Nintendo Europe va se séparer de 320 employés malgré les dires de Satoru Iwata qui précisait il y a un an environ que de licencier du personnel ne faisait pas partie de la culture de l’entreprise. Tout du moins au Japon, car le groupe va licencier 320 employés en Europe. Nintendo Allemagne sera le premier pays touché par cette vague de licenciements avec la fermeture de l’entrepôt et des bureaux. ces derniers seront vendus. Un transfert vers les bureaux de Francfort sera mis en place et plus de 100 personnes seront sans emploi prochainement.

130 postes étaient menacés, 320 licenciements sont effectués

Ce sont 130 postes qui étaient menacés en Allemagne selon les diverses rumeurs, mais ce sont finalement 320 employés qui sont licenciés en Europe. Au mois de juin 2014, Nintendo Europe avait indiqué que 130 emplois seraient supprimés au sein de son siège de Grossostheim et que les employés seraient transférés à Francfort, mais ce sont finalement 320 personnes qui sont touchées par cette réorganisation. La filiale Europe aurait décidé de supprimer 190 postes supplémentaires au sein de la division de localisation des jeux. Les 320 licenciements ont pris effet au 31 août 2014. Une annonce surprenante alors que le groupe vient de dévoiler deux nouvelles consoles portables 3DS qui sortiront au Japon au mois d’octobre. Rappelons également que le groupe Nintendo avait enregistré des ventes en baisse, notamment avec la Wii U.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here