Test de Perfectly Clear pour iPad

Test de Perfectly Clear pour iPad

Le logiciel et plug-in Photoshop, Lightroom, Bibble d’amélioration des photos a été porté sur ipad. Nous l’avons essayé.

Publié le 22 mars 2011 - 16:32 par La rédaction

Perefectly Clear est à l’origine un plug-in développé par l’éditeur américain Athentech, à destination du logiciel Bibble et de Photoshop. Aujourd’hui, Athentech a développé des versions mobiles de son plug-in pour iPhone et iPad. Comment fonctionne cette application d’amélioration de l’image ? Elle agit de manière automatique et c’est là aussi son point fort : en une action, elle analyse de nombreux paramètres de l’image pour enlever les dominantes colorées, rehausser le contraste de façon intelligente, enlever le bruit, optimiser les tons chairs et adoucir le grain de peau sur les portraits, etc… Si on aime bichonner le développement RAW de ses photos sur Lightroom, Camera Raw, Aperture, DxO ou Bibble, on peut aussi aimer l’idée de laisser un logiciel particulièrement intelligent faire le travail lui-même ou au moins l’essentiel du travail pour donner une bonne base de départ.

Athentech a porté son plug-in Perfectly Clear sur iPad et iPhone. Cela prend tout son sens, car avec un appareil photo intégré somme toute sommaire, il permettra d’améliorer les photos des terminaux mobiles Apple avant de les partager en ligne. L’application Perfectly Clear pour iPad est vendue 4,99 euros ce qui est loin d’être bon marché pour une iApp, tout en restant très correctement tarifé si les promesses d’amélioration des photos sont tenues. Hélas, si vous achetez la version iPad, il faudra repasser à la caisse et se délester de 2,39 euros pour installer la version iPhone sur votre smartphone Apple.

Ergonomie et flux de travail
Sur la tablette, Perfectly Clear tire parfaitement parti de la taille de l’écran de l’iPad. L’interface et le flux de travail est épuré au maximum : pour lancer une correction, il suffit de choisir une photo dans sa bibliothèque et sans autre action, l’application se met au travail, ce qu’elle vous signale d’ailleurs, car les algorithmes sont puissants pour le processeur de l’iPad génération 1 et il faut de 5 à 7 secondes en moyenne pour que le logiciel termine ses calculs et affiche son résultat. La puissance de calcul de l’iPad 2 annoncée par Steve Jobs devrait changer la donne.

Une fois l’image traitée, Perfectly Clear affiche la photo avec un volet qui permet, en le faisant coulisser sur la photo, d’admirer le travail accompli par les algorithmes Athentec sur votre image qui, bien souvent, a été rehaussée de manière visible. Appréciable. On aime la qualité de ces résultats en mode tout automatique qui ne nécessite aucune manipulation ni connaissance.

Réglages additionnels
Mais on ne peut pas se refaire et quand on aime mettre les mains dans le cambouis, que ce soit sur Lightroom ou autre, pour développer finement ses fichiers RAW, on aime aussi retrouver plus de contrôle sur le logiciel d’édition de photo de sa tablette et Perfectly Clear pour iPad offre un volet de réglages qui permet de partir du résultat obtenu pour affiner les réglages. Toujours très simplement, on peut agir sur les réglages suivants :

– La balance des blancs : correction de la dominante colorée
– L’exposition
– Le contraste
– La vibrance, cette saturation intelligente qui épargne les tons chair
– La netteté
– La réduction du bruit
– 2 outils d’optimisation des portraits : un outil qui adoucit le grain de peau et un outil qui se concentre sur le rendu des tons chair.

Autres outils : histogrammes et préréglages
On peut aussi se référer à l’histogramme RVB de la photo qui est affiché en bas du volet de réglages de Perfectly Clear pour ajuster notamment l’exposition. Athentec a prévu des préréglages que l’on trouve en haut de ce même volet sous le menu déroulant « presets » : Réglages par défaut, portrait, paysages, réduction du bruit, densification des noirs et atténuation de la dominante colorée. On peut aussi peaufiner un  ensemble de réglages et l’enregistrer dans un nouveau « preset ».


Sur ces photos, on peut visuellement apprécier le travail effectué par Perfectly Clear. La photo du haut est la photo originale et celle du bas est la version retouchée par l’application. Le contraste général est rehaussé, un léger voile brumeux est dissipé et la dominante magenta du ciel, normalement bleu, a été corrigée. On voit clairement que l’objectif de Perfectly Clear est de rendre les images plus flatteuses à l’oeil. Les images retravaillées sont stockées dans la pellicule de l’iPad.

Quelques bugs…
Preuve de la puissance de l’application Perfectly Clear pour iPad : l’iPad (génération 1) est souvent débordé et l’iPad bogue. On n’a alors d’autre salut que de redémarrer la tablette afin de lui rendre ses facultés pour pouvoir continuer à traiter d’autres photos. Le moteur de réduction du bruit de la version iPad est le même que celui du plug-in Photoshop conçu pour tourner sur une machine autrement plus puissante. Depuis, une mise à jour a semble-t-il éradiqué ce bug fréquemment observé avec une meilleure gestion de la mémoire de la tablette.

Traitement du bruit : efficacité
Perfectly Clear nous dit donc que le moteur de réduction du bruit de la version iPad est le même que celui qui est intégré au plug-in pour Photoshop. Mesurons son efficacité avec cette photo prise en haute sensibilité avec un bon reflex (Canon EOS 1D MKIV). Il subsiste tout de même des zones bruitées. La première est la version originale, la seconde la version retraitée par Perfectly Clear. Ensuite, nous avons agrandi à 100% une zone pour mesurer le travail du système de réduction du bruit.

Ci-dessous, le rendu de l’algorithme d’atténuation du bruit, très convaincant : le bruit a été lissé, les grains colorés ont disparu et les détails sont assez bien préservés.

Correction automatique : amélioration du rendu
Attention, Perfectly Clear peut être un logiciel vexant, voire blessant pour le photographe qui apport le plus grand soin au développement de ses RAW sur son logiciel préféré et qui voit une application mobile, en quelques secondes, avec un moteur automatique, améliorer encore un peu plus la photo que l’on avait pourtant optimisée au possible ! Sur cette photo de Carnaval, en vue comparée (celle proposée par l’interface de Perfectly Clear), voyez comme le costume de ce souffleur de lambi est plus lumineux, comme le logiciel a éclairé les zones sombres et rehaussé le contraste.

Sur ce dos maquillé, la partie gauche du volet de comparaison du logiciel montre la photo avant et la partie droite, la version corrigée. Contraste plus élevé, tonalités plus denses, couleurs plus vibrantes, la photo « pète » plus.

Perfectly Smooths & skin tone
L’application est en Anglais… Les deux outils qui permettent d’améliorer rapidement le rendu d’un portrait utilisent la détection des visages qui vous propose une zone d’intervention, que l’on pourra déplacer, agrandir… Ensuite, soit en mode auto, le logiciel a agi seul, détecté des visages et appliqué un adoucissement du grain et une amélioration de la teinte chair, soit vous reprenez le contrôle avec les deux réglettes du menu. En effet, sur un visage à la peau très perfectible, on peut vouloir pousser un peu plus l’algorithme et parfois, au contraire, pour éviter le rendu porcelaine vaporeux de certains algorithmes qui manquent de finesse, on peut vouloir limiter l’action du lissage.

Ci-dessus, la photo originale et ci-dessous, la photo traitée par Perfectly Clear qui a estompé les quelques imperfections de cette caranavalière.

A chaque photo sa retouche
Ci-dessous, la retouche Perfectly Clear est toute en finesse. Parfois, le travail du logiciel est plus grossier. Il n’y a pas deux photos identiques et lors de notre test, le résultat était plus séduisant que l’image initiale sur environ 80% des photos. Le taux de réussite est intéressant. Mais souvent, on a eu la sensation que la photo en question avait juste subi un rehaussement du contraste qui à lui seul permet souvent de donner un aspect plus flatteur aux photos en enlevant ce qui semble a posteriori être un léger voile sur les photos et en densifiant les couleurs qui ressortent.



Perfectly Clear s’attaque au Dimanche Gras à Lapwent.


Voici une illustration parfaite du travail de Perfectly Clear sur l’exposition et le contraste. On apprécie un travail intelligent sur le contraste, beaucoup moins grossier que les curseurs contraste d’Aperture ou Lightroom qui manquent souvent de finesse.



Il faut parfois chercher pour trouver une différence entre la photo originale et la photo retouchée par Perfectly Clear. Est-ce le signe d’un travail efficace en édition ?

Test de Perfectly Clear sur iPad : conclusion
Séduisant Perfectly Clear pour iPad ? Oui, très. Essayer Perfectly Clear sur l’iPad à moindres frais pour 4,99 euros TTC est une bonne solution pour se faire une idée de ses performances en plug-in Photoshop, Lightroom. D’ailleurs Perfectly Cear existe aussi en version indépendante (199$). Sur l’iPad de première génération, privé d’APN, on s’amusera à améliorer les photos de ses albums que l’on aura importés sur la tablette. La version iPhone a plus de sens puisqu’elle permettra d’optimiser les photos capturées directement avec l’appareil intégré. Souvent, la retouche se limite à une amélioration du contraste, mais dans l’immense majorité des cas, l’application fait du bon travail, et en automatique s’il vous plaît ! Car c’est là que réside la force de Perfectly Clear : proposer une retouche tout-en-un, d’un seul clic, comme sur Bibble, Photoshop ou Lightroom. C’est d’ailleurs une des voies de développement des grands logiciels d’édition photo qui peinent à proposer un développement intelligent des fichiers RAW. On regrettera que la version finale des images soit limitée par la taille des photos synchronisées par l’iPad, en 2500 pixels de large et que la version iPhone reste payante même si on a acheté la version iPad.
Perfectly Clear pour iPad propose un travail de retouche de qualité, dans un flux de travail simplifié à l’extrême avec une ergonomie éprouvée.

Perfectly Clear pour iPad, ce qui nous a emballés :
+ l’efficacité du traitement intelligemment opéré
+ l’atténuation du bruit performante
+ un prix correct (4,99 euros)
+ l’ergonomie et la présentation
+ le mode de comparaison visuelle avant/après

Perfectly Clear pour iPad, nos regrets :
– l’impossibilité de lancer un traitement par lot
– la taille maximale des images de l’iPad limitée à 2500 pixels de large
– le fait de devoir repayer pour la version iPhone (2,39 euros)

Trouver Perfectly Clear pour ipad sur iTunes.
En savoir plus sur Perfectly Clear sur le site, en Anglais, de son éditeur Athentec.
Advertisements

Ailleurs sur le web