App Store : Apple lance son service d'abonnement pour la presse

App Store : Apple lance son service d’abonnement pour la presse

Alors que l’association des éditeurs européens se soulevait la semaine
dernière contre les règles imposées sur l’App Store, voilà qu’Apple
lance son service d’abonnement. Et les mécontents n’auront qu’à bien se tenir…

Publié le 16 février 2011 - 14:05 par La rédaction


App Store : Discorde entre l’ENPA et Apple

La semaine dernière, l’ENPA (European Newspaper Publishers Association) publiait un communiqué dans le but d’attirer l’attention de Cupertino sur différents points. Du contrôle du contenu imposé par Apple à l’impossibilité pour les éditeurs de fixer leur prix, en passant par les 30 % de commission obligatoires, l’association des éditeurs européens entendait bien signifier à Apple son inquiétude quant à l’évolution de l’AppStore en matière de distribution de magazines numériques. Apple répond aujourd’hui par voie de communiqué.
 



Apple lance son service d’abonnement et répond aux éditeurs

Apple publie un communiqué et lance son système d’abonnement pour la presse et les contenus culturels (films, musiques, …). Il est désormais possible pour les éditeurs de fixer le prix et la périodicité de diffusion de leur magazine. En revanche, la règle de 30 % de commission sur le prix de chaque transaction reste en vigueur.
Steve Jobs tente alors de désamorcer les attaques de l’ENPA en expliquant : « Notre philosophie est simple: quand Apple attire un nouvel abonné sur l’application, Apple gagne une part de 30%. Quand l’éditeur amène un abonné – nouveau ou existant – sur l’application, l’éditeur garde 100% et Apple ne gagne rien« . Étrange…

Par ailleurs, Apple conteste les accusations selon lesquelles l’AppStore est une plateforme fermée en  précisant : « si un éditeur propose une offre d’abonnement en dehors de l’AppStore, cette offre doit également être proposée au sein de l’AppStore, afin que les clients puissent facilement s’abonner d’un simple clic. En outre, les éditeurs ne peuvent plus fournir des liens dans leurs applications (pour un site web, par exemple) qui permettent au client d’acheter du contenu ou des abonnements en dehors de l’application« . Une manière élégante d’expliquer que la quasi-totalité des abonnements doivent être souscrits depuis l’AppStore…

Et dans le cas où un éditeur irait contre ce principe, la sanction est simple : son magazine pourrait tout simplement être retiré de l’AppStore…

Advertisements

Ailleurs sur le web