Nintendo Switch : la console plus puissante sur le dock ?

Nintendo Switch : la console plus puissante sur le dock ?

La future Nintendo Switch pourrait bénéficier d’une puissance accrue en position « dock », par rapport à une utilisation nomade.

Publié le 20 décembre 2016 - 17:01 par Stéphane Ficca

Deux puissances de GPU pour la Nintendo Switch ?

Officialisée via un court trailer de présentation il y a quelques semaines maintenant, la Nintendo Switch a encore de nombreux secrets à nous révéler. Récemment, on par exemple apprenait que la console de Nintendo pourrait être en grade de proposer des jeux GameCube via le catalogue Virtual Console. On attend également de connaitre le prix de la machine, ainsi que la date exacte de sa commercialisation, prévue pour mars 2017. Autant d’informations qui seront livrées par Nintendo le 13 janvier prochain, à 5 heures du matin en France.

nintendo-switch

Publicité

Toutefois, depuis quelques heures maintenant, c’est un autre débat qui agite la toile, avec en toile de fond, le processeur de la machine. En effet, si Nvidia sera bel et bien de la partie, il persiste un léger flou concernant le type même du processeur qui sera employé par la console, mais également en ce qui concerne la puissance de la machine.

A ce sujet, le site Digital Foundry aurait eu certains échos, jugés comme fiables, faisant état d’une puissance qui sera différente selon l’utilisation même de la conosole. De par son côté hybride, la Nintendo Switch peut en effet être utilisé sur un téléviseur, comme une console classique, mais également en mode nomade. En mode classique, la console sera posée sur un socle fourni, ce dernier ne disposant d’aucun processeur.

Néanmoins, si le CPU de la machine devrait rester cadencé à 1 Ghz, c’est la puissance du GPU qui sera modifiée, avec une fréquence de 307,2 Mhz en mode nomade, et qui serait gonflée à 768 Mhz une fois que la console repose sur son dock. Les développeurs auraient également la possibilité d’utiliser deux types de fréquence mémoire, à savoir 1331 et 1600 Mhz.

Nintendo Classic Mini

Une architecture qui imposera donc aux développeurs de redoubler d’efforts pour permettre à un même jeu d’être parfaitement jouable en mode dock, qu’en mode nomade, malgré une différence de puissance notable. Reste à savoir maintenant si ces informations seront confirmées par Nintendo lors de sa conférence du 13 janvier. En attendant, le géant nippon peut compter sur le succès d’une autre console, la NES Classic Mini, toujours en rupture de stock un peu partout dans le monde, et dont les scores de ventes ont d’ores et déjà dépassé ceux de la Wii U, l’actuelle console de salon de Nintendo.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *