeu. Pour ce second opus, les
développeurs de Media Molecule ont repris la recette principale, mais tout est ici nettement plus abouti, plus maitrisé.
 
 
 
Un pur jeu de plates-formes…
En effet, LittleBigPlanet 2 nous place à nouveau aux
commandes du désormais célèbre sackboy, et il va falloir évoluer à
travers différents niveaux tous plus loufoques les uns que les autres, pour
découvrir le fin mot de l’histoire. C’est une nouvelle fois le genre
plates-formes qui est à l’honneur ici, et première bonne surprise : les
développeurs ont revu le gameplay qui, malgré quelques imprécisions encore,
s’avère autrement plus agréable que dans le premier opus. Les déplacements
(notamment les sauts) sont désormais plus précis, et les possibilités sont plus
nombreuses qu’auparavant, avec des niveaux eux aussi un peu moins
contraignants. On citera par exemple l’arrivée d’un grappin qui permet de
s’agripper à certaines surfaces ou encore des gants qui offrent une force
surhumaine à notre petit sackboy. Techniquement, le jeu est également plus agréable à la rétine, avec des textures impeccables et de nouveaux effets graphiques bienvenus. Toutefois, le mode solo de LittleBigPlanet 2
n’est qu’un prétexte pour introduire le coeur du jeu : la communauté.
 
 
 
…mais aussi une pure plate-forme de jeux !
En effet, le mode solo permet de passer quelques bonnes
heures en compagnie de sackboy à travers des niveaux très bien réalisés, mais
c’est en ligne que le jeu prend toute son ampleur. Comme dans le premier opus,
on pourra passer par le mode Création pour mettre sur pied un niveau que l’on
construira de A à Z, avant de le partager avec des milliers de joueurs en ligne. Certes, cela demandera beaucoup de temps et surtout pas
mal de talent, mais les possibilités offertes sont absolument phénoménales, et
certains niveaux sont d’une richesse hallucinante. Comme dans le jeu de la vie, tout (ou presque) est possible et tout est réalisable dans LittleBigPlanet 2,
et il n’est ainsi pas rare de participer à des courses de F1 sur le tracé de
Monza (avec une vue de dessus), de revivre des séquences cultes de films ou
d’autres jeux vidéo, de prendre part à des shoot’em up endiablés ou encore de
jouer à un clone de Street Fighter. Les niveaux se comptent déjà par milliers,
et certains sont de purs bijoux de créativité. Les meilleurs d’entre eux sont d’ailleurs sélectionnés par les développeurs et regroupés dans une section spécifique.
 
 
 
Media Molecule a également su profiter du délai entre cet
épisode et le premier opus pour peaufiner l’interface générale de son jeu, avec
des chargements plus rapides et des menus bien plus clairs. Jouable en solo, le
jeu prend une autre ampleur en multijoueur (en local ou en ligne) et 4 sackboys
peuvent ainsi coopérer pour récupérer des bonus inaccessibles en mode solo. La
personnalisation du personnage est elle aussi illimitée, et sackboy peut
revêtir toute forme d’accoutrement, du plus ridicule au plus stylé.
 
 
 
 
 
Verdict
Media Molecule a su profiter du délai de développement
alloué par Sony pour proposer un second opus bien plus abouti que
LittleBigPlanet premier du nom, que ce soit sur le terrain du gameplay, de la
communauté online, de la personnalisation… 
On regrettera une fois de plus un mode solo un peu juste (comptez 5/6
heures au maximum), mais le jeu prend une autre dimension une fois le
mode en ligne activé. On peut alors y faire des rencontres, évoluer dans des
niveaux aussi divers que variés, récupérer des bonus pour s’en servir en mode
Création… Une excellente expérience communautaire. Ceux qui sont restés hermétiques aux expériences LittleBigPlanet antérieures ne trouveront toutefois pas
davantage d’intérêt à investir dans ce second opus.
 
Dossier réalisé à partir d’une version éditeur.
Advertisements

Ailleurs sur le web