iPad : Apple fait peur à la presse

iPad : Apple fait peur à la presse

L’European Newspaper Publishers Association publie sa lettre ouverte à
Apple et fait part de son inquiétude quant à l’impossibilité pour les
journaux de proposer des abonnements externes, autrement passer par les filets de l’App Store.

Publié le 10 février 2011 - 20:05 par La rédaction


Apple mis en garde par l’association européenne des éditeurs de journaux

Les éditeurs de journaux européens se rebiffent contre Apple. L’ENPA (European Newspaper Publishers Association) vient de publier un communiqué dans le but d’attirer l’attention de Cupertino sur différents points.
Tout d’abord, l’ENPA s’inquiète de la volonté affirmée par Apple de contrôler les contenus et le mode d’abonnement des journaux proposés sur son App Store. On se souvient de la polémique provoquée par le rejet de l’application Sony Reader par Apple.

Par là même, il est aujourd’hui impossible pour les éditeurs de proposer des abonnements via leurs propres sites. Ces derniers sont contraints de passer par l’App Store et de verser les « fameux » 30 % de commission à Apple. À moins de trouver une parade, comme l’a fait le magazine de charme Playboy sur iPad.
 


Par ailleurs, l’ENPA rapporte qu’il est impossible pour les éditeurs de fixer leurs propres prix. Ces derniers doivent piocher dans la grille tarifaire fournie par Apple, où l’on constate qu’il n’existe pas de prix intermédiaire entre l’abonnement à 0,79 euro et celui à 1,59 euro.

Enfin, l’ENPA témoigne de son inquiétude quant au fait qu’Apple puisse utiliser les informations personnelles des clients pour cibler sa stratégie publicitaire. A les lire, on pourrait penser que l’ENPA découvre tout juste le mode de fonctionnement de l’App Store…

L’arrivée de l’iOS 4.3, attendue d’un jour à l’autre, imposera de façon définitive la façon dont les éditeurs de journaux devront distribuer leur magazine sur l’App Store. La discorde entre Apple et l’ENPA ne fait donc peut-être que commencer…

Advertisements

Ailleurs sur le web