Les iPod et iPhone dans une affaire de corruption

Paul Shine Devine, le responsable de l’approvisionnement d’Apple, est tombé l’été dernier pour corruption. Salarié chez Apple depuis 2005, Paul Shin Devine avait été inculpé en Californie pour avoir accepté des pots-de-vin en échange desquels il aurait livré des informations confidentielles sur les futurs produits Apple à ses fournisseurs asiatiques. Des prévisions de ventes aux spécifications, en passant par les prix, Paul Devine permettait aux fournisseurs de remporter plus facilement les appels d’offres.
 

Apple iPhone 4

 

Devine entretenait également des liens avec une demi-douzaine de fabricants d’accessoires pour iPhone et iPod dans divers pays asiatiques et utilisait le nom de sa femme dans un système « complexe de comptes bancaires américains et internationaux avec une société-écran pour recevoir l’argent« . Montant total de la fraude : 2,4 millions de dollars, selon le fraudeur.


Rétro-commissions : l’ancien cadre d’Apple plaide coupable

Après enquête du FBI et de l’IRS (Internal Revenue Service), l’équivalent du fisc aux USA, 23 chefs d’accusation ont été retenus contre Devine et le juge Singapourien Andrew Ang, notamment ceux de blanchiment d’argent, corruption et fraude.
Paul Devine a déjà accepté de payer 2,3 millions de dollars de compensation et risque jusqu’à 70 ans de prison. Le jugement au pénal sera connu le 6 juin prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here