RIM ouvre sa tablette BlackBerry PlayBook aux applications Android

RIM ouvre sa tablette BlackBerry PlayBook aux applications Android

La tablette internet du canadien RIM s’apprête à rejoindre les rayons
des magasins aux Etats-Unis, une bonne occasion pour apprendre qu’elle
sera compatible avec la majorité des applications Android.

Publié le 25 mars 2011 - 13:54 par La rédaction

Les applications Android sur la BlackBerry PlayBook
La tablette BlackBerry PlayBook sera commercialisée dans un premier temps sur le territoire américain dès le mois d’avril : détails de la commercialisation de la BlackBerry PlayBook. RIM vient d’annoncer qu’elle sera compatible avec les applications BlackBerry, jusque là, c’est plutôt normal, mais également avec les applications Android crées pour le système d’exploitation de Google dans sa version 2.3 Gingerbread.
Les développeurs des applications Android devront soumettre leurs créations dans l’App World, la boutique d’applications de BlackBerry. En effet, si la PlayBook est compatible avec la grande majorité des applications de l’Android Market, la tablette ne peut pas accéder à l’Android Market et ne pourra utiliser que les applications Android proposées également sur l’App World.
De retour sur la tablette, un lecteur d’applications, une sorte d’émulateur, fera alors fonctionner les applications Android. Pour le moment, BlackBerry n’a pas donné plus de détails sur le fonctionnement de ce système. Une démonstration vidéo devrait bientôt être publiée.

BlackBerry PlayBook

Plus de 300 000 applications pour la tablette BlackBerry PlayBook de RIM
Le Système d’exploitation maison développé par QNX (entreprise rachetée par RIM) de la tablette PlayBook est compatible avec les applications développées en HTML5, Adobe Flash ou Adobe Air en plus des applications BlackBerry développées en Java, ce qui lui confère un vaste champ d’action. A cela s’ajouteront donc près de 300 000 applications déjà développées pour Android (le langage de programmation étant ici le C ou le C++). Les utilisateurs de la BlackBerry PlayBook devraient avoir donc l’embarras du choix et la tablette n’aura rien à envier à sa concurrente directe, l‘iPad 2.

Advertisements

Ailleurs sur le web