Jon Bon Jovi tient Steve Jobs pour responsable de la mort de l'industrie musicale

Jon Bon Jovi tient Steve Jobs pour responsable de la mort de l’industrie musicale

Jon Bon Jovi accuse Steve Jobs d’être « personnellement responsable de la
mort de l’industrie musicale ». S’il n’a visiblement toujours pas
encaissé la fin de l’époque vinyles, notons que la discographie de Jon
Bon Jovi est tout de même disponible sur l’iTunes Store.

Publié le 16 mars 2011 - 15:15 par La rédaction

D’après Jon Bon Jovi, Steve Jobs a tué la musique

Jon Bon Jovi, leader du groupe de style Hard FM Bon Jovi, s’en prend aujourd’hui à Steve Jobs dans une interview accordée au Sunday Times Magazine. L’artiste accuse Steve Jobs d’être « personnellement responsable de la mort de l’industrie musicale« .

Visiblement frustré de la disparition des disques vinyles et de leurs pochettes, Jon Bon Jovi estime que « les enfants d’aujourd’hui ont perdu le plaisir de se mettre un casque sur la tête, de monter le volume avant de fermer les yeux et se laisser aller dans un album, tout comme la beauté de prendre leur argent de poche et d’acheter un disque en se fiant à sa pochette, sans savoir ce que donnera la musique, mais juste en imaginant celle-ci en fonction de l’image. » Finalement, les ventes d’albums du groupe Bon Jovi s’expliquent peut-être par le dessin de leurs pochettes ?

Jon Bon Jovi poursuit : « Je n’aime pas parler comme un vieil homme, mais je le suis. Et enregistrez mes propos : d’ici une génération, les gens se demanderont ce qui s’est passé. » Sa réponse est simple : « Steve Jobs a personnellement tué le marché de la musique« . Mais encore ?

Jon Bon Jovi a visiblement loupé le tournant de la révolution numérique et s’en prend aujourd’hui, à travers Steve Jobs, à ce nouveau mode de consommation de la musique, sur lequel Apple Store règne en maître avec iTunes. Notons tout de même que la discographie de Jon Bon Jovi est disponible sur l’iTunes Store. Réactionnaire, mais pas fou ce Jon Bon Jovi…

Advertisements

Ailleurs sur le web